Alain YVER

Alain YVER

8 POÈMES & AUTOPORTRAITS

NOUVELLE SÉRIE DE POÈMES
&  AUTOPORTRAITS

IL EST 7 H49 LE 20/V/2008 À COLOMBES


DÉVELOPPEMENT FILM 1

APRÈS
UN SAMEDI AFFREUX
UN DIMANCHE
PAS MIEUX
JE DÉVELOPPE DES FILMS
400 ISO TRI X
400  ISO
100 ISO
100 ISO POUSSÉ À 400
400 POUSSÉ 800
POUR LA PLUPART
DES AUTOPORTRAITS
DÉJÀ 4 DE FAITS
DONT
CELUI DE LOUIS MOURIER
UNE SERIE
DE 36 PAUSES
NOMMÉE
PSYCHIATRIE
LE TOUT
EN ÉCOUTANT
L' ALBUM
DE HOULLEBECQ
LE TEMPS
PASSE
PASSE
MES PHOTOS
SONT TOUJOURS LES MÊMES
ISSUES
DE MA SOLITUDE
DE MA FOLIE
IMAGES
DE RIEN
IMAGES
DU NÉANT
DE L' ABSENCE
IMAGES
DE MOI
ANÉANTIS
ENFANT
MAIS ENFIN
UN JOUR
IL Y AURA
QUOI
PEUT ÊTRE
AUTRE CHOSE
QUI SE CACHE
ICI
OU

TOUT DE SUITE


FIN 17H 02 LE 18 V 2008
© Alain YVER









VOILÀ
J' AI DESCENDU DES FILMS
5 DÉJÀ
IL Y AVAIT SI LONGTEMPS
DES 100 ASA  400
400 POUSSÉ À 800
36 PAUSES
MAINTENANT
J' DESCEND DES BIÈRES
JE RÉVÈLE
MES IMAGES
LES FIXE
JE RÉVÈLE
MA SOLITUDE
LA FIXE
L' ABANDON
AVEC
TOUT À L' HEURE
CHARLELIE
new yorcœur
PUIS
HOUELLBECQ
présence humaine
& MAINTENANT
NOIR DÉSIR
TOUT NOIR DÉSIR
POUR SOIGNER
CETTE SOLITUDE
RIEN TROUVER D' MIEUX
XANAX & BIÈRES
À VOLONTÉ
ET TOUT DEVIENT CALME
SANS DOULEUR
ANESTHÉSIÉ
LA VIE
QUI FAIT MAL
DEPUIS SI LONGTEMPS
DEPUIS TOUJOURS
POUR RIEN
COMME ÇA
POUR LE PLAISIR
DE DIEU
DU DIABLE
DE BOUDDHA
D' UNE MERDE DE CHIEN
J' VOUDRAIS
ÊTRE
SUR LA ROUTE
À LA RECHERCHE
DE RIEN
ALLER

OU J' CONNAIS PAS
PAR TOUS LES CHEMINS
COMME AVANT
AUTREFOIS
& JADIS
IL Y A DANS MA TÊTE
DES SONS
DE PIANO
QUI RÉSONNENT
ENFIN
POUR TOUJOURS
POUR MOI
POUR MOI
SEUL
LES MÉLODIES
COURRENT
DE PLUS EN PLUS VITE
LES CHOSES
SE PRÉCIPITENT
ET J' AI PEUR

19h 13 le 18 5 2008  FIN 19H 28
TAPÉ LE 20/5/2008  FIN 6H 48
© Alain YVER








J' ME SUIS
RÉVEILLÉ
UN MATIN
L' ODEUR DE L' ENFANCE
FLOTTAIT
DANS L' AIR
L' ODEUR DU CAFÉ
DE LA SAUCE TOMATE
L' ODEUR DE LA LESSIVE
DU PASSÉ
RENAÎT
AVEC ELLE
LA DOULEUR
LES DOULEURS
LES BLESSURES
ET L'ODEUR DU SANG
J' ME SUIS
ENDORMI
UN SOIR
LES ODEURS
LES BLESSURES
J' ME SUIS ENDORMI
VERS
UN FUTUR
INCERTAIN

le 25/VI/07 à 12h 10 À 12H 15
tapé le 3/VIII/08 FIN 17H46
© Alain YVER












JE VIENS D'ME LAVER
LES MAINS
AVEC UN SAVON
QU'ON MA DONNÉ
DANS UN COLIS
ALIMENTAIRE
SAINT VINCENT DE PAUL
C'EST POURTANT PAS
LA PREMIÈRE FOIS
PEUT ÊTRE
PARCE QU AUJOURD'HUI
C'EST DIMANCHE
PARCE QUE J' SUIS SEUL
QUE JE N'EXISTE
POUR PERSONNE
ALORS
IL SENT
L' ENFANCE
UNE FAMILLE
LA DOUCEUR DES ENFANTS
AIMÉS

14H54 LE 3/VIII/08 FIN 15H57
TAPÉ LE 3/VIII/08 17H50 FIN 17H 53
© Alain YVER







Je suis dans ma salle de bain
il n'y a pas de chauffage
encore une panne
j'ai froid
il fait froid
dans mes os

ce froid m'habille
de tout son être
et j'ai vu
pas cru voir
vu
au fond d'mes yeux derrière le miroir
le vide absolu
le miroir
ce miroir
taché
d'éclats
de dentifrice
je ne le lave plus
à quoi bon


le 08/02/2009 à 13h23
tapé le 11/03/2009 à 14h 29 à 14h34
© Alain YVER













Il y a si longtemps
je buvais tant
dieu m'en est témoin
et comptable
IVRE
je regardais par la fenètre
sur le boulevard
je regardais dehors
perdu
que j'étais
comme cela ne suffisait pas
je sentais
dans mon bras
la chaleur se répendre
le boulevard vide
le verre froid de la vitre
aujourd'hui
tout recommence
à l'exception du boulevard
je suis passé de galliéni
à avenue de l'europe
mais au fond
rien n'a changé
rien ne changera jamais


le 09/02/2009 à 16h 03 à 16h 11
tapé le 11/03/09 de 14h 36 à 14h 41
© Alain YVER












J'ai beau me battre
contre moi
je suis bien plus fort
que moi
j' ai un genoux
à terre
mais c'est pas important
ma gueule est dans le caniveau
depuis si longtemps.

Hier
deux filles étaient assises devant chez moi
sur le petit muret
je les regardais
de dos
enfin
enfin
j'étais plus seul
puis elles sont parties
ne sachant
à jamais
que j'étais là
que j'existais


le 09/03/09 de 16h 11 à 16h 14
tapé de 14h45 à 14h 50
© Alain YVER













La bierre recommence à couler
le long de moi
j'écoute en boucle
Madonna
runaway lover
un peu de beau
dans ce monde de merde
il fait gris
il pleut
depuis combien de temps
n'ai-je pas parlé
à quelqu'un
dieu m'en est témoin
pointe ta gueule
saloperie de dieu
dehors
une fille court
je n'ai pas vu son visage
jamais
elle ne saura
que j' l'ai vu
que j'existe
qu'elle existe
qu'elle est le héros
l'héroïne
de ce papier


le 09/02/09 de 16h 15 à 16h19
tapé le 11/03/09 de 14h 53 à 14h 59
© Alain YVER



20/05/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres