Alain YVER

Alain YVER

ALDO MACCIONE

ALDO MACCIONE



//fr.wikipedia.org/wiki/Aldo_Maccione

//www.google.fr/search?q=aldo+maccione+filmographie&hl=fr&safe=off&client=firefox-a&hs=DDp&rls=org.mozilla:fr:official&prmd=ivnso&source=univ&tbs=vid:1&tbo=u&ei=L71TTYiLEYqLhQeu0t2SCQ&sa=X&oi=video_result_group&ct=title&resnum=2&ved=0CBkQqwQwAQ




Aldo Maccione est un acteur italien né le 27 novembre 1935 à Turin (Italie).

Biographie

Après avoir gagné un crochet radiophonique dans les années 1960, il est engagé par un théâtre turinois où il se fait remarquer en imitant les stars de l'époque comme Jerry Lewis et Clark Gable. Venu travailler à Paris, il fait les entractes de l'Olympia avec son groupe italien, le quatuor « Les Brutos ». Ils se produisent et triomphent aux quatre coins de la planète.

Entre quelques scopitones (ancêtres des clips) dont un tourné par son futur réalisateur, Claude Lelouch, et quelques émissions télé de variété, il crée un nouveau groupe parodique, « les Tontos », qui se produit six ans d'affilée à l'Emporium de Barcelone. C'est en accompagnant Sacha Distel à Londres et à l'Olympia qu'il crée et popularise sa marque de fabrique : « Aldo la classe » !

En 1970, Claude Lelouch, amusé par sa démarche cambrée « empruntée » à Alberto Sordi, lui donne son premier rôle au cinéma dans Le Voyou. En 1972, il retrouve Claude Lelouch pour L'aventure c'est l'aventure où, aux côtés de vedettes comme Lino Ventura, Charles Denner et Jacques Brel, il fait une célèbre démonstration de groupe de sa démarche.

Dans les années 1970, les rôles comiques se succèdent. Il apparaît dans le premier volet de la Septième Compagnie en 1973 (Henri Guybet reprendra son rôle dans les deux épisodes suivants), mais aussi aux côtés de Pierre Richard (Je suis timide mais je me soigne, C'est pas moi, c'est lui) ou Jean-Paul Belmondo (L'Animal).

Les années 1980 s'avèrent glorieuses et il est une star de premier plan qui cartonne au box-office. Il abandonne son personnage d'« Aldo la classe » à la fin des années 1980 et a du mal à donner un nouveau souffle à sa carrière, faisant néanmoins quelques apparitions dans des films ou téléfilms.

En 2005, il apparaît dans le film français Travaux, on sait quand ça commence... aux côtés de Carole Bouquet et Jean-Pierre Castaldi, dans le rôle d'un carreleur un peu trop imbu de sa personne.

Il vit désormais à Saint-Paul de Vence.

À partir du 29 janvier 2010, il participe à la troisième saison de La Ferme Célébrités qu'il quitte le 5 février, pour cause de problèmes de santé (douleurs dorsales et fatigue).







Aldo La classe !

Spécialiste de la comédie, Aldo la classe a connu une période très glorieuse dans les années 70, avant de disparaître pendant plus de 20 ans. Impossible d'oublier sa démarche cambrée de latin-lover, restée dans la mémoire de plusieurs générations de spectateurs.

Aldo Maccione est en 1935 à Turin en Italie. Dans les années 60, il gagne à un radio crochet et est engagé dans un théâtre turinois où il triomphe en imitant les stars de cinéma de l'époque. Par la suite, il vient travailler à Paris et fait les entractes de l'Olympia avec son quatuor parodique Les Brutos. Le succés est au rendez-vous et les 4 compères arpentent la planète entière.

C'est Claude Lelouch en 1970 qui le repère. Amusé par le personnage "Aldo La classe !" que l'acteur s'est crée et par sa démarche cambrée, le réalisateur l'engage sur son film Voyou. Suit L'aventure c'est l'aventure en 1972 qui marque la 2ème collaboration du duo dans lequel il dévoile au spectateurs sa fameuse démarche. Dès lors, les films se succèdent en Italie comme en France : Mais où est donc passée la septième compagnie ? (1973), L'animal (1977), Je suis timide, mais je me soigne (1978) ou encore C'est pas moi, c'est lui (1980). Ces deux derniers sont d'ailleurs réalisés par Pierre Richard lui-même.

Dans les années 1980, le turinois enchaîne des comédies plus ou moins glorieuses, reprennant systématiquement son personnage d'Aldo la Classe, dont l'effet comique commence à s'émousser. Il le délaisse d'ailleurs à la fin des années 80, désertant par la même occasion les plateaux de télévision et de cinéma.

Vingt ans plus tard, plus précisémment en 2005, il ré-apparaît à l'affiche du film français Travaux, on sait quand ça commence... aux côtés de Carole Bouquet et Jean-Pierre Castaldi. Il y tient le rôle de Salvatore le carreleur.









Aldo Maccione...

un nom culte. Les plus jeunes le connaissent grâce à sa prestation (éphémère) de pacha oisif dans l'émission de télé-réalité La ferme célébrités en Afrique en début d'année 2010. Les plus anciens le connaissent grâce à ses rôles dans les comédies des années 1970 et 1980 dont le célèbre L'aventure c'est l'aventure sorti en 1972.

Cet Italien d'origine qui vit désormais en France a été particulièrement discret ces derniers temps : il est pourtant sorti de l'ombre le 27 novembre dernier pour assister à la 10ème cérémonie du Festival de comédie de Monte-Carlo. Un événement au cours duquel Claude Lelouch (réalisateur, entre autres, des succès de Maccione) a été récompensé pour son oeuvre, tout comme Virginie Efira.

Mais quelques heures avant la clôture de cette 10ème édition, Aldo faisait encore le pitre dans la rue, aux côtés de Lelouch et Barbara Bouchet. Et pour cause : le 27 novembre, c'était le jour de son 75ème anniversaire !

La démarche chaloupée du dragueur est intemporelle et à 75 ans, Aldo a toujours la classe !


10/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres