Alain YVER

Alain YVER

BUSTA RHYTMES

BUSTA RHYTMES









http://www.myspace.com/bustarhymes

https://twitter.com/busabusss

http://www.youtube.com/watch?v=GrghtXWfVYM





La biographie de Busta Rhymes

Quand il quitte son groupe The Leaders of the New School pour se consacrer à une carrière solo en 1996, Busta est déjà bien rôdé. D’origine jamaïcaine, Trevor Tahiem Smith Jr. naît à Brooklyn en 1972 et grandi au contact de Public Enemy et autres KRS-One. Pour sa ressemblance avec le célèbre running back de l’équipe Minnesota Vikings, il se fait appeler Busta Rhymes. Il se forge vite un style « hip-hop ragga » qui mélange humour et conscience politique (ses clips sont complètement délirants). Son premier disque The Coming il le sort en 1996 et se fait connaître par son hit « Woo Hah!! Got You All In Check» (chez Elektra). Ensuite, ça coule de source. En 1997, il sort son deuxième album When Disaster Strikes et commence à faire des apparitions sur le petit et le grand écran. Il fait la BO du film Deep Impact via son troisième album, Extinction Level Event : The Final World Front (1998) avant de sortir en 2000 l’excellent Anarchy avec les featuring de Lenny Kravitz et de quelques Wu Tang Clan. En 2001, il sort son album Genesis produit par des pointures mondiales comme Dr Dre, The Neptunes etc. Puis en 2002, le single "Make it clap" de It ain't safe no more rencontre un vif succès.
Busta participe également à un featuring avec Mariah Carey sur "I know what you want". En 2006, le rappeur choisit de changer de label en 2006 et signe chez Aftermath Entertainement, le label de Dr Dre... qui lui permet d'approcher les plus grandes stars du rn'b; Sur une mixtape intitulée "Touch it", le rappeur collabore avec Missy Elliott, Mary J. Blige, Lloyd Banks ou encore Jay Z. Il sort ensuite l'album The Big Bang en juin 2006 et s'apprête à lancer I'm blessed, pour l'été 2008 dont le premier single s'intitulerait "We made it".

http://musique.ados.fr/Busta-Rhymes.html







VENDREDI 13 JANVIER 2012
Lil Twist & Busta Rhymes : leur nouveau clip "Turnt Up"

Lil Twist continue la promotion de son premier opus, "Don't Get It Twisted". C'est avec un second titre accompagné de son clip que le jeune chanteur texan nous invite à plonger dans son univers, coloré et bling bling. Le titre témoigne encore une fois du soutien que reçoit le jeune rappeur, avec Busta Rhymes en featuring.

Après "Love Affair", le jeune texan nous propose aujourd'hui un nouveau clip. Il s'agit d'illustrer le titre "Turnt Up", relayant le premier opus baptisé "Don't Get It Twisted" en tant que second titre. Pour ce morceau, le jeune chanteur, appartenant à la génération Bieber, s'est entouré du gratin de l'univers du rap avec Busta Rhymes. Le duo offre un hip hop énergique et décapant, qui rappelle celui de la jeune Willow Smith, mêlé à un rap aux sons lourds grâce à la performance de Busta. Hype Williams, le réalisateur de la vidéo, a misé sur un clip haut en couleurs, bling bling et dans lequel on retrouve les deux artistes entourés d'infirmières et d'hôtesse de l'air, très sexy.

L'album quant à lui est prévu dans les bacs en mars prochain. On ne peut pas dire que le jeune américain manque de soutien. Afin de mettre toutes les chances de son côtés et d'effectuer une bonne promotion de l'opus, Lil Twist s'est entoué de son mentor Lil Wayne, chez qui d'ailleurs il a signé (Young Money Entertainment). L'opus promet donc, au vu de ces deux premiers titres, de nombreuses collaborations de qualité, comme celles au côtés de Bow Wow, Nicki Minaj, Drake ou encore Justin Bieber.

Jeune mais loin d'être inexpérimenté, à l'âge de 18 ans, Lil Twist a déjà trois mixtapes à son actif : "The Year Book" (2009), Class President (2009) et The Takeover (2010). Il représente aujourd'hui la nouvelle génération de rap hip hop aux côtés de jeunes comme Willow Smith. Leur univers se recoupe par de nombreux aspects, avec des titres décapants, une énergie débordante et que des clips colorés, tous plus farfelus les uns que les autres.

Sarah MERLO

http://www.chartsinfrance.net/actualite/news-77595.html






Busta Rhymes, de son vrai nom Trevor Tahiemen Smith, Jr., (20 mai 1972 à Brooklyn, New York1 – ), est un rappeur et acteur américain.

Carrière

Né de parents jamaïcains, Busta Rhymes grandit à Brooklyn avant de déménager, à l'âge de douze ans, à Long Island1.
Il fait d'abord partie du groupe Leaders of the New School avec qui il sort deux albums en 1991 et 1993 sur le label Elektra Records. Il se fait ensuite rapidement un nom dans la communauté du hip-hop avec son premier album solo, The Coming, sorti en 1996, incluant le tube Woo-Hah! Got You All in Check.
L'album suivant, When Disaster Strikes, publié en 1997 et comprenant les singles Put Your Hands Where My Eyes Could See et Dangerous, est particulièrement réussi et se vend très bien.
En 1998, Busta Rhymes réalise The Imperial avec le groupe Flipmode Squad, qui compte, outre Busta, Rah Digga, Rampage, Lord Have Mercy, Spliff Star et Baby Sham. Busta Rhymes sort ensuite l'album Extinction Level Event (Final World Front) inspiré du film catastrophe Deep Impact. Les singles Gimme Some More et What's It Gonna Be, avec Janet Jackson, en sont les principaux titres.
En 2000 sort Anarchy, son quatrième album solo. L'album ne rencontre pas un énorme succès. Par ailleurs, Busta Rhymes quitte Elektra Records pour J Records.
En 2001, il sort un nouvel album intitulé Genesis. Le succès rencontré est à la hauteur de son tube, Break Ya Neck, dont la rapidité du flow est remarquable. Genesis contient aussi Shut Em Down 2002, produit par Pete Rock, et Pass the Courvoisier, et est produit par des noms de renommée mondiale comme Dr. Dre, The Neptunes ou encore J Dilla.
En 2002, Busta Rhymes sort son sixième album It Ain't Safe No More. Le premier single extrait, Make It Clap, rencontre un immense succès, surtout après un remix avec Sean Paul. Le second, I Know What You Want avec Mariah Carey, est lui aussi très populaire.
En 2004, il prête sa voix dans le jeu vidéo Def Jam: Fight for NY à son personnage, Magic.
Pour son album suivant, Busta Rhymes signe sur le label de Dr. Dre, Aftermath Entertainment. Le 12 juin 2006 sort donc The Big Bang dont les premiers singles sont Touch It (et son remix avec moult invités : Lloyd Banks, DMX, Rah Digga, Papoose, Mary J. Blige, Hebo, Missy Elliott, Method Man, Jay-Z et Nas) et I Love My Bitch (I Love My Chick pour les ondes américaines) avec Will.I.Am et Kelis. Le clip reprend le concept du film Mr. & Mrs. Smith avec Gabrielle Union qui reprend ici le rôle tenu par Angelina Jolie.
En novembre 2007, il sort, avec le DJ Mick Boogie, une mixtape en hommage au producteur décédé en février 2006, J Dilla. La mixtape, intitulée Dillagence, est composée de morceaux enregistrés sur des instrumentales produites par Dilla mais que Busta n'avait jamais utilisées. J Dilla avait collaboré avec Busta Rhymes dès les débuts en solo de ce dernier et remixant son tube Woo-Hah! Got You All in Check en 1996 et en participant ensuite à tous ses albums.
En 2008, Bus-A-Bus devait sortir son huitième opus solo. Au départ intitulé Before Hell Freezes Over However puis Blessed, il s'intitule finalement Back on My B.S.. L'album, repoussé de nombreuses fois, sort finalement en mai 2009. Le premier single est Arab Money produit par et avec Ron Browz. La sortie de l'album avait été contrariée par le changement de label du rappeur : en septembre 2008, il avait quitté Aftermath/Interscope après une brouille avec Jimmy Iovine avant de rejoindre le célèbre label de soul, Motown, filiale d'Universal Music Group2.
En août 2012, il sort un album gratuitement intitulé Year of the Dragon. Devrait suivre un nouvel album solo, Extinction Level Event 2, en référence à son album de 1998, Extinction Level Event (Final World Front). Comme à son habitude, le rappeur avait d'abord avancé que son album s'intitulerait The Chemo3.
Vie personnelle
Le 2 septembre 2007, le rappeur dévoile sa conversion à l'Islam au monde entier.





Bio:

Busta Rhymes (de son vrai nom Trevor Tahiemen Smith, Jr.) est un rappeur et acteur américain né le 20 mai 1972 à New York.

Surnommé Busta Rhymes, ses parents sont jamaïcains. Il a d'abord fait partie du groupe Leaders of the New School avec qui il sort deux albums en 1991 et 1993, sortis sur le label Elektra Records, puis il se fait rapidement un nom dans la communauté du hip-hop avec son premier album solo, The Coming, sorti en 1996, incluant le tube "Woo-Hah ! Got You All In Check". L'album suivant, When Disaster Strikes comprenant les singles "Put Your Hands Where My Eyes Could See" et "Dangerous", est moins réussi mais s'est tout de même bien vendu.
En 1998, Busta Rhymes réalise The Imperial avec le groupe Flipmode Squad, qui compte, outre Busta, Rah Digga, Rampage, Lord Have Mercy, Spliff Star et Baby Sham. Busta Rhymes sort ensuite l'album Extinction Level Event (Final World Front) inspiré du film catastrophe Deep Impact. Les singles "Gimme Some More" et "What's It Gonna Be", avec Janet Jackson, en sont les principaux titres.
En 2000 sort Anarchy, son 4e album solo. L'album ne rencontre pas un énorme succès. Par ailleurs, Busta Rhymes quitte Elektra Records pour J Records.
En 2001, il sort un nouvel album intitulé Genesis. Le succès rencontré est à la hauteur de son tube, "Break Ya Neck", dont la rapidité du flow est remarquable. Genesis contient aussi "Shut Em Down 2002" (produit par Pete Rock) et "Pass The Courvoisier", et il est produit par des producteurs de renommée mondiale comme Dr. Dre, The Neptunes ou encore J Dilla ...
En 2002, Busta Rhymes sort son sixième album It Ain't Safe No More. Le premier single extrait, "Make It Clap", rencontre un immense succès, surtout grâce au remix avec Sean Paul. Le second, "I Know What You Want" avec Mariah Carey, est lui aussi un carton. En 2004, il prête sa voix pour le jeu vidéo Def Jam: Fight for NY à son personnage : Magic.
Pour son album suivant, Busta Rhymes signe sur le label de Dr. Dre, Aftermath Entertainment. Le 12 juin 2006 sort The Big Bang dont les premiers singles sont "Touch It" (et son remix avec Lloyd Banks, DMX, Rah Digga, Papoose, Mary J. Blige, Hebo, Missy Elliott, Method Man, Jay-Z & Nas...). Le second single est "I Love My Bitch" ("I Love My Chick" pour les ondes américaines) avec Will.I.Am et Kelis. Le clip reprend le concept du film Mr. & Mrs. Smith avec Gabrielle Union qui tient ici le rôle d'Angelina Jolie.
En novembre 2007, il sort avec le DJ Mick Boogie une mixtape en hommage au producteur décédé en février 2006, J Dilla. La mixtape, intitulée Dillagence, est composée de morceaux enregistrés sur des instrumentales produites par Dilla mais que Busta n'avait jamais utilisées. J Dilla, ou Jay Dee, avait collaboré avec Busta Rhymes dès les débuts en solo de ce dernier et remixant son tube "Woo-Hah ! Got You All In Check" en 1996 et en participant ensuite à tous ses albums.
En 2008, Bus-A-Bus doit sortir son 8ème album solo. Au départ intitulé "Before Hell Freezes Over however " puis Blessed, il s'intitule finalement Back on My B.S.. L'album, repoussé de nombreuses fois, sort finalement en mai 2009. Le 1er single est "Arab Money" produit par et avec Ron Browz. La sortie de l'album avait été contrariée par le changement de label du rappeur : en septembre 2008, il a quitté Aftermath/Interscope après une brouille avec Jimmy Iovine. Busta Rhymes a rejoint le célèbre label de soul Motown, filiale d'Universal Music Group.
Il sort ensuite son 9e album solo, Extinction Level Event 2, en référence à son album de 1998, Extinction Level Event (Final World Front). Comme à son habitude, le rappeur avait d'abord avancé que son album s'intitulerait The Chemo.
En 2011, Busta revient sur le devant de la scène grâce à son couplet incroyable sur le single de Chris Brown "Look At Me Now", sur lequel on retrouve également Lil Wayne. La même année, il signe sur le label Cash Money de Birdman, et rejoint ainsi l'équipe YMCMB et des artistes tles que Lil Wayne, Drake, Nicki Minaj, Bow Wow ou encore Tyga.

http://www.trace.tv/fr/urban/artist/4463_busta_rhymes






VENDREDI 13 FÉVRIER 2009

Trois ans après son album "The Big Bang", le rappeur US Busta Rhymes sera de retour en bacs avec un nouvel opus, "Back On My B.S", dès le 23 mars prochain. Un disque actuellement porté en radio par un duo avec l'interprète du tube "American Boy", la chanteuse Estelle, "World Go Around" : écoutez le.

Busta Rhymes est de retour en duo avec Estelle sur le morceau "World Go Around" (une chanson dont l'original avait dans un premier temps été enregistré sans la chanteuse), premier single issu de son nouvel et huitième album "Back On My B.S." (qui contiendra également un duo avec Linkin Park), en bacs dès le 23 mars prochain, trois ans après son précédent opus "The Big Bang". Aux Etats-Unis, les radios ont par ailleurs choisi le controversé "Arab Money", au featuring de Ron Browz, et pointant le doigt sur les énormes fortunes des Émirats arabes.

Peu de rappeurs possèdent un timbre de voix au caractère aussi tranché que celui de Trevor Smith aka Busta Rhymes. Ce rappeur originaire du quartier de Brooklyn a toujours évolué à la croisée du hip-hop et du raggamuffin. C'est avec le succès du single "Woo-Hah!! Got You All In Check", un extrait de son premier album paru en 1996 que sa carrière solo a réellement commencé. Auparavant, il fonde les Leaders Of The New School avec lesquels il publie deux albums au début des années 90, un groupe inspiré par la philosophie afro centriste des piliers du hip-hop engagé EPMD, Public Enemy et Eric B & Rakim. Avant de se faire un nom en solo, il avait participé à des disques de A Tribe Called Quest, Boyz II Men, Mary J. Blige ou TLC. Ses racines jamaïcaines ont toujours été prédominantes dans son style vocal. Après son premier succès sous son propre nom, les albums "When Disaster Strikes", "Anarchy", "Genesis" et "It Ain't Safe No More" ont contribué à confirmer sa réputation de rappeur hors norme. A l'instar d'autres figures populaires telles que Ice Cube, Ice T, Ja Rule, Busta Rhymes, goûte également au cinéma avec une apparition dans le remake de "Shaft" au côté de Samuel L . Jackson.

Le rappeur apparait également en featuring sur deux des plus gros tubes mondiaux de la décennie 2000 : "Don't Cha" des Pussycat Dolls en 2005, et "Run The Show" de Kat DeLuna en 2008. Son plus grand succès dans notre hexagone reste à ce jour, "I Know What You Want", au featuring de Mariah Carey et The Flipmode Squad, qui atteindra la 25ème place de notre Top Singles en 2003.

http://www.chartsinfrance.net/Busta-Rhymes/news-67511.html






VENDREDI 10 AVRIL 2009

Busta Rhymes et T-Pain dévoilent un nouveau clip
Après un featuring sur l'un des singles d'Estelle, "World Go Around", Busta Rhymes revient sur le devant de la scène avec un nouvel extrait de son dernier album, en duo avec T-Pain, "Hustler's Anthem '09" : découvrez le clip.

Ecrit par Busta Rhymes et T-Pain, et produit par Ty Fyffe, le nouveau single outre-Atlantique - après le hit US controversé "Arab Money" au featuring de Ron Browz, de Busta Rhymes (actuellement sur les ondes françaises grâce à sa participation au dernier simple d'Estelle, "World Go Around") est un duo avec T-Pain, "Hustler's Anthem '09".

 Découvrez le nouveau clip de Busta Rhymes et T-Pain :

Le morceau est déjà le second extrait, après "Arab Money", de l'opus "Back On My B.S.", huitième album studio du rappeur américain, reporté en bacs au 19 mai aux Etats-Unis, et à l'été prochain en France.

Peu de rappeurs possèdent un timbre de voix au caractère aussi tranché que celui de Trevor Smith aka Busta Rhymes. Ce rappeur originaire du quartier de Brooklyn a toujours évolué à la croisée du hip-hop et du raggamuffin. C'est avec le succès du single "Woo-Hah!! Got You All In Check", un extrait de son premier album paru en 1996 que sa carrière solo a réellement commencé. Auparavant, il fonde les Leaders Of The New School avec lesquels il publie deux albums au début des années 90, un groupe inspiré par la philosophie afro centriste des piliers du hip-hop engagé EPMD, Public Enemy et Eric B & Rakim. Avant de se faire un nom en solo, il avait participé à des disques de A Tribe Called Quest, Boyz II Men, Mary J. Blige ou TLC. Ses racines jamaïcaines ont toujours été prédominantes dans son style vocal. Après son premier succès sous son propre nom, les albums "When Disaster Strikes", "Anarchy", "Genesis" et "It Ain't Safe No More" ont contribué à confirmer sa réputation de rappeur hors norme. A l'instar d'autres figures populaires telles que Ice Cube, Ice T, Ja Rule, Busta Rhymes, goûte également au cinéma avec une apparition dans le remake de "Shaft" au côté de Samuel L . Jackson.

Le rappeur apparait également en featuring sur deux des plus gros tubes mondiaux de la décennie 2000 : "Don't Cha" des Pussycat Dolls en 2005, et "Run The Show" de Kat DeLuna en 2008. Son plus grand succès dans notre hexagone reste à ce jour, "I Know What You Want", au featuring de Mariah Carey et The Flipmode Squad, qui atteindra la 25ème place de notre Top Singles en 2003.

Thierry CADET

http://www.chartsinfrance.net/Busta-Rhymes/news-67784.html



10/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres