Alain YVER

Alain YVER

CHARWEI TSAI

CHARWEI TSAI






SON SITE
http://www.charwei.com/

ENTRETIEN
http://traces-du-sacre.centrepompidou.fr/exposition/paroles_artistes.php?id=12



Bio

Charwei Tsai, née en 1980 à Taiwan, vit et travaille entre Paris et Taipei. Diplômée de la Rhode Island School of Design et du Programme « La Seine » de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, plusieurs solo shows lui ont été consacrés à Beijing, Bogota, Singapour, Bombay et Tokyo.

Ses œuvres ont par ailleurs été présentées au sein d’un nombre très important d’expositions collectives, parmi lesquelles « J’en Rêve » à la Fondation Cartier, la première Biennale de Singapour, « Thermocline of Art » au Centre ZKM de Karlsruhe, « Traces du Sacré » au Centre Pompidou ainsi qu’a la dernière Triennale de Yokohama. Ses oeuvres sont présentent dans les collections de Mori Art Museum, Tokyo, Japon, Queensland Art Gallery, Brisbane, Australie, et Sherman Contemporary Art Foundation, Sydney, Australie.

Charwei Tsai est également éditrice du magazine Lovely Daze qu’elle a fondé en 2005.

News

En mai, Charwei Tsai sera présente lors d'une exposition individuelle à Art Hong kong et participera prochainement à l'exposition Phantom of Asia : Contemporary Awakens the Past au Asian Art Museum à San francisco exposant son travail Olive Tree Mantra, visible de Mai à Septembre. Lien ici pour le communiqué de presse.

Tsai particiera également à une prochaine exposition au Musée d' Art Contemporain d'herzliya en Israël.






MUSHROOM MANTRA
2008,
Installation in situ,
Collection de l'artiste

 «J'écris le Sûtra du Cœur de mémoire, plusieurs fois, sur des champignons fraîchement cueillis. Couverts d'un texte parlant du vide, ceux-ci dévoilent leur processus naturel de décomposition et de renaissance. Se transformant à des rythmes différents, les diverses textures représentent la grandeur de la religion, qui évolue au fur et à mesure que celle-ci se matérialise et meurt à partir de la pensée. Les champignons – qui poussent à partir de matières en décomposition, dépérissent et nourrissent de nouvelles vies – sont des symboles très forts pour exprimer la nature éphémère de la vie.»

Selon l'artiste, le Sutra du Cœur décrit la libération du boddhisattva de compassion pendant une méditation profonde : « La forme est le vide, le vide est la forme. Il en va de même des sensations, des perceptions, des impulsions et de la conscience. […] Dans le vide, il n'y a pas de forme, ni de sensation, de perception, ni d'impulsion, ni de conscience. […] Il n'y a pas de mort ni d'extinction de la mort. Il n'y a pas de souffrance, pas d'origine, pas de fin, pas de chemin. Il n'y a pas de connaissance, pas d'aboutissement, et rien à atteindre. ».





Présentation:

Née en 1980 à Taïpei, Taïwan
Charwei TSAI emploie des médiums variés dans ses pratiques artistiques . Ses œuvres paraissent souvent fugaces et éphémères. Avec un fort intérêt pour la spiritualité et la société, elle écrit le texte du Sûtra du cœur de la perfection de la sagesse et les paroles de chansons populaires sur des lotus, et montre ainsi le processus de transformation des mots au fur et à mesure que les plantes ou la nourriture se putréfient. Elle tente ainsi d'explorer le sens métaphorique de la transformation des matériaux.
Extrait du communiqué de Presse de l'exposition "taïwanpics.doc" (24/03/2009 - 10/05/2009) - ENSBA Paris (Paris, France)







Charwei Tsai : 'MY NATURE'

La relation physique, spirituelle et esthétique que nous entretenons avec la nature constitue depuis de nombreuses années le coeur de la réflexion et du travail de Charwei Tsai. Outre la singularité et la qualité de son oeuvre reconnue sur le plan international, c'est donc ce lien privilégié avec la nature qui l'a amenée à collaborer avec la maison Deyrolle.

L'exposition a été présentée chez Deyrolle du 18 mai au 16 juillet 2011

CHARWEI - DEYROLLE
Artiste-voyageuse, Charwei Tsai est à la fois vidéaste et photographe. Elle réalise des performances ainsi que des sculptures et des installations éphémères. Elle se consacre aussi à l'édition d'une revue d'artiste consacrée au dialogue et à la confrontation avec des plasticiens issus d'horizons variés.

Méditer au coeur de la nature, travailler avec des éléments naturels, répéter inlassablement gestes et paroles (mantras), accomplir des rituels improvisés et délicats ; voilà ce qui caractérise la démarche de l'artiste.
Elle travaille avec des matières périssables (fleurs, fruits, tofu, champignons….), les plus à même, selon elle, d'exprimer le caractère transitoire de l'existence.
L'écriture dont elle les recouvre, telle une sanctification ou un sortilège, révèle sa signification profonde au travers du processus qui mène inéluctablement de son apparition à sa disparition. CHARWEI - DEYROLLE

Pour cette exposition chez Deyrolle, l'artiste a présenté une sorte de carnet de voyage composé d'images (dessins, photos et vidéos), de textes et d'objets. _ C'est une odyssée en forme de songe et de poème à travers les trois éléments que sont l'eau, la terre et l'air. L'occasion pour l'artiste d'explorer avec sensibilité les thèmes de l'origine, de l'enracinement, de l'élan du désir et des aspirations.



13/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres