Alain YVER

Alain YVER

EDIE SEDGWICK

EDIE SEDGWICK



//www.sedgwick.org/na/families/robert1613/B/4/7/4/2/3/7/B474237-sedgwick-edith1943.html

//www.edienation.com/

//www.warholstars.org/stars/edie.html

//www.ediesedgwick.biz/

//www.voldemag.fr/musique/edie-sedgwick-un-destin-perdu

//anorchidea.over-blog.net/categorie-528315.html



Edith Minturn Sedgwick, dite Edie Sedgwick, est une actrice et mannequin américaine née à Santa Barbara le 20 avril 1943 et décédée le 15 novembre 1971.

Edie Sedgwick est née à Santa Barbara en Californie d'Alice Delano De Forest et de Francis Minturn Sedgwick. Francis, son père, était propriétaire d’un ranch et sculpteur, il souffrait d’épisodes aigus de psychose maniaco-dépressive et son médecin lui avait conseillé de ne pas avoir d’enfant. Avec sa femme Alice, ils en eurent finalement huit.

Edie possède une illustre généalogie avec des ancêtres remontant à la révolution ; son arrière-arrière-arrière grand-père était le porte-parole de la chambre des représentants du temps de George Washington. Juge à la cour suprême, il a plaidé et gagné le premier procès en faveur de la libération d’une femme noire.

Après avoir déménagé dans un ranch immense, le ranch La Laguna (2 500 hectares), la famille devient dans les années 1950 immensément riche en découvrant du pétrole sur son terrain. Ainsi la famille fait construire sa propre école sur sa propriété coupant ainsi ses enfants du monde réel.

Son frère Minty devient alcoolique à l’âge de 15 ans. Après avoir été interné dans un hôpital psychiatrique dans les années 1960, il se pend la veille de ses 26 ans. Son autre frère Bobby souffre lui aussi de troubles psychiatriques.

Edie quant à elle souffre d’anorexie et voit régulièrement un psychiatre dès le début des années 1960. Elle déménage en 1964 à New York et rencontre Andy Warhol en janvier 1965.

Elle fréquente rapidement la Factory régulièrement et Andy la filme dans Vinyl et Horse. Très rapidement Andy s’entiche de Edie et il souhaite en faire la reine de la Factory, il fait écrire pour elle Kitchen puis Beauty No. 2 dans lequel on compare alors sa performance à Marilyn Monroe. À cette période, Edie devient une muse pour Andy. Leur style de vie excentrique, leurs sorties nocturnes qui tournent en « happening » font les choux gras de la presse de l’époque. Sa liberté, sa beauté, son look font d’Edie un symbole de la culture jeune. Durant un an c’est la symbiose totale entre Andy et Edie ; ils s’habillent souvent pareil, se coiffent à l’identique. Edie se fait teindre en gris-blond platine et se fait appeler Miss Warhol.

Comme la majorité de ceux qui fréquentent la Factory, Edie devient rapidement « accro » à l’héroïne et au speed en sortant avec le plus célèbre dealer d’amphétamines de New York. Edie, à la beauté troublante et extrêmement moderne, fait une brève carrière de mannequin dans Vogue et Life entre 1965 et 1966, mais n’a jamais pu réellement faire partie de l’industrie de la mode car trop stigmatisée par sa consommation de drogues qui effraie le milieu. Après s’être violemment disputée avec Andy qui va jusqu’à remplacer des scènes du film The Chelsea Girls qu’il vient de tourner et dans lesquelles Edie apparaît, par des images de Nico (autre icône de la Factory). Elle s’installe alors à l'hôtel Chelsea où elle fréquente Bob Dylan[1]. En 1966, après avoir été victime d’un accident de la route à moto, alors qu’elle est enceinte (de Dylan prétend-elle), les médecins la forcent à avorter craignant pour l’enfant à cause de son anorexie et ses addictions aux drogues[1]. Edie devient dépendante des barbituriques et de l’alcool et tente de décrocher de l’héroïne en prenant toujours plus d’amphétamines.

Après de nombreux passages dans des hôpitaux pour différentes overdoses et des internements en hôpitaux psychiatriques où elle subit des électrochocs (jusqu’à vingt en six mois), son frère Jonathan la décrit ; « She couldn't walk. She'd just fall over... like she had no motor control left at all. The doctor did a dye test of some sort and it showed the blood wasn't reaching certain parts of the brain... She couldn't talk » (« Elle ne pouvait pas marcher. Elle tombait si elle essayait... comme si elle n'avait aucun contrôle moteur. Le docteur a fait un genre de test qui montrait que le sang n'irriguait pas certaines parties du cerveau... Elle ne pouvait pas parler »).

La nuit du 15 novembre 1971, avant de se coucher son mari lui administre son traitement aux barbituriques habituels. Lorsqu’il se réveille à 7 h 30, Edie est morte d’une overdose. Elle avait 28 ans.
Ciao! Manhattan[modifier]

Ciao! Manhattan, le film de John Palmer et David Weisman, est sorti aux États Unis en 1972, quelques mois après la mort d'Edie Sedgwick. Il raconte la vie dans une piscine vide au cœur d'une belle propriété californienne, d'une star new-yorkaise déchue et rongée par la drogue réfugiée chez sa mère. Le tournage débute en 1967 mais doit être interrompu durant trois ans. Le film accumule les flash-backs avec des vraies images des années de gloire d'Edie à la Factory, des images de vidéo-surveillance et des scènes psychédéliques, donnant une atmosphère irréelle contrastant avec le destin tragique de l'actrice, morte une semaine après la fin du tournage d'une overdose. Le film prend donc la dimension d'un documentaire sur l'époque des stars « jetables » en quête du quart d'heure de gloire promis par Andy Warhol.







//julienaudigier.typepad.fr/julienaudigier/2007/01/edie_sedgwick.html

Edie Sedgwick est née le 20 avril 1943 à Santa Barbara en Californie d’un père propriétaire d’un ranch et sculpteur qui souffrait d’épisodes aigus de psychose maniaco-dépressive et dont le médecin lui avait conseillé de ne pas avoir d’enfants…Avec Alice Delano De Forest, ils en ont eu finalement 8. Edie possède une illustre généalogie avec des ancêtres remontant à la révolution : son arrière-arrière-arrière grand-père était le porte-parole de la chambre des représentants du temps de George Washington. Juge à la cours suprême, il a plaidé et gagné le premier procès en faveur de la libération d’une femme noire.

Après avoir déménagé dans un ranch immense : le ranch La Laguna (2500 hectares), la famille devient dans les années 50 immensément riche en découvrant du pétrole sur son terrain, Everygirledie et fait construire sa propre école sur sa propriété coupant ainsi ses enfants, à qui ils font faire des injections quotidiennes de vitamine B, du monde réel.

Son frère Minty devient alcoolique à l’âge de 15a, et après avoir été interné dans un hôpital psychiatrique dans les années 60, se pend la veille de ses 26ans. Son autre frère Bobby souffre lui aussi de troubles psychiatriques.

Edie quant à elle souffre d’anorexie et voit régulièrement un psychiatre dès le début des années 60.  Elle déménage en 1964 à New York et rencontre Andy Warhol en janvier 65.

EdieheadElle fréquente rapidement la Factory régulièrement et Andy la filme dans Vinyl et Horse.Très rapidement Andy s’entiche de Edie et il souhaite en faire la reine de la Factory: il fait écrire pour elle Kitchen puis Beauty N°2 dans lequel on compare alors sa performance à Marilyn Monroe. A cette période, Edie devient une muse pour Andy. Leur style de vie excentrique, leurs sorties nocturnes qui tournent en happening font les choux gras de la presse de l’époque. Sa liberté, sa beauté, son look font d’Edie un symbole de la culture jeune. Durant un an c’est la symbiose totale entre Andy et Edie : ils s’habillent souvent pareil, se coiffent à l’identique : Edie se fait teindre en gris-blond platine et se fait appelée Miss Warhol. Comme la majorité de ceux qui fréquentent la Factory Edie devient rapidement accroc à l’héroïne et au speed en sortant avec le plus célèbre dealer d’amphétamines de New York. Edie à la beauté troublante et extrêmement moderne fait une brève carrière de mannequin dans Vogue et Life entre 65 et 66, mais n’a jamais pu réellement faire partie de l’industrie de la mode car trop stigmatisé par sa consommation de drogues qui effraie le milieu.

Après s’être violemment disputée avec Andy qui va jusqu’à remplacer les scènes du film qu’il vient de tourner The Chelsea Girls dans lesquelles Edie apparaît par des images de Nico (autre icône de la Factory), elle s’installe à l’hotel Chelsea où elle fréquente Bob Dylan. En 66, après avoir été victime d’un accident de la route, alors qu’elle est enceinte (de B.D prétend-elle), les médecins la force à avorter craignant pour l’enfant à cause de son anorexie et ses addictions aux drogues. Edie devient dépendante des barbituriques et de l’alcool et tente de décrocher de l’héroïne en prenant toujours plus d’amphétamines.

18379406Après de nombreux passages dans des hôpitaux pour différentes overdoses et des internements en hôpitaux psychiatriques où elle subit des électrochocs (jusqu’à 20 en 6 mois), son frère Jonathan la décrit : « She couldn't walk. She'd just fall over... like she had no motor control left at all. The doctor did a dye test of some sort and it showed the blood wasn't reaching certain parts of the brain... She couldn't talk ».

La nuit du 15 novembre 1971, avant de se coucher son petit ami lui administre son traitement aux barbituriques habituel. Lorsqu’il se réveille à 7 :30, Edie est morte d’une overdose à l’âge de 28ans.

Le célèbre et très beau titre Femme fatale du groupe le Velvet Underground parle d'Edie et a été écrit à la demande d'Andy Warhol.

A voir : Ciao! Manhattan (David Weisman, John Palmer)  tourné entre 67 et 70, un film underground, dans lequel Edie joue son propre rôle, sur le plateau duquel tout le monde prenait du speed en injection une, puis deux fois par jour, l’équipe ouvrant même un compte dans le cabinet d’un docteur du coin.18379398 Le film traite d’une actrice-mannequin, Susan qui a connu son heure de gloire et qui retiré dans la propriété de ses parents, et qui s’est installée au fond d’une piscine vide, se souvient avec nostalgie de sa période de gloire.

A noter : la sortie prochaine de Factory Girl, retraçant le passage d’Edie à la Factory et sa love story avec un personnage ressemblant étrangement à Bob Dylan qui a d’ailleurs entamé un procès pour diffamation car selon lui le film insinuerait qu’il aurait conduit Edie à devenir accroc à l’héroïne. La jolie Sienna Miller joue le rôle d’Edie et Guy Pearce celui d’Andy.

Je crains malheureusement que le résultat ne soit q'une bluette fadasse édulcorée, passée à la moulinette aseptisante de l’esthétique gnan-gnan et raccoleur des studios hollywoodiens….trailer ci-dessous.









Edie Sedgwick 'the poor little rich girl '

Quand  elle quitte la Californie ou elle est née en 1943 Edie Sedgwick est déjà une jeune fille riche et  jolie , heritière d'une grosse fortune familiale  ,elle est issue  d'un milieu aisée du Massachusetts mais elle  ne sait pas sûrement pas encore que son destin sera celui de devenir l'égerie du New York Underground en pleine explosion culturelle

après un début de carrière de mannequin elle croise en 1965 Andy Warholet le déclic est immédiat ,Andy voit en elle son double féminin et il l'a prend sous son aile . C'est pourtant elle qui va donner a l'artiste timide et compléxé le goût des soirées mondaines et des grandes fêtes ,ensemble ils vont tourner de nombreux films entre  1965 et 1966 ( Kitchen -beauty# 2 -Chelsea girls -Poor little rich girl) et  elle va devenir très rapidement  un mythe et une légende de la décadence rock'n roll de son époque.

Sublime, décadente, imprévisible ,autant que colérique et lunatique   elle va régner sur un New-York  qu'elle va mettre a ses pieds. Reine absolue et incontestée de la 'Factory ' Warholienne elle pose aussi pour 'vogue' ' Life ' et collectionne les coiffures ,  Brune , blonde, cheveux longs , cheveux courts, ébourrifée ,peignés elle est a chaque fois renversante de classe et de beauté

"la pauvre petite fille riche"comme l'appelait Andy Warholclaque son héritage sans compter et de quelle manière ! ( champagne , limousines , cocaïne ,vodka , dîners aux plus grandes tables new yorkaises ) elle est partout ou on fait la fête , dans tous les lieux branchés et tout le monde l'adore , elle laisse des pourboires monstres aux chauffeurs , aux barmans  aux serveuses, aux taxis , elle vit dans un appartement sur la cinquième avenue et se fait livrer du caviar par traiteur mais pourtant elle  laisse les ordures s'entasser dans toutes les pièces et ne fait jamais le ménage et ce sont les amis se dévouent pour lui assurer un minimum d'hygiène. Elle fréquente la jet-setmais on la retrouve aussi dans les quartiers louches ou elle se fait déposer en cadillac avec chauffeur , elle fréquente autant les grands artistes que  les travestis chers a Warhol et  les plus gros  paumés du pavé new yorkais font partie intégrante de sa cour quotidienne au même titre que tout le gratin mondain et superficiel de New York

Lou Reed compose pour elle 'femme fatale'qui sera sur le premier album légendaire du velvet underground (produit par Warhol)  et  Dylan  va tomber fou amoureux d'elle (just like a woman ' lui serait parait il dédié)

Les mélanges alcool -amphétamines -barbituriques cocaïne et bientôt héroïne mettent son organisme a rude épreuve , elle s'endort plusieurs fois cigarette aux lèvres et provoque plusieurs fois des incendies  dont celui de l'hotel Chelseale haut lieu mythique de la culture underground ). Une anecdote résume lé délire de son mode de vie ahurissant ."elle avait au doigt un saphir de 25.000 dollars mais la pierre tombait sans cesse de la monture ,excédée de devoir une fois de plus le remettre en place Edie l'enfonça a coups de talons dans le parquet en bois de la boite de nuit ou elle se trouvait ce soir la" . En juillet 1971 Edie épouse Michael Post   mais  elle meurt dans son sommeil d'une insuffisance respiratoire le 15 novembre de la même année.

le film "Ciao Manhattan" sorti quelques mois après sa mort lui rend hommage ,réalisé par John Palmer et David Weisman elle y interprète son propre rôle au coté de Warhol( le tournage avait débuté en 1967 mais du  être interrompu pour diverses raisons)






















15/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres