Alain YVER

Alain YVER

EDITH FAMBUENA

EDITH FAMBUENA







http://www.facebook.com/fambuena.edith?group_id=0

http://www.youtube.com/watch?v=nlmwiFBKLns

http://jazz.blog4ever.com/blog/lire-article-78728-9574939-les_valentins.html

les max valentin
http://www.youtube.com/watch?v=9TdLqYXME3Q

un fan des Valentins
http://lesvals.free.fr/accueil1.html

DISCOGRAPHIE
http://www.discogs.com/artist/Edith+Fambuena?noanv=1





Edith Fambuena est une musicienne et productrice née le 29 juillet 1965 originaire d'Aix-en-Provence.
Carrière

Elle a fait partie du groupe Les Valentins de 1990 à 2001 avant de produire et réaliser plusieurs albums pour d'autres artistes tels qu'Alain Bashung, Amandine Bourgeois, Pauline Croze, Étienne Daho, la Grande Sophie, Guillaume Cantillon, Tété, Jane Birkin, Miossec, Jean Guidoni, Françoise Hardy, etc.
Elle a également joué dans un court métrage Les derniers mots (1995) où elle tient le rôle d'un voyou ainsi qu'une apparition dans le film Pourquoi pas moi de Stéphane Giusti (1999) où elle joue le rôle de Lola, une barmaid.

SUITE ICI
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89dith_Fambuena






Thiéfaine ne connaît pas le grand Bashung
18 février 2011

Hubert-Félix Thiéfaine est imprévisible. C'est pour cela qu'on l'aime. Je l'ai rencontré, avant-hier, pour parler longuement de son magnifique nouvel album "Suppléments de mensonge", qui sortira le 28 février. Un disque enthousiasmant, comme je l'ai déjà dit ici, produit par Edith Fambuena et Jean-Louis Piérot, deux musiciens des excellents Valentins et réalisateurs de quelques-uns des chefs-d'oeuvre français de ses vingt dernières années, comme le "Corps et Armes" de Daho et bien sûr le "Fantaisie Militaire" de Bashung. Je m'arrête quelques minutes sur ce point, pendant l'interview,quand le très discret Thiéfaine m'avoue: "on m'a soufflé le nom d'Edith et c'est elle qui m'a proposé de travailler aussi avec Jean-Louis. Mais je ne connaissais pas les Valentins et je n'ai jamais écouté "Fantaisie Militaire" de Bashung"

Je reste un peu étonné et lui demande pourquoi: "je n'aimais ni le titre, ni la pochette, ça m'a bloqué. Et pourtant je te jure que j'ai des albums avec des superbes pochettes qui sont vraiment nuls!", m'explique Thiéfaine
Je tente une nouvelle approche: "mais tu connais forcément: "La Nuit Je Mens", qui a été un gros tube de Bashung et qui est passé beaucoup à la radio?".
Nouvelle réponse désarmante d'Hubert: "euh non...je n'écoute pas la radio". J'ai cru un moment qu'il attendait que je lui chante. Je n'ai pas osé...

http://zik-zag.blog.leparisien.fr/archive/2011/02/18/thiefaine-sans-fantaisie.html#more







Actrice et compositrice, Edith Fambuena aime naviguer d’un registre à l’autre.

Originaire d’Aix en Provence elle met dans ses valise talent et ambition et se débarrasse de son petit accent du sud histoire de plaire au microcosme parisien.
Révélée en tant qu’actrice en 1999 par le film « Pourquoi pas moi » où elle interprète le rôle de Lola aux côtés de Julie Gayet , chronique d’un coming out annoncé. On la retrouvera plus tard dans le court « Une folle envie » sorti en 2004, mais c’est en musicienne que cette lesbienne assumée acquiert la notoriété, membre des Valentins, elle signe des chansons célèbres comme « Entre elle et moi » qui lui attire un public de goudous sympathisantes mais surtout éblouies par la voix subtile et atypique d’Edith Fambuena.

http://republiqueduglamour.blogspot.fr/2008/01/edith-fambuena.html








Edith Fambuena est une chanteuse, guitariste, productrice de musique, parolière et compositrice née le 29 juillet 1965.


Fille de commerçants, elle rencontre au début des années 1980 Jean-Louis Piérot au lycée à Aix-en-Provence, d’où elle est originaire. Ensemble, ils forment un duo animé par leur passion commune pour les Velvet Underground. En 1985, ce duo s’enrichit de Gérald Gardrinier (futur de Palmas) pour devenir le trio Max Valentins. Edith Fambuena tient alors la partie de basse.
Suite au départ de Gérard de Palmas, le petit groupe devient en 1989 Les Valentins. Ce duo typique de la pop française des années 1990 connaît un certain succès au cours de cette décennie et au début des années 2000. Toutefois, leurs quatre albums ne touchent pas un très large public.
Mais la carrière d’Edith Fambuena est surtout marquée par de prestigieuses collaborations. Ainsi a-t-elle l’occasion de tenir la partie de guitare d’albums notoires de la chanson française des années 1990, tels Paris ailleurs (1991) d’Etienne Daho ou encore Dans la lune… (1992) de Nicola Sirkis. Elle participe à la plupart des albums de Daho, que ce soit dans l’écriture, la production ou l’interprétation. Aux côtés de Jean-Louis Piérot, elle signe un grand nombre d’arrangements et de compositions pour des artistes marquants. On notera entre autres des arrangements pour Fantaisie militaire (1998) d’Alain Bashung et pour Genre humain (1995) de Brigitte Fontaine. Mais la liste de ses collaborations est longue : Amandine Bourgeois, Pauline Croze, la Grande Sophie, Marianne Faithfull, Michel Delpech, Jane Birkin, Françoise Hardy...  Egalement comédienne, elle a aussi fait quelques apparitions au cinéma.

http://www.franceinter.fr/personne-edith-fambuena






Les Valentins

Date de création : 1989
Date de séparation : 2003
Pays : France
Langue : Français
Genre musical : Chanson
Membres : Edith Fuena, Jean-Louis Pierot

Depuis leurs débuts dans les années 80, ce brillant duo est autant apprécié pour ses propres albums que pour son travail de composition, d'arrangement et de réalisation.
Tous deux natifs des années 60, les futurs Valentins sont originaires de la région d'Aix en Provence. Edith Fambuena est fille de commerçants et Jean-Louis Pierot d'enseignants. Ils se rencontrent à leur adolescence autour d'une même passion, la musique et en particulier le Velvet Underground. Avec Gérald Gardrinier, futur De Palmas, ils forment un trio en 85, les Max Valentins, Edith à la basse et Jean-Louis aux claviers.
En 1987, Etienne Daho, alors en pleine "Dahomania" fait une escale à Aix au cours d'une tournée. Il y fait la connaissance du groupe lors d'une soirée en boite de nuit où jouent les Max Valentins. Le courant passe très vite surtout avec Edith et Jean-Louis. Daho les fait signer sur son label Satori Song leur permettant ainsi d'enregistrer leurs premiers 45 tours : "les Maux-dits" et "Printemps parapluie". Mais sans succès à la clé. De plus, Gérald, en désaccord avec l'orientation musicale du groupe, part et entame une carrière solo.
Deux mondes
Le trio disparaît donc au cours de l'été 88 pour renaître sous forme de duo en 89 sous le nom des Valentins. Entre temps, le destin d'Edith et de Jean-Louis s'est de plus en plus lié à la carrière d'Etienne Daho. Edith est guitariste sur l'album "Pour nos vies martiennes" en 88 et compose même le titre "Caribbean Sea". Quant à Jean-Louis, il travaille à cette époque avec Daniel Darc, ex-Taxi Girl, et avec l'Anglais Bill Pritchard.
En 1990, sort le tout premier disque du duo, "le café des deux mondes". Célébré par la critique, le CD ne connaît pas de grande réussite commerciale. Mais la carrière des Valentins ne sera jamais très grand public. L'année suivante, outre leur participation à une bande originale de film ("Annabelle partagée" de Francesca Comencini) aux côtés de Daho, ils se lancent dans leur première grande tournée française.
Ils retrouvent à nouveau le chanteur rennais en 92 en co-produisant son album "Paris ailleurs" qui connaît un triomphe. Ils sont aussi sur scène avec lui tout au long de la tournée qui suit en France et à l'étranger. De la même façon, ils travaillent sur l'album solo de Nicola Sirkis, chanteur du groupe Indochine, "Dans la lune".
Ailleurs
Leur deuxième album paraît au cours de l'été 93. Eponyme, ce disque a été en partie écrit au cours de la tournée Paris Ailleurs de Daho. Sur cet album, les Valentins se présentent à quatre. La pochette représente une photo de Jean-Louis, Edith et à leurs côtés, le batteur anglais Stephen Irvine et le bassiste de Daho, Marcel Aubé. Sur cet album, on remarque également la présence de Jacno et de Christine Lidon.
En décembre, le groupe est sur la scène du Bataclan avant une tournée française.
Mais dès 94, ils reprennent leur travail pour les autres et produisent un duo Daho-Dutronc pour un disque au profit de la lutte contre le sida donc Daho est l'instigateur. L'année suivante, ils écrivent deux titres pour Brigitte Fontaine pour l'album "Genre humain" et travaillent également sur le disque de Jacno, "Faux témoin".
Moi Moi
Comme de régulières parenthèses dans leur carrière, un troisième album sort en 97. A cette époque, le groupe frise la rupture mais parvient à terminer ce disque et à sauver leur collaboration. Ce disque au titre évocateur, "Ego Ego", recèle des orchestrations riches (cuivres, cordes) pour une ambiance de pop toujours une peu triste. En novembre et décembre, ils donnent quelques concerts dont le New Morning à Paris. Cette année-là, c'est en fait leur collaboration avec Alain Bashung sur "Fantaisie militaire" qui va leur redonner confiance. Cet album est un succès et confirme leur talent d'arrangeurs. La critique élogieuse envers leur travail contribue à renforcer les relations musicales entre Edith et Jean-Louis.
En 98, ils travaillent sur l'album du chanteur Doriand. Et en 99, on lit leurs noms sur quelques autres disques à commencer bien sûr par le nouveau Daho, "Corps et armes" enregistré entre Londres et Paris. Mais aussi le Jacno, "la Part des anges" et le deuxième album de Mercedes Audras alors en préparation seulement. En 2001, ils se verront même conviés à travailler pour Marianne Faithfull.
Début 99, on peut voir Edith Fambuena dans le film "Pourquoi pas nous ?" de Stéphane Giusti.
Ayant retrouvé leur assurance, ils trouvent le temps en 99 d'écrire plus d'une dizaine de nouveaux titres en quelques semaines. Ils enregistrent leur nouveau disque en 2000, à la fin de l'été, entre Paris, Londres et New York. Il paraît le 6 mars 2001 sous le nom de "Juke Box". Les arrangements des cordes sont effectués par Will Malone, connu pour ses collaborations avec Massive Attack ou The Verve.
Le duo est sur la scène du Nouveau Casino à Paris les 23, 24 et 25 octobre. Ils entament ensuite une tournée française en 2002, lors de laquelle ils feront même la première partie du groupe anglo-saxon Les Cranberries.
En 2003, l'aventure est finie, le duo se sépare. Chacun continue les collaborations musicales auprès d'autres artistes.
Décembre 2006

http://www.rfimusique.com/artiste/chanson/valentins/biographie


20/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres