Alain YVER

Alain YVER

ELIE SEMOUN CHANSONS

ELIE SEMOUN CHANSONS





un album sublime que je met en boucle, une musique bossa, de superbes textes, il n'y a rien à jeter,
DU PUR BONHEUR.
AY


//www.eliesemoun.fr/pages/musique_novembre2003.html

écouter l'album
//www.musicme.com/Elie-Semoun/albums/Chansons-0828765072823.html

//www.youtube.com/watch?v=pH4_9pr65ZI

//www.ina.fr/ardisson/tout-le-monde-en-parle/video/I08337293/elie-semoun-pour-son-disque-chansons.fr.html




Le premier album d ’Elie Semoun « Chansons »

C’est sur un air de Bossa Nova qu’on découvre avec plaisir Elie Semoun chanteur.
Textes : Elie Semoun
Musique : David Koven ; Salvadore Poe ; Emmanuel Donzella ; Véronique Reumond ; Cathia Werneck : Marcello Fereira ; Pascal Andreacchio.

1. Mademoiselle A
2. Vous
3. La minute de silence
4. La chanson idéale
5. Carte postale
6. Abécédaire
7. Le secret
8. Emma
9. C'était bien
10. Au petit bonheur
11. Imbécile heureux






Interview Elie Semoun : ma voix est sur le fil
le 19-03-2007
L'humoriste Elie Semoun coiffe la casquette de chanteur pour notre plus grand bonheur et nous offre un album nommé Sur le fil, dans les bacs ce 19 mars 2007. Son premier album, Chansons, sorti en 2003, s'est vendu à plus de 80 000 exemplaires.
Dans ce nouvel opus, Elie nous livre 12 chansons romantiques et planantes, qui célèbrent la nostalgie de amour perdu, déshabillent la femme victime de la société de consommation, et qui décrivent la fragilité de l'instant.
Le chanteur sait bien s'entourer, puisqu'il a demandé à ses amis Zazie, Pierre Souchon, Jean-Claude Vannier, Henri Salvador ou encore Laurent Voulzy - et oui, rien que ça - de lui composer des mélodies.
Elie Semoun a donc reçu Actustar.com pour parler de ses sentiments et de la difficulté qu'il rencontre à être crédible en tant que chanteur. Dans cet album, il dévoile sa facette romantique et tant pis pour ceux à qui ça ne plaît pas !
Quand avez-vous commencé à chanter ? Avez-vous toujours eu cette envie ?
Non, je n'ai pas toujours voulu faire ça : j'ai commencé à chanter avec le premier album, en 2001. Je n'y pensais même pas une seconde avant. En fait, c'est la rencontre avec deux personnes : Annie Cordy (rires), non, je déconne... Henri Salvador et Keren Ann. Je les ai rencontrés le même jour et on est devenu copain tous les trois. Quand je les ai rencontrés, Salvador était en studio et il enregistrait ses chansons en français. Le fait d'être dans un studio m'a boosté et le soir même j'écrivais des chansons. Ca a été très rapide ! (rires) Du coup, je me suis senti la légitimité de chanter et avec mes chansons, je suis allé voir quelques maisons de disques.
Le premier m'a jeté parce qu'il pensait que j'avais une image trop forte d'humoriste et que ça ne pouvait pas passer : mes chansons étaient des chansons d'amour, c'était "trop bizarre".
Selon vous, a-t-on trop tendance à catégoriser les gens en France et à les enfermer dans une case ?
C'est en train de changer un peu, je crois... Mais à mon époque, dans les années 2000 (rires) c'était un peu chaud. J'ai été agréablement surpris, parce qu'en fait mon album a eu un certain succès et les critiques n'étaient vraiment pas mauvaises. Ca m'a poussé à en faire un deuxième...
Désolé pour ceux qui trouvent que ça fait bizarre un humoriste qui chante des chansons sérieuses !
Est-ce qu'à vos début, vous avez eu du mal à être crédible justement en tant que chanteur ?
Oui, mais quand j'ai fait le premier album, j'étais dans une inconscience totale !
Pour être tout à fait honnête, j'étais tombé amoureux d'une fille et j'avais besoin d'écrire des chansons d'amour. Ca m'a mis dans un état d'amoureux... Donc je n'ai pensé à rien d'autre qu'à faire de belles chansons d'amour : je n'ai pas pensé à mon image...
C'est uniquement quand le disque est sorti que je me suis dit : "Tiens, peut-être que les gens vont trouver ça un peu ridicule !", mais au fond, je m'en foutais.
Comment travaillez-vous pour écrire les textes ? Avez-vous d'abord la mélodie, les paroles ?
Ca part de trucs bizarres, c'est exactement comme quand j'écris les sketches en fait. C'est une phrase, par exemple pour un sketch je me souviens d'avoir entendu à la télé une femme qui disait : "SOS enfants battus j'écoute ????"
Ca m'a inspiré pour faire un sketch, et pour les chansons, c'est presque pareil. C'est le mélange de deux mots, par exemple il y a une chanson qui s'appelle Aveugle aimant et je trouve ça rigolo ces deux mots collés, ou l'expression : "Ce que je vois ne regarde que toi", etc.
Donc je me suis amusé...
C'est pratiquement de la poésie, non ?
Oui, car quand j'avais 16, 17 ans, j'avais publié un recueil de poésie, j'ai donc l'impression de faire la même chose, c'est de la "poésie chantée". J'ai toujours écrit, même des choses plus nostalgiques.
Vous avez écrit tous vos textes : pour vous l'écriture est quelque chose d'exutoire ? 
Bien sûr, écrire est un exutoire, tout comme mon spectacle.
Moi j'ai peur de la violence, de la bêtise, du racisme, de l'hôpital et de la mort : des trucs qui me font flipper. Je me débarrasse de ces angoisses sur scène. 
Et là, c'est pareil... Ce ne sont pas mes angoisses que j'écris, mais c'est l'envie de dire, d'assumer mon côté romantique, même si ça fait idiot. Je suis un artiste, donc je me donne le droit de m'exprimer dans tous les registres.
Avec cet album, on devine votre côté nostalgique, mélancolique est-ce quelque chose que vous cherchez à mettre en avant pour casser votre image de comique ?
C'est très très dur de faire rire les gens. Même si on regarde ce que je fais, si on regarde bien le spectacle ou les petites annonces, c'est horrible en fait ! C'est que des loosers, des pauvres types. Il y a un côté noir, pour mettre le doigt sur quelque chose qui peut faire mal.
Les chansons sont assez intimistes, n'est-ce pas difficile de se dévoiler comme ça ?
Un petit peu oui (rires) ! C'est très impudique... Si on veut être sincère, il faut aller chercher au fond de soi, donc j'y suis allé.
Le single est Femme actuelle... Vous vous moquez un peu de la femme active, victime de la société de consommation, qui ne veut pas vieillir...
Oui, c'est un peu le pendant plus âgé de Kevina, la petite ado. On a l'impression que le bonheur, c'est le paraître.
Il y a des petites nanas de 20 ans qui se font refaire les lèvres. Il y a une sorte de dictature du paraître, des marques, dont je me moque. Car au fond, cette femme que je caricature, le plus important c'est qu'elle est désespérée : elle est à la recherche de sa jeunesse et elle est jalouse de la petite nana qui a des petits seins. Donc elle voudrait être comme elle, il y a un côté un peu pathétique.
Pensez-vous que c'est difficile d'être une femme aujourd'hui ?
Je vous retourne la question ! (rires) Moi qui ai l'habitude de me déguiser en fille, c'est une question difficile.
Je crois que la frontière est en train de se réduire, mais au fond il y a de vraies différences, qui ne changeront jamais...
Le titre de l'album est Sur le Fil, titre d'une chanson qui parle d'un artiste funambule, qui est en constamment en danger. Pourquoi ce titre pour l'album ? 
C'est le titre parfait pour moi : j'ai vraiment l'impression d'être comme ça. J'ai l'impression d'être sur le fil tout le temps, ma voix est sur le fil aussi, parce que je n'ai pas une voix de ténor, j'ai l'impression d'être fragile. J'ai l'impression et c'est même une certitude, que les choses ne durent pas...
La vie ne dure pas, l'amour ne dure pas, rien ne dure : on est tous sur le fil. Ce que je veux dire, c'est que je doute de tout ! Je ne suis pas un angoissé, je suis juste lucide. Je sais que le succès, ça ne dure pas, l'amour ne dure pas... J'ai cette conscience de ça, et en même temps c'est ça qui me fait avancer.
Vous avez bien su vous entourer pour la musique, les artistes sont-ils venus à vous naturellement, ou avez-vous choisi ?
J'admire Laurent Voulzy, Zazy, Pierre Souchon, j'aurais même voulu faire quelque chose avec la chanteuse Camille, que j'adore. Mais bon, ça s'est pas fait.
Tous ces gens, je les admire. Je me suis dit : "Je les connais, je ne vais quand même pas passer à côté de ces gens-là qui ont du talent pour leur demander de faire des mélodies." Mais bon, ce n'est pas parce qu'ils sont connus qu'ils font de belles choses.
Sur l'album, il y a mon ami Emmanuel Donzella qui n'est pas connu du grand public, mais qui a fait deux très belles mélodies, qui sont celles des titres Fantômes et Laurent. Ses mélodies sont très jolies.
Quelles sont vos influences ?
Beaucoup de jazz, de la Bossa Nova, et un peu de New Wave dans les années 80. Là, je vais citer des groupes que personne ne connaît : Les Stranglers, les Buzzcocks, Siouxsie and the benches, les Who, Jam, Shade...
En fait, je suis très éclectique, j'adore la musique classique, Ravel, Debussy, j'adore, c'est hyper romantique. En chanson française, j'aime Keren Ann, Camille, Pauline Croze. J'aime pas trop Anaïs, c'est un peu violent, je pense d'ailleurs que je vais la parodier dans une petite annonce. Je suis pas fan des chansons humoristiques, j'aime bien les chansons romantiques. D'ailleurs, je dis pour les fans des petites annonces, qui désespèrent de me voir chanter, on va faire un volume 7 des Petites annonces. Tous les personnages vont revenir : les Rodriguez, Monsieur Patel. Ca sortira fin octobre.
Avez-vous des scènes de prévues ?
Pour les gens qui sont aux Etats-Unis, je vais jouer mon spectacle à New York le 14 avril, mais je dis ça pour me la péter. (Rires)
//www.actustar.com/17712/interview-elie-semoun-ma-voix-est-sur-le-fil/








ELIE SEMOUN CHANTEUR (ALBUM CHANSONS)

11.09.2003 (03.10.2003)
Cet avis a été évalué par 16 membres de Ciao en moyenne: très intéressant
Bonjour
je prends ma "plume" pour vous parler du premier album D'Elie Semoun
oui oui le comique Elie Semoun ! vous ne révez pas !
je l'adore cela dit en passant. ;)
comme il ne figure pas dans la liste des chanteurs français je mets mon article ici dans cette catégorie. en attendant...
c'est lors d'un de ses spectacles que je l'avais découvert en tant que chanteur.
(une petite chanson interprétée pendant celui-ci intitulée "Emma" et que l'on retrouve sur l'album).
et puis avant hier j'écoute la radio où il donnait une interview concernant son album.
ah bon ? il sort un album ?
je me précipite sur le site de la fnac (où l'on peut ecouter des extraits de celui-ci (11 au total d'une durée de 30 secondes chacun) c'est peu c'est vrai mais ça donne une très bonne idée.
mes premières impressions : on dirait du jazz samba, bossa nova, style brésilien doux si vous voulez.
super j'adore ce style de musique !
donc il y a 3 heures je vais à la fnac pour me procurer cet album assez innattendu je vous l'accorde.
je le mets dans ma chaine et la QUE DU BONHEUR !!!!!
- les textes sont tres beaux (tous de lui) et la musique tout à fait le style jazz samba.
sa voix corespond tout à fait à ce style de musique, calme et douce.
- on y trouve un duo avec Lisa Ekdahi et un autre avec Axelle Red, et une très jolie reprise de la chanson de Bourvil "c'était bien"
- les musiques sont de Salvadore Poe, Marcello Ferreira, David Koven... et j'en passe.
au total 11 titres pour cet album de 40 minutes au total.
petit bonus : vous pouvez accéder à des exclusivités en l'insérant dans votre lecteur cd-rom. 
mais chut je vous laisse les découvrir ;)
ce petit cd ? une bonne surprise musicale pour cette rentrée 2003 à écouter absolument !! :)
Merci de votre attention.







Elie Semoun - Chansons
Critique
par Lestat - le 20/03/2004

Novembre 2003. Un album débarque sans crier gare dans les bacs des magasins prévus à cet effet. Un disque de Bossa Nova, à première vue tout ce qu'il y a de plus classique. A la différence que son interprète est pour le moins inattendu. Elie Semoun, comparse puis meilleur ennemi de Dieudonné, amateur de petites annonces foireuses et de blondes à forte poitrine, se lançait sans plus de préambule dans la chanson à texte tendance douce et nostalgique. Semoun en lover, on ne peut pas dire que c'est ce qu'il y a de plus crédible. Semoun, c'est le petit bonhomme à la voix cassée, l'ignoble Monsieur Fion, le dragueur plus enclin à collectionner les râteaux que les rencards. En bref, l'antithèse vivante du chanteur de charme. Seulement voilà, une fois la galette entamée se produit soudain un curieux phénomène. Semoun l'humoriste devient Semoun le chanteur, et le résultat n'est franchement pas désagréable.
Si sur scène ou en émissions Semoun n'est pas vraiment Devos, se fendant parfois de traits d'esprit particulièrement douteux, les textes de Chansons, se révèlent assez bien emballés, jouant sur les mots ou les sonorités avec un aplomb assez inattendu. Un bon point en soi qui constitue l'une des bonnes surprises de cet album. Mais la réelle claque de Chansons provient de son interprète lui-même. Oubliez l'acteur aux intonations criardes, oubliez les ados aux voix qui muent, oubliez le DRH gueulard, Elie Semoun se fait ici feutré, limite suave. Soyons honnêtes, Semoun a un timbre assez berçant.
De beaux textes, une voix apaisante... mais qu'est-ce qui ne colle pas avec Chansons, alors ? C'est au niveau purement musical que le bât blesse. Je ne suis certes pas un grand connaisseur du Bossa Nova ou du Jazz, mais Chansons n'est pas très novateur, voire plat. Semoun chante bien, mais ne varie pas énormément ses compositions, noyant ses murmures sous un fond instrumental tout ce qu'il y a de plus classique. Il y a bien quelques titres qui sortent du lot, comme C'était bien, délicieusement rétro (repris de Bourvil, d'ailleurs), ou l'Abécédaire, duo avec Axelle Red qui ne manque pas de charme, mais force est de constater que Chansons ne révolutionnera pas grand chose. Elie Semoun, après avoir fait le pitre sur scène, se verrait bien en chanteur romantique, mais ne marche pas sur les plates-bandes d'Henry Salvador qui veut, surtout lorsqu'à 80 ans passés, le vieil auteur de Syracuse tient encore la distance. Chansons est un disque dont le concept avait tout d'une bonne blague et qui doit énormément à la surprise qu'il suscite mais souffre de la comparaison avec ses aînés. Un album calme, posé, une parfaite musique d'ambiance pour les longues nuits, mais mis à part Elie Semoun au micro, son intérêt reste assez discutable. Etait-ce si dur de marquer le coup en joignant l'utile à l'agréable, avec un album original ? Au lieu de ça, Chansons se laisse écouter d'une oreille distraite et encore, pas d'un coup. Plaisant donc, et encore une fois la voix tendre d'Elie Semoun y est pour beaucoup, mais pas de quoi casser des briques, loin s'en faut. A croire qu'il n'y a que Michael Youn qui soit capable de faire des chansons qui décollent un peu. Un comble ! Parce qu'entre le Cha Cha monacal de Karl Zero, le Lalalala de Bigard qui s'empressa de pourrir notre été et l'album de Gerard Darmon (une belle voix cela dit en passant) qui ne fait pas non plus avancer le Schmilblick, il serait temps que nos comiques songent à mettre un peu de matière dans leurs oeuvres musicales. Car si elles ne sont pas vraiment ratées, ça ne dépasse jamais le stade du conventionnel. A la différence peut-être de Pierre Palmade qui a assumé le fait de chanter comme un pied en sortant l'imbuvable J'te Flashe, J'te Love.
Elie Semoun à défaut d'être original dévoile tout de même avec Chansons une voix, un certain don de parolier, ainsi qu'un registre assez frais où le public ne l'attendait pas forcément. Pas mauvais en soi, donc, peut-être même attachant, mais en fin de compte bien décevant...







Descriptions

Amazon.fr
Comme tout vrai comique, Elie Seimoun sait être sérieux. Et comme tout humoriste digne de ce nom, Elie Seimoun est un individu sensible, notamment à la musique. Lui, qui écrit des textes à rire si percutants, a donc simplement changé de registre l’espace d’un album, divulguant au grand public sa douceur et un peu de son intimité. Besoin de prouver qu’il n’est pas uniquement un bouffon, désir d’exploiter une formule (textes simples et légers, fredonnés ou parlés sur une bossa calme et chaloupée) qui mena Henri Salvador aux Victoires de la musique 2001 ? À voir son aisance et sa spontanéité sur scène, ou simplement à l’écouter chanter ses propres compositions avec la sincérité et la sensualité d’un jeune crooner, tout prête à penser que la démarche est plutôt authentique. Sauf que le genre a déjà été plus que largement exploité, notamment depuis l’excellent Mes mauvaises fréquentations de Philippe Katerine : de Skerzinski à Karl Zero, en passant par Salvador. L’effet de nouveauté est donc plus difficile à retrouver et, logiquement, l’intérêt aussi… Pourtant, plusieurs raisons nous feront franchir le pas : la curiosité de voir l’un des meilleurs comiques français sous un jour nouveau, mais également la présence sur Chansons de Lisa Ekdhal, Axelle Red et même Laurent Voulzy, qu’Elie a récemment accompagné en tournée, assurant ses premières parties de concert. --Luc Demont








Biographie de Elie Semoun

Elie Semhoun – connu sous l'orthographe d'Elie Semoun – né le 16 octobre 1963 à Antony, est un humoriste et acteur français. Il est né dans une famille juive marocaine. Sa mère est décédée alors qu'il n'avait que 11 ans. Il a un frère Laurent, décédé en 2002 et une soeur Anne-Judith.
Dès son plus jeune âge, Elie Semoun se passionne pour le théâtre et la poésie. En grandissant, il se fait remarquer par son caractère rigolo. A l'âge de 17 ans, Elie a un certain intérêt pour l'écriture et possède déjà à son actif deux recueils de poèmes et deux pièces de théâtre : La Pièce décousue et La Pièce d'identité. Dès lors, le jeune garçon sait ce qu'il veut faire de son avenir professionnel : travailler dans le monde du spectacle.
Elie Semoun intègre alors la troupe théâtrale de Roger Louret où il fait ses débuts et où il rencontre une certaine Muriel Robin.
Après avoir travaillé quelques années au théâtre, Elie Semoun se lance dans une carrière à la télévision. En effet, il apparait en 1988 dans Pause-café ou encore Vivement Lundi. La même année, on le retrouve au cinéma où il obtient un petit rôle dans le film Toilette-Zone.
Parallèlement à cela, Elie Semoun fait la rencontre de Dieudonné grâce à un ami commun. Immédiatement, les deux garçons ont un bon contact et forment en 1990 un duo comique Elie et Dieudonné. Ils mettent en place des sketchs jouant sur leurs différences physiques et religieuses mais abordent aussi des thèmes comme la misère et le racisme.
Un an après la formation de leur duo, ils présentent leur premier spectacle au Café de la Gare. L'année d'après, c'est dans l'émission d'Arthur L'émission Impossible qu'ils apparaissent. Leur prestation séduit le public et leur offre la clé de la notoriété.
C'est ainsi que "Elie et Dieudonné" devient un duo de comique extrêmement connu et enchaîne trois spectacles : Elie et Dieudonné (1991 à 1993), L'avis des bêtes – une certaine idée de la France (1993) et Elie et Dieudonné en garde à vue (1996).
Malgré le succès de leurs représentations, le duo se sépare en 1997.
C'est à ce moment-là qu'Elie Semoun se lance en solo. Il crée alors Les petites annonces où apparait Franck Dubosc. Dans ces petites annonces, il cultive notamment le célèbre personnage de Kevina ou de Micheline.
Elie Semoun présente son premier one-man-show en 1999 Elie et Semoun au Palais des Glaces co-écrit par Franck Dubosc et Muriel Robin – qui a également mis en scène ce spectacle. Le succès est une nouvelle fois au rendez-vous. S'en suivront trois autres spectacles : Elie Semoun à l'Olympia (2002), Elie Semoun se prend pour qui ? (2005-2006) et Merki (2008-2009).
Parallèlement à cela, Elie Semoun se lance dans une carrière musicale. Ainsi il sort en 2003 son premier album solo Chansons et en 2007 Sur le fil.
Elie Semoun suit également une carrière cinématographique signifiante, jouant dans une trentaine de films comme les cultes Les trois frères (1995), People jet set 2 (2003), Il était une fois dans l'oued (2005), Astérix et Obélix aux jeux olympiques (2008) et bien d'autres. Plus récemment, il a rejoint le casting des films Neuilly sa mère ! (2009), La chance de ma vie (2010) et L'élève Ducobu (2011).
Actuellement, l'humoriste travaille sur son prochain spectacle Tranches de vies, qui sera présenté au public en 2012.
Elie Semoun a été marié à Annie Florence Jeannesson, jusqu'à leur divorce en 2002. Le couple a un garçon Antoine, né en 1995.









08/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres