Alain YVER

Alain YVER

FAT JOE

FAT JOE





http://www.fat-joe.com/


http://www.myspace.com/fatjoe

http://www.usrapnews.fr/tag/fat-joe#.UVEO2hksmoh

http://www.everydaygoodmusic.com/tag/fat-joe/#

http://www.music-story.com/fat-joe

http://neoboto.com/tag/fat-joe/

http://www.2kmusic.com/fr/artiste/fatjoe/news

http://www.youtube.com/watch?v=X8u9qxIj7UA

http://www.trace.tv/fr/urban/artist/4417_fat_joe


entrevue

http://www.musiqueplus.com/videos/nos-emissions-7.27373?=&target=1.996542&searchField=Fat+Joe




Fat Joe, Jealous Ones Still Envy 2

Fat Joe prépare la sortie de son nouvel album avec minutie. Prévu pour sortir au printemps, « Jealous Ones Still Envy 2 » est le neuvième album solo du rappeur.

Selon Fat Joe, « Jealous Ones Still Envy 2 » sera un « grand album » à l'instar de son premier album. « Mon premier album 'Jealous Ones Still Envy' fut mon plus grand album et je n'ai pas fait un tel album depuis ce jour » a-t-il lancé au cours d'une interview. Et afin d'y parvenir, Fat Joe a fait appel à des invités de grand renom tels que Lil Wayne, T-Pain, Fabolous, Ron Browz, Lil Kim, Raekwon et Akon. Par ailleurs, certains morceaux seront produits par Jim Jonsin, The Inccredibles et The Street Runners.

« Jealous Ones Still Envy 2 » va sortir via EMI Music, notons que c'est le troisième album après « Me, Myself and I » en 2006 sous son propre label Terror Squad et le deuxième en 2008 depuis « The Elephant in the Room ». Selon un responsable de chez EMI, Fat Joe est très talentueux et a une grande force culturelle. Par ailleurs, cet album est « un grand disque » selon ce responsable. Et pour un petit aperçu de ce nouvel album, sachez qu'il y aura « One » and « Winding on Me » comme premiers singles très prochainement.

« Jealous Ones Still Envy 2 » sera dans les bacs le 7 avril prochain.

http://rap-us-lil-wayne.over-blog.com/article-28436554.html





Bio
Joseph Antonio Cartagena alias Fat Joe


(ou Joey Crack, Coca, parmi ses nombreux pseudonymes) est un artiste hip-hop et un graffeur américain, né le 19 août 1970 dans le quartier du Bronx à New York.

Son premier album intitulé Represent est sorti en 1993. Fat Joe évolue à cette époque au sein du super groupe New-Yorkais le D.I.T.C. déjà composé de Lord Finesse, Diamond D, Big L, O.C, Showbiz & AG et Buckwild. "Represent" reçoit un accueil bienveillant par la communauté hip-hop new-yorkaise, il comporte des prod. de Diamond D, Lord finesse, Showbiz ainsi que les Beatnuts. Plus tard, le single Flow Joe, classé 1er des charts US, assure à l'album un succès mondial. À la suite de ces évènements, Fat Joe prend le pseudonyme de Fat Joe Da Gangsta.

Fat Joe appuie sa réputation en apparaissant dans les albums de superstars comme LL Cool J. Il s'entoure ensuite des rappeurs Big Pun (son cousin) et Armaggadon. En 1995, Jealous One's Envy, son 2e album, est le fruit de collaborations éclectiques avec, parmi d'autres, Raekwon (membre du Wu-Tang Clan) ou DJ Premier. Il se détache peu à peu de son crew même si cet album est considéré comme un fruit du D.I.T.C., il ne comporte que deux prod. de Diamond D le reste est partagé entre Primo, Domingo, L.E.S, et d'autres...

En 1998, il sort un autre album intitulé Don Cartagena, aux textes résolument conscients, éloignés des clichés du gangsta rap. Fat Joe y parle plus de la vie dans le ghetto et des injustices sociales, un tournant peut-être influencé par sa rencontre avec le leader spirituel et religieux Louis Farrakhan de la Nation of Islam. Fat Joe revendique le titre de Don et dit en plaisantant qu'il veut prendre sa retraite et jouer au golf avec Russell Simmons. En 1999, Fat Joe fait alliance avec Big Pun et d'autres rappeurs latinos pour former le groupe The Terror Squad où il se réserve la place de leader. Leur premier album Terror Squad sort dans l'année.

L'album Jealous Ones Still Envy sortira en 2001,(1 Million D'Exemplaire Vendu) après la mort de son ami et cousin Big Pun. En 2002 suivra l'album Loyalty, qui comporte par ailleurs, le titre « Take A Look At My Life », qui sera disque d'or. En 2005 sort All Or Nothing.

En 2011 Fat Joe commença un régime très efficace, il réussit à perdre 40 kilos,il déclare au journal NY Daily News qu'il s'est décidé à passer de 159kg à 119kg pour sa fille de 5 ans.

http://hotnewrap.net/wp-content/themes/dailyedition-mouss/fiche-artiste.php?id=386







Biographie de Fat joe.

Posté le 01/01/1970, par Booska'Team
Joseph Antonio Cartagena alias Fat Joe (ou Joey Crack, Coca, parmi ses nombreux pseudonymes) est un artiste hip-hop et un graffeur américain, né le 19 août 1970 dans le quartier du Bronx à New York.
Artiste : Fat joe
Pays : Américain

Il grandit dans une famille originaire de Cuba et Porto Rico, c'est en suivant son grand frère Angel, fan de la Zulu Nation d'Afrika Bambaataa, que Fat Joe a commencé à s'intéresser à la culture hip-hop. Il mesure 1,84 m,et pèse 119 Kg
Son premier album intitulé Represent est sorti en 1993. Fat Joe évolue à cette époque au sein du groupe New-Yorkais le D.I.T.C. déjà composé de Lord Finesse, Diamond D, Big L, O.C, Showbiz & AG et Buckwild. "Represent" reçoit un accueil bienveillant par la communauté hip-hop new-yorkaise, il comporte des prod. de Diamond D, Lord finesse, Showbiz ainsi que les Beatnuts. Plus tard, le single Flow Joe, classé 1er des charts US, assure à l'album un succès mondial. À la suite de ces évènements, Fat Joe prend le pseudonyme de Fat Joe Da Gangsta.
Fat Joe appuie sa réputation en apparaissant dans les albums de superstars comme LL Cool J. Il s'entoure ensuite des rappeurs Big Pun (son cousin) et Armaggadon. En 1995, Jealous One's Envy, son 2e album, est le fruit de collaborations éclectiques avec, parmi d'autres, Raekwon (membre du Wu-Tang Clan) ou DJ Premier. Il se détache peu à peu de son crew même si cet album est considéré comme un fruit du D.I.T.C., il ne comporte que deux prod. de Diamond D le reste est partagé entre Primo, Domingo, L.E.S, et d'autres...
En 1998, il sort un autre album intitulé Don Cartagena, aux textes résolument conscients, éloignés des clichés du gangsta rap. Fat Joe y parle plus de la vie dans le ghetto et des injustices sociales, un tournant peut-être influencé par sa rencontre avec le Leader spirituel et religieux Louis Farrakhan de la Nation of Islam. Fat Joe revendique le titre de Don et dit en plaisantant qu'il veut prendre sa retraite et jouer au golf avec Russell Simmons. En 1999, Fat Joe fait alliance avec Big Pun et d'autres rappeurs latinos pour former le groupe The Terror Squad où il se réserve la place de leader. Leur premier album Terror Squad sort dans l'année.
L'album Jealous Ones Still Envy sortira en 2001,(1 Million D'Exemplaire Vendu) après la mort de son ami et cousin Big Pun. En 2002 suivra l'album Loyalty, qui comporte par ailleurs, le titre « Take A Look At My Life », qui sera disque d'or. En 2005 sort All Or Nothing.

http://www.booska-p.com/biographie-fat-joe.html






Les chroniques d'Escobar
Fat Joe – Jealous Ones Still Envy 2 (J.O.S.E.2) 7/20

Je le craignais, je le sentais, mais je refusais de l'admettre. Or, cette fois, j'en ai la certitude. Fat Joe, l'artiste, n'est plus. Avec ce neuvième opus, le Don vient de signer son arrêt de mort. Puis après tout, il l'a bien cherché. 50 Cent l'avait prédit et pour une fois cet escroc avait raison. Rest in peace Joe Crack. Que ton âme d'artiste repose en paix. Après une série d'albums médiocres, J.O.S.E. part.2 était ta dernière cartouche, ton va-tout, mais tu n'as pas su le saisir. Mieux, tu as fais pire ! Ton ralliement avec les gros bonnets du South était vraiment une sale idée. Mais tu n'as eu que faire des critiques. Sauf que quand on est du nord comme toi, du Bronx en l'occurrence, on ne se naturalise pas 'miamian' comme ca. Aujourd'hui, peut être sans que tu t'en rende compte, tes fans s'égrainent, tes ventes décroissent et ta 'street cred' touche le fond. Pourtant, sortir une suite à ton J.O.S.E. paru en 2001 était une pensée louable. Dommage gros. A présent au fond du puits, les parois sont glissantes et il te sera très dur de remonter à la surface.
 Je ne comprends pas. Je ne comprends pas pourquoi Fat Joe s'est évertué à poursuivre dans cette vibe dirty qui lui va comme un tutu irait à Mike Tyson. Certes, Big Pun est mort ce qui a plus ou moins causé la fin du Terror Squad mais quand même, là, le deuil est lourd. Depuis Loyalty, Joe a pris des contacts à Miami et a décidé d'y faire ses classes. Comme ses nouveaux copains, Monsieur veut faire du cash, rouler en Maybach et avoir des dizaines de nanas à ses pieds. Alors pour ce faire il fait pleuvoir des liasses avec Lil Wayne, se crame un barreau de chaise avec Rick Ross et roule dans South Beach avec DJ Khaled. C'est bien… mais non ! Ce n'est ni le Fat Joe qui nous a fait rêver sur Represent, ni celui qui colorait les tracks de son accent latino sur Don Cartagena. Ce nouveau Fat Joe est apathique, fade, et presque has been. Pour ca qu'à mon sens, J.O.S.E. 2 ne mérite pas cette appellation et déshonore, par dessus le marché, le premier volet. Il n'y a guère que la fin du disque qui sauve Joe Crack de la déconvenue totale, car en plus, les charts aussi l'on blâmé. 8300 ventes en première semaine, on est à des années lumières de l'apogée du Don.
 Hormis « Ice Cream » (feat. Raekwon et TA) sauvé par la production de T-Weed et la « Music » jouée par Infamous et Slick, c'est faible, vilain et inintéressant. Le single censé promouvoir l'album, « One », n'a dénoté aucun impact sur le public vu les chiffres de vente, et on comprend pourquoi en l'écoutant. On en arrive à attendre le refrain d'Akon avec impatience tellement les couplets sont chiants et désespérants ! Et même si « Joe Don't Do It », le deuxième extrait, est mieux car plus street, ce n'est qu'un ersatz de réussite.
Alors bien sûr on a droit à des tartines d'auto-tune comme sur ce « Winding On Me » (feat. Lil Wayne et Ron Browz) qui suffirait à lui seul à faire vomir un régiment entier, ou sur l'infecte « Aloha ». Mais c'est bien quand Lil Kim joue les « Porn Star » que la médiocrité atteint des sommets. De même, je déconseille une écoute abusive de « Put Ya In Da Game » si vous êtes sujet aux gastroentérites où que vous êtes T-Painophobe.
 Bien aimablement, Fat Joe nous a gardé le meilleur pour la fin. Et pour une fois, ce n'est pas ironique. On note une once de mieux sur « Congratulations » même si, de nouveau, c'est l'instrumental funky d'Eric Hudson qui rattrape le coup. Comme dit précédemment, « Ice Cream » est à classer dans la catégorie 'correct'. « Okay Okay », plus sombre, est pas mal non plus, quant à « Blackout », c'est étrange. Swizz Beatz a pondu là un drôle d'instru. Tantôt ca tue, tantôt c'est nullissime. Tout dépend de l'humeur du moment (mais la plupart du temps c'est dégueu…). En somme, seul un morceau, le dernier, est vraiment bon : « Music » feat. Cherlise. On en restera là, je crois que c'est préférable.  
 Je pense avoir suffisamment explicité sur ce neuvième album du Gros Joe. C'est pas bon, pas bon du tout même. Pour nous, mais surtout pour lui. Car nous, ce n'est pas bien grave, on pourra toujours aller se consoler ailleurs. Tandis que lui file un mauvais coton. 11000 exemplaires écoulés après deux semaines dans les bacs, une sortie illico presto du top 10 des meilleures ventes et aucun buzz pour ce J.O.S.E. 2, les temps sont (très) durs. Qualitativement, Fat Joe est en constante régression depuis Loyalty, on va dire. Cet opus ci devait lui redonner un coup de fouet alors qu'au lieu de cela, il risque de se recevoir un coup de massue sur la tête. Cette situation me fait subitement penser à celle de LL Cool J : plus d'inspiration, plus de hargne, plus d'envie croirait-on, ou tout simplement plus dans le coup. La carrière de Fat Joe semble scellée, son avenir se regardera désormais dans le rétroviseur. C'est triste à dire, mais toutes les bonnes choses ont une fin. Sale temps pour les gros !

http://leschroniquesdescobar56.wordpress.com/2009/11/03/fat-joe-jealous-ones-still-envy-2-j-o-s-e-2-720/






Dans une récente interview pour promouvoir le dernier album des Terror Squad, True Story, Fat Joe se sait évidemment un rappeur incontournable de la Eascoast, à tel point qu'il clame "Je suis tellement New York. Je suis le King de NY, personne d'autre. Je connais chaque personne à qui possèdent plein de choses à New York."

Bref mis à part cette parenthèse, Fat Joe compte bien refaire un solo d'ici peu de temps et en parallèle, il prépare aussi celui de la rappeuse Remy Martin. Khaled (pas le chanteur hein), Cool & Dre, Street Runnerz et DirtBag sont signalés à la production des albums. Quant au dernier album des Terror Squad, il connaît un petit succès non négligeable.

Le morceau Lean Back est en écoute sur le site. Le remix de ce premier single est dans un style plus bounce, avec de nouveaux featurings d'Eminem et Ma$e. Plus d'infos sur True Story dans la rubrique Chroniques Rap US.

http://www.2kmusic.com/fr/topic/fat-joe-s-autoproclame-king-of-new-york/9672











FabMan
Invité
Sujet: Traduction de Fat Joe - My FoFo   Jeu 25 Aoû


[Intro]
*coups de feu*
ouai ça va le faire...ouai
j'aime le hiphop, j'aime ce putain de hiphop
mon pote, ce négro là(50 Cent) est un ptit négro
négro, reste à ta putain de place
négro, tu t'en prends au boss des boss
uhh...(crack)...yo suivez moi

[refrain]
50, rencontrez 50, et vous verez que c'est la plus fausse caillera qu'on ait jamais vu
curtis, curtis jackson comment se fait-il qu'on ne peut jamais le voir
quand je t'aurai attrappé je vais te plomber avec mon
mon, mon "4 4 4 4 4 coups"(1)
mon, mon "4 4 4 4 4 coups"
mon, mon "4 4 4 4 4 coups"
je vais te plomber bien comme il le faut

[Couplet 1]
50 tu vas finir par crever en t'en prenant à crack
tu dis que tu vas attaquer, mais putain où est tu?
j'ai rencontré MJ(Jay Master Jay) dans la rue plus souvent que curtis
en faite ce clash rend les négros nerveux
il va faire les familles pleurer sur des tombes
avec comme resultat une tête explosée grace à curtis
mais il n'en a rien à faire, il reste enfermé dans sa maison
il prend des steroids, et il ne pourra pas s'en passer
est-ce moi ou "candy shop" sonne comme "magic stick"?
dans ses clip, ce négro 50 parle de
secouer son cul, mais putain qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez ce négro?
50 ne me fait pas ..(brrrraaa)(2)
oh ouai t'as 65 négros dans ton equipe
et il ne viennent pas de "southside jamaica queens"(3)
il s'agit de gars en bleu(des flics)
je dis simplement la vérité
maintenant nous allons tous nous rendre compte à quel point t'es qu'une baltringue...suivez moi

[refrain]

[couplet 2]
maintenant revenons aux Vibe Awards(4)
là où un mec a manqué de respect et frappé ton boss(Dr Dre)
quelques instants auparavant, tous ce que j'ai entendu c'etait "g-g-g-unit"
les "soldats" de 50 ont couru et n'ont même pas réagit
c'est une honte, j'étais assis bien en face de la scène
attendant que tes négros se battent
où était tout tes flingues et tes gillet pare-balles?
nous sommes la "terror squad", tu devrais savoir qu'il ne faut pas nous tester
que ça te plaise ou pas, The Game est au sommet
maintenant t'es jaloux de lui, mais quand vas-tu arreter tes conneries?
t'es comme un salope qui se rejouit de son pognon
et (??), ne le croyez pas, ce négro est tellement bidon
t'as clashé "lean back" en disant que mon son n'était pas bon
maintenant dites moi : avez vous deja vu 50 en boite de nuit?(5)
non, non, non chérie, et c'est bien vrai
actuellement, tu chantes plus que tu ne rappes (sur ton album) et ça, ce n'est pas bon

[refrain]

[outro]
ok j'ai dit aux négros que je ne fais pas de battle de rap
ceci n'est pas une fiction...il s'agit de Crack, salope
New York, je sais à quoi vous pensez
vous pensez que Jadakiss va le balayer avec ses lyrics
mon pote, ce négro est fou de clasher fat joe...il est vraiment fou
ce négro marchent avec 20 keufs à ses cotés, racontant des conneries sur son album, alors qu'il ne sort jamais de chez lui
mon pote, il pense qu'il est intouchable
je vais repondre (à son diss) une fois, une seule fois, il n'y aura pas d'autre son de ma part
et ce morceau est pour tout les enculés qui doutaient de crack, mec
croyez moi, ce mec peut me clasher 10000 fois, je ne lui repondrai pas
mais il y a une chose que je vais te promettre
si je ne t'attrape pas, je vais attrapper ton...
et c'est comme ça mec
c'est Crack, salope
ça va être un sale été mec

(1) un "4 coups" est un flingues
(2)genre il va le plomber avec un flingue
(3)le quartier d'où vient 50, fat joe veut dire que la sécu de 50 est composé de flics et non de gars de son ancien quartier(la fameuse theorie du snitch...)
(4)en Novembre dernier, Dre s'est fait frappé par un gars alors qu'il allait recevoir un prix, mais là fat joe raconte n'importe quoi, vu que 50, Yayo, Banks et Buck ont régit en frappant le mec, en balançant des chaises et Young Buck a donné un coup de couteau au gars(d'ailleur on l'a arreté et liberé contre une caution de 500 000$)
(5)fat joe avait critiqué 50 en disant lors d'une interview qu'il donnerai 10 000$ à celui qui prendrait une photo de 50 dans une boite de nuit, car d'apres fat joe, 50 fait beaucoup de son sur les "boites"(in da club, etc) alors qu'il n'y met plus les pieds





Fat Joe « The Darkside Volume 2″ [mixtape]

The Darkside volume 1 a donné une suite, sous la forme d’une mixtape produite par les Cool & Dre. Parce qu’un album ne serait pas viable commercialement? Vu la teneur hardcore de ce volume 2, c’est fort probable. À croire que le fait que Fat Joe ait rendu presqu’un quintal sur la balance lui a redonné la faim de ses débuts. Le Don Cartagena n’est ni fat, ni slim, ni même le ‘average Joe’. C’est Crack!

Des productions lourdes, des lyrics assassins, il n’en faut pas plus pour raviver le supporter de Fat Joe qui sommeillait profondément en nous. Le premier volume de The Darkside l’avait ramené sur la bonne voie, il confirme sur avec sa première mixtape officielle. La qualité prime sur la quantité : 10 titres seulement dont 80% de bombes ( » Fuck Them Other Niggas « ,  » Drop a Body « …), deux monstres new-yorkais (Raekwon et Jadakiss) et le buzz-du-moment French Montana appelé pour l’intro  » Welcome to the Darkside « . Les 20% restants sont des morceaux plus soft ( » So Fly  » et  » Around the World « ), avec une vibe très smooth similaire aux prods des JUSTICE League pour Rick Ross.
Mais cette très bonne mixtape couve un truc. Sûrement. Son prochain album sera destiné aux « ladies » comme il l’a déclaré dans la presse hip-hop. Sous-entendu : r&b et mainstream; confirmé avec un nouveau single featuring Chris Brown… Le plus important reste que s’il faut sortir des morceaux streets comme on kiffe, Joey nous en donnera, d’une manière ou d’une autre.

http://sagittariushh.wordpress.com/2011/10/31/fat-joe-the-darkside-volume-2-mixtape/#more-6545







FAT JOE EN CONCERT A L'OBELISQUE Un rappeur de poids en terrain conquis
Last Updated on Thursday, 23 December 2010


Un rappeur de poids et de poigne, Fat Joe l'est sans doute. Il l'a démontré au cours de la soirée du mardi 21 décembre à la Place de l'Obélisque. La foule des grands jours a communié avec l'artiste américain.

S'il y a bien une prestation qui aura marqué ce 3ème Festival mondial des arts nègres, c'est celle du rappeur Fat Joe. Celui-ci, très attendu par ses nombreux admirateurs, leur a servi un rap détonnant avec des « lyrics » très relevés. Ce fût une ruée surprise sur le parvis de la Place de l'Obélisque  lorsque l'un des écrans géants affiche pour le prochain concert le nom de Fat Joe. C'est à la suite du groupe djiboutien Rafat qui a assuré la première partie de la soirée que la star américaine fera son entrée en Fat Joe.

Pour chauffer la place, Dj Christian s'emploie dans des  « mix » qui ont le mérite de réveiller le public quelque peu endormi par les mélodies doucereuses du groupe Rafat. Une manière de préparer la scène à Fat Joe. La transition est toute trouvée pour introduire la star américaine, très à l'aise sur scène malgré son embonpoint. Et c'est à cœur joie que la foule entonne les refrains de quelques tubes qui ont fait le succès du rappeur. Entre autres titres interprétés, « Make it train », « So much more », « What's luv » ou encore le célèbre « Lean Back ». C'est avec beaucoup de respect que le rappeur témoignera sur le Sénégal, un pays qu'il considère le sien. Il n'en est pas à son premier séjour en Afrique, puisqu'il a eu à faire l'Angola, le Maroc, l'Afrique du Sud, le Congo comme pays. De beaux moments de communion entre l'artiste et les admirateurs qui en redemandent. Et c'est dans un élan jubilatoire qu'ils se dispersent à la fin du spectacle. A bord de taxis, de véhicules particuliers remplis à ras bord, on parade allègrement au beau milieu de la nuit, sur le chemin du retour. Le sentiment d'avoir assisté à un beau spectacle prévaut chez les mélomanes. De son vrai nom Joseph Antonio Cartagena, Fat Joe voit le jour le 19 août 1970 à New York.

Fils d'immigrés portoricains, il passe les premières années de sa vie dans un des quartiers les plus défavorisés de New York, le Bronx. Ici, où trafic de drogue, racket et règlements de compte sont monnaie courante. C'est dans cet univers particulier et au contact de son frère ainé, Angel, qu'il découvre l'univers du Rap par l'intermédiaire de la mythique Zulu Nation. Dès lors, une « love story » façon « gangsta » naît entre lui et la musique.

Un des meilleurs MC (maître de cérémonie) de sa génération vient de naître.

Malheureusement, la vie est loin d'être rose dans le Bronx. Pauvres, sans qualification et appartenant à des minorités, les habitants locaux n'ont, dès leur naissance, peu de perspective d'avenir et dans ce contexte, le trafic de drogue est souvent le meilleur moyen de s'en sortir et de s'enrichir facilement. Fat Joe ne dérogera pas à la règle. En quelques années, il parvient, grâce à sa stature imposante et son côté bad boy, à se faire un nom dans le milieu. Il devient Joe Crack, le dealer.

Toutefois, Joe est conscient qu'il ne pourra pas continuer à vivre comme cela éternellement. Le rap l'attire depuis tout petit et il sent qu'il est temps pour lui de passer de autre chose. Après s'être imposé dans la rue en tant que dealer, il va se muer en rappeur.

Il sera repéré par Krs One qui est alors l'un des MC new yorkais les plus en vu. Peu de temps après, il sort, affilié à son mentor, son premier album, "Represent". Le succès est au rendez vous.

El Hadji Massiga FAYE{jcomments on}

http://www.lesoleil.sn/index.php?option=com_content&view=article&id=644:fat-joe-en-concert-a-lobelisque-un-rappeur-de-poids-en-terrain-conquis&catid=101:actualites&Itemid=163








Tout ce qui suit est source de ce lien
http://www.2kmusic.com/fr/rapus/news/ecoute-d-elephant-in-the-room-de-fat-joe/68057


The Dark Side de Fat Joe dévoilé fin juin

Fat Joe sort The Dark Side via E1 Music
    •    Mar 30 Mar 2010
 
Fat Joe sera en partenariat avec le label E1 Music pour la distribution de son nouvel album « The Dark Side », attendu au mois de juin. Le rappeur ne peut que se réjouir de ce contrat effectué avec le plus grand label indépendant des États-Unis. 

« Ça a pris longtemps pour se concrétiser », commente-t-il dans un communiqué, « j'ai une longue histoire avec Alan Grunblatt et toutes les personnes de chez E1. Bien que ça soit un label modeste, ils ont la meilleure équipe marketing et promotion de toute l'industrie du hip-hop. Et je m'apprête à travailler avec eux sur mon nouvel album 'The Dark Side'. »

En février, Fat Joe avait indiqué que les pointures Trey Songz, R. Kelly et Young Jeezy entre autres seraient présent sur ce dixième album solo : « l'album est énorme, j'ai ce duo d'enfer avec Trey Songz puis avec R. Kelly ensuite (…) Nous lançons certainement le plus grand projet qu'on puisse faire dans le hip-hop. Young Jeezy est mon pote. Je lui ai joué 'Slow Down', ça a été enregistré, remixé et tout. Il s'était dit : 'je dois être sur ce morceau.' »

« The Dark Side » sera ainsi dans les bacs à partir du 28 juin prochain.
-JA-




Fat Joe pense changer de nom pour JOSE Part II

J.O.S.E. Part 2, Fat Joe, Fat Gangsta
    •    Lun 28 Sep 2009
 
Fat Joe avait, dans un premier temps, confié que son nouvel album « J.O.S.E. Part II » allait marquer un retour à son style des débuts. Maintenant, le rappeur précise qu'il songe changer son nom de scène avec cet album.
Joe expose : « Plus de Fat Joe probablement, Fat Gangsta sera le prochain probablement. 360. Aussi, nous allons tout simplement attaquer fort, se la jouer massacre. Il s'agira surtout d'une violence directe et pure sur ce projet, préparez-vous à cela. C'est du Fat Gangsta, le retour du Fat Gangsta. »

Plusieurs rappeurs sont invités sur l'album. « Nous avons bossé dur sur cet album », poursuit-il, « 6 octobre, mon album 'Jealous Ones Still Envy Part Two'. Lil Kim, Weezy, Akon, T-Pain, Fabolous, Raekwon sont sur cet album. Je n'ai plus bossé avec Raekwon The Chef depuis longtemps. Ça s'intitule 'Ice Cream Man'. Retenez bien… J'aime à penser que je suis au meilleur de ma forme… Nous discutons d'un autre album, après celui-ci. »

Les producteurs ne sont pas non plus en reste puisque Jim Jonsin, The Incredibles ou encore The Street Runners devraient proposer quelques beats dessus. « J.O.S.E. Part II », le neuvième opus du rappeur, sortira le 6 octobre via EMI Music.





at Joe veut faire le meilleur album qui soit

The Darkside, Fat Joe, Busta, Khaled
    •    Ven 08 Jan 2010
 
Fat Joe vient d'annoncer sur sa page twitter que son nouvel album s'intitulera « The Darkside ». Comme à l'habitude du rappeur, ce ne seront pas les invités de marque qui manqueront.

« Actuellement en studio avec Busta, Khaled et Jezzy !!! », note-t-il, « C'est un véritable film qui est en train de se passer en ce moment : THE DARKSIDE !!! Wow !! Tenez-vous prêt pour lui. Je n'ai pas encore dormi, directement en studio pour travailler sur mon nouvel album, le titre est THE DARKSIDE !!! » En octobre, le chef du Terror Squad avait rappelé que la quarantaine ne l'empêchera pas de continuer le rap, et de poursuivre : « mon boulot c'est de faire un album qui va faire arrêter la planète de tourner. Si vous voulez vraiment savoir ce que Fat Joe prépare, il essaye de composer le meilleur album de toute l'histoire du hip-hop et qui arrêtera la Terre de tourner. »

« Je veux faire un truc qui fera dire au plus grand non-croyant de la planète : 'Oh, mon Dieu. Qu'est-ce qui se passe avec ce gars ?' Je recherche l'indéniable… », continue-t-il, « vous devez comprendre que je fais ceci du fond du cœur. Avec moi, il s'agit toujours de faire de la bonne musique. Je veux que les gens se disent 'cette musique est énorme. Cet album est une bombe.' Je suis comme un petit garçon, comme si je venais de débuter. » 

Rico Love se prononcera également en faveur de Joe il y a peu: « travailler avec Joe sur 'Aloha' fut une expérience incroyable, en ayant été impliqué artistiquement sur la totalité de l'album. Fat Joe fait partie de la royauté du hip-hop et il résiste à l'épreuve du temps. C'est comme si hier encore je regardais ses clips à la télévision et maintenant je me trouve dans un clip avec lui. C'est une excellente sensation. Je suis honoré. » 

Fat Joe a par ailleurs indiqué qu'il pourrait changer de nom de scène à l'occasion d'un nouvel album. « Il n'y aura probablement plus de Fat Joe, (mais plutôt) Fat Gangsta. 360. Parce que nous y allons en force, à fond comme s'il s'agissait de tuer des gens. Tout l'album va être du violent tout court, préparez-vous à ça. Il s'agit de Fat Gangsta, le retour du Fat Gangsta… »





Fat Joe veut être reconnu grâce à JOSE 2

JOSE 2 de Fat Joe repoussé à fin juin
    •    Jeu 28 Mai 2009
   
Fat Joe, le rappeur latino s'est fait connaître grâce à son disque « J.O.S.E » en 2001, et surtout son duo « What's Love » avec Ashanti. Son neuvième album intitulé « J.O.S.E 2 » en préparation est une suite de « J.O.S.E ».

Avec quinze années de carrière dans le rap, Fat Joe est resté sur sa soif de reconnaissance avec « J.O.S.E », d'où peut-être « J.O.S.E 2 » et ce grand coup de gueule. « La manière la plus réaliste de le dire est que je suis toujours furieux. Vous pensez vivre, dormir et manger Hip Hop tous les jours, mais vous n'y êtes pas vraiment avant d'avoir entendu l'histoire de Fat Joe et avant de vous dire 'Ce mec est là depuis si longtemps, il est tellement vrai'. J'essaye de repartir de zéro. Comme j'essaie de le faire savoir au monde entier : 'Yoh, ce mec mérite d'être une légende vivante du hip hop. Une icône. M*rde il a beaucoup contribué.' C'est ce qui me rend furieux. Je pense que Busta Rhymes est probablement le seul [possédant 14 à 15 ans de carrière comme moi]. Snoop Dogg, Busta Rhymes, Fat Joe. »

Prévu sortir ce mois de mai, la date de sortie du nouvel opus « J.O.S.E 2 » du rappeur latino a encore été reportée. « J'ai de mauvaises nouvelles pour vous. Mon album doit être repoussé. Lundi j'aurai la nouvelle date !!!!! Je suis aussi furieux que vous !!! On a repoussé mon album mes frères, une histoire de droits, tu sais ce que c'est. L'album sera là fin juin. »

Avec « J.O.S.E 2 » (Jealous Ones Still Envy 2), Joe compte faire mieux que son précédent opus « The Elephant In The Room » qui a été classé sixième dans les charts US. Pour cela il s'est entouré de Ron Browz, Fabolous, Lil' Kim, T-Pain, Lil Wayne, Raekwon, Akon, Jim Jonsin, The Incredibles, The Street Runners.

« One » sera le premier single de ce prochain opus et « Winding On Me » viendra après. En attendant, aucune date officielle n'a encore été annoncée pour la sortie de « J.O.S.E 2 ».





Fat Joe parle de DJ Khaled chez Def Jam South

Dj Khaled, Fat Joe, Def Jam South, JOSE
    •    Jeu 23 Avr 2009
  
Fat Joe s'est récemment exprimé sur l'apport de DJ Khaled pour la section Def Jam South du puissant label. Il promet ainsi que son associé deviendra sûrement un « dirigeant à vie ».

Le leader du Terror Squad déclare ainsi que Khaled insufflera une énergie largement supérieure par rapport à celles des ex-cadres du label (Kevin Liles…). Joey Crack affirme : « Personne n'a encore jamais vu un dirigeant comme DJ Khaled. Chaque personne de l'industrie de la musique qui est un cadre a été formée pour le boulot. Khaled, lui, s'amène avec une énergie qui n'a pas encore été vue dans ce rap game, jamais, depuis le jour où ces enf*irés de Lyor Cohen et Russell Simmons ont ouvert Def Jam ! Il ne va sortir que des hits. Et j'attend de lui qu'il devienne le plus grand boss que le hip-hop game ait jamais vu depuis ces vingt dernières années. Je garantie qu'il sera un dirigeant à vie. Souvenez-vous de ce que je dis. »

Vraisemblablement soucieux de confirmer les dires de Fat Joe, Khaled a pour sa part parlé de son rôle au sein de Def Jam tout en insinuant qu'il ne veut pas non plus être associé à l'actuel beef entre Rick Ross (signé chez Def Jam) et 50 Cent. Khaled déclare : « Je ne traite pas avec les énergies négatives, c'est une perte de temps et mon temps est précieux. J'écarte le négatif et reste positif… Chez Def Jam, on promeut la musique… Nous promouvons les tubes. C'est ce que je respecte. Je vais toujours de l'avant pour représenter la musique ; Rick Ross va représenter la musique. Si la controverse y est associée alors on fera avec ». Khaled avait, pour rappel, déjà été la cible de 50 dans ses précédents 'rap battle'.

Sur une vidéo, Fifty avait clamé : « Yo, j'ai ce pti' poème que j'ai écrit pour DJ Khaled. Les pneus de ta voiture ont été crevés, maintenant tu sais que je sais où tu es. Je veux juste te dire ce qu'un médium m'a confié. Je sais où ta mère habite. Regarde maintenant, tu peux voir. Mais je veux juste te dire ce qu'un médium m'a confié. Je sais où ta mère travaille, maintenant regarde-la, endormie. Je veux juste te dire ce qu'un médium m'a confié. Je ne suis pas le genre de gars avec qui tu devrais traiter, B. Je suis spécial. J'ai moins de compassion que la plupart des gens ». Une provoc' que Khaled a apparemment décidé d'ignorer, car il a préféré, plus tard, développer sur cette association avec Def Jam.

Khaled avait alors communiqué : « Ceci est ce que j'ai toujours voulu faire, être un dirigeant et porter ça à un autre niveau. L.A. [Reid] m'a rencontré un jour. Il s'était dit 'Nous devrions embarquer Khaled. Il fait des hits, il a des relations'. J'ai une équipe de producteurs et nous fonçons. Mon boulot est d'apporter des hits sur la table, de travailler avec de nouveaux artistes et de collaborer avec les artistes établis. J'apporte une nouvelle énergie au rap game et à la fondation. »

Fat Joe sortira son nouvel album « J.O.S.E. 2 » acronyme de « Jealous Ones Still Envy » le 19 mai prochain.





Fat Joe contre Daddy Yankee à cause de McCain

Fat Joe, Daddy Yankee, Obama, McCain
    •    Lun 01 Sep 2008
  
Avec le soutien de MCs, tels que Jay-Z, Nas, Big Boi, Lil Wayne, Young Jeezy, Common ou Diddy, on pourrait penser que le sénateur Barack Obama, candidat à la présidence des États-Unis, est le favori du monde du hip-hop. Mais le roi du Reggaeton, Daddy Yankee, ne semble pas sur la même longueur d'onde.

Daddy Yankee a créé la surprise cette semaine en montrant son attachement au candidat républicain, John McCain. « Je crois en lui et en ses propositions pour diriger le pays. Il a défendu la communauté hispanique. » Et ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd puisque Fat Joe n'a pas tardé à répondre via MTV : « Mettez ça sur MTV News : 'Fat Joe a dit que Yankee était un vendu'. Quand j'ai ouvert le journal, j'ai eu envie de vomir. La raison pour laquelle je l'appelle un vendu est parce que je pense qu'il a fait ça pour la publicité. Comment peux-tu vouloir John Mc Cain comme président, quand tu vois que George Bush et les républicains ont déjà fait perdre leur logement à plus d'un million de personnes. On nous envoie nous battre pour une guerre qui n'est pas juste. S'il pense que McCain est le meilleur candidat pour les Latinos, je veux bien qu'on en parle. » 

Joe s'attaque ensuite aux problèmes de sécurité sociale. « Ma propre sœur a été tuée par les docteurs. Elle était en train d'accoucher dans le Bronx et ils lui ont fait une péridurale. Ils l'ont paralysée de la taille jusqu'en haut parce que ce n'était que des apprentis, même pas des vrais docteurs. J'aime les propositions d'Obama pour la sécurité sociale. Je suis également un grand fan des Clinton. Il était le plus grand président de tous les temps. Quand il était là, tout le monde avait un travail. McCain veut continuer la politique de Bush. Les jeunes qui adorent Daddy Yankee pourraient faire le mauvais choix. Je ne pense pas que les républicains s'intéressent beaucoup aux minorités. J'ai beaucoup voyagé et j'ai pu remarquer que les gens ne supportaient pas les USA à cause de leur politique. Obama est la seule personne qui pourrait rassembler non seulement les USA, mais le monde entier également. » 

Daddy Yankee n'a pas pu s'exprimer sur le sujet. Il semblerait qu'il soit en voyage à l'étranger et qu'il ne sera pas disponible avant la semaine prochaine.





Fat Joe explique ce qu'il pense de Lil Wayne
Fat Joe, Lil Wayne, Jay-Z, Tha Carter IV
    •    Mar 14 Oct 2008
  
Fat Joe, occupé à travailler sur son nouvel album, a pris quelques minutes pour parler de Lil Wayne et de « Tha Carter IV ».

« Lil Wayne, ne pariez rien contre lui en ce moment ! Il m'a appelé au milieu de la nuit : 'Viens au studio', j'arrive là bas, il appuie sur Play, et tout ce que j'ai entendu était super-duper phénoménal, que des tubes. Il chante, 'So I went to get her in my spaceship' ('alors je suis allé la chercher dans mon vaisseau spatial'). Le truc le plus fou que j'ai jamais entendu dans ma vie. » 

Joey Crack poursuit en disant que Lil Wayne va monter d'un niveau. « On le compare souvent à Jay-Z et tu peux voir ses influences. Mais après ce nouvel album, je ne dis pas qu'il sera le meilleur rappeur, mais on ne pourra le comparer à aucun autre rappeur dans le monde. Parce qu'aucun rappeur n'a fait ce qu'il prépare. C'est fou ! C'est une rock star, mec. Un faiseur de tubes ! » 

L'album de Fat Joe, tout comme « Tha Carter IV », n'a pas encore de date de sortie. Joe a collaboré avec Akon, Ron Brownz et Infamous.






Elephant In The Room de Fat Joe, 1er aperçu

Fat Joe, Elephant In The Room, 300Brolic
    •    Mer 05 Mar 2008
  
Après une session d'écoute dans les bureaux d'Hostile Records, nous pouvons d'ores-et-déjà affimer que Elephant In The Room de Fat Joe sera l'album de la réconciliation, bien plus lourd que Me Myself & I.

Pour son 2e album en indépendant, Joey Crack a su faire la part des choses entre les titres sudistes et clubs, et les morceaux purement Eastcoast, comme on aime. La première moitié du disque est produite par les Cool & Dre, DJ Khaled, Swizz Beatz et Danjahandz, avec des featurings tels que Plies ou encore l'inévitable Lil Wayne. 

La seconde réconcilie le Don Cartagena avec les amateurs de rap new-yorkais, grâce à des titres produits par Streetrunner, un étonnant Scott Storch, Sean C & LV (qui produisent les singles "I Won't Tell" et l'énorme "300 Brolic"), Alchemist (sur le titre "My Conscience" feat KRS-One) et... DJ Premier à l'ancienne ! Puis, histoire de rassurer dès le départ, il a gardé du flow Joe, même plusieurs.

Plus d'informations dans la chronique très prochainement ! Elephant In The Room sort le 10 Mars en France.





Ecoute d'Elephant In The Room de Fat Joe

Fat Joe, Elephant In The Room, DJ Khaled
    •    Ven 29 Fev 2008
  
Rap2K.com et EMI-Virgin/Capitol US proposent à cinq d'entre vous de participer en avant-première à la séance d'écoute de Elephant In The Room, le nouvel album du Don Cartagena Fat Joe qui sortira le 11 Mars. Cette écoute exclusive se déroulera dans les locaux d'EMI le Mercredi 5 Mars.

Pour faire partie des heureux élus, il suffit d'être inscrit sur le forum du site et d'être parmi les premiers à envoyer un message personnel (avec votre nom, prénom et email) à Sagittarius, avant le Dimanche 2 Mars à minuit.

http://www.2kmusic.com/fr/rapus/news/ecoute-d-elephant-in-the-room-de-fat-joe/68057

























26/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres