Alain YVER

Alain YVER

FRÉDÉRIC LO

FRÉDÉRIC LO







http://www.facebook.com/frederic.lo1

homage à Jacno
http://www.youtube.com/watch?v=WCMkYvqIl_4




Frédéric Lo, né Frédéric Bonnet le 23 août 1964 à Rodez, est un musicien, réalisateur musical, compositeur, arrangeur, producteur de musique et chanteur français.

Vivant à Paris, Frédéric Lo est notamment connu pour son œuvre en duo avec Daniel Darc, mais aussi pour son travail avec Pony Pony Run Run, Stephan Eicher, Maxime Le Forestier, Christophe Honoré et Alex Beaupain.

Discographie

    * Auteur-compositeur-interprète :
          o La Marne bleue (1997)
          o Les Anges de verre (2000)
    * Réalisateur :
          o Crèvecœur de Daniel Darc (2004) - réalisateur et compositeur
          o Eldorado de Stephan Eicher (2007)
          o Les Chansons d'amour d'Alex Beaupain, bande originale du film homonyme de Christophe Honoré (2007)
          o Amours suprêmes de Daniel Darc (2008) - réalisateur et compositeur
          o You Need Pony Pony Run Run de Pony Pony Run Run (2009) - réalisateur
          o Chic Type de Daisy Lambert (2013) - réalisateur des titres
"Odéon" et "Tes Seins Tes Poignets"













La Marne bleue




LA MARNE BLEUE

Premier album solo de ce musicien compositeur au parcours déjà important.
Les arrangements  superbes de classicisme et de sobriété accompagnent une voix fragile et sûre aux accents d'une complainte évoquant les thèmes éternels des désarrois amoureux, du mal-être, de la solitude.  

Un voyage à l'écoute d'un univers musical riche et sensible, d'un cœur battant au rythme d'une mélancolie aux couleurs de l'automne.






LA MARNE BLEUE


Vague survivant d'une discrète scène rock hexagonale ­ Bob Morane Et Les Ombres Jaunes, Eleonora ­, Frédéric Lo n'apprécie apparemment ni le clinquant ni l'exaltation des foules. La Marne bleue, premier album solitaire en clair-obscur, oscille entre mélancolie romantique et envolées amoureuses mesurées, brumes et désillusion. On lui reconnaît le bon goût de musiques riches en arrangements de cordes caressées, de claviers ne traversant qu'à peine les paysages sonores. On goûte, plus qu'il ne conviendrait raisonnablement, sa capacité à la rengaine facile, désenchantée, aux textes cernés de cœurs rose fluo. On s'amuse aussi de sa propre ivresse à laisser son chant plonger, jusqu'à l'extase, vers les basses roucoulades : Christophe portait déjà cette séduction de gorge profonde sur un piédestal dans Clichés d'amour. Et s'il fallait une réunion de famille, on attablerait Lo, de gré ou de force, aux côtés de Murat pour son esthétisme de parti pris, ou de Bashung pour le marmonnement qui pointe. Certaines ritournelles ­ les breaks périlleux de Tu ne peux rien pour moi, laissant le chant seul et désarmé au beau milieu des sarcasmes ­ laissent transparaître ce qu'incarne le jeune Aveyronnais : un auteur sûr de ses doutes, obstiné dans sa démarche, capteur d'un air du temps, exsangue ou recueilli. Beau bilan pour un coup d'essai.

par C. Larrede







Les anges de verre







Amours suprêmes de Daniel Darc (2008)
 - réalisateur et compositeur






Crèvecœur de Daniel Darc (2004)
 - réalisateur et compositeur






Deux albums absolument sublimes,
ils ne me quittent jamais...


voir les articles sur Daniel Darc ici:

http://jazz.blog4ever.com/blog/lire-article-78728-9454420-daniel_darc.html

http://jazz.blog4ever.com/blog/lire-article-78728-9836047-daniel_darc.html

http://jazz.blog4ever.com/blog/lire-article-78728-9784319-daniel_darc__a_plus_tard.html



24/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres