Alain YVER

Alain YVER

FRANTIŠEK DRTIKOL

FRANTIŠEK DRTIKOL







http://www.facebook.com/frantisekdrtikol

http://www.tumblr.com/tagged/frantisek%20drtikol

http://www.photogravure.com/collection/searchResults.php?page=1&artist=Drtikol,%20Frantisek&view=medium






Frantisek Drtikol
Photopoche n° 92
Frantisek DRTIKOL
Ruzena KNOTKOVA-BOKOVA

Il incarne à lui seul l'esprit tchèque de l'entre-deux-guerres et la vitalité de la scène praguoise dont l'apport à la culture européenne reste essentiel. Née du pictorialisme, l'oeuvre de Drtikol est profondément marquée, dans une première phase, par le courant symboliste. Au tournant des années 1920, fonctionnalisme, cubisme, abstraction et art déco imprègnent ses recherches : la composition fait place à une géométrie nouvelle, l'éclairage se contraste, le nu se fragmente. De Prague, où il fut le fameux portraitiste des élites en vogue, à Paris, où la publication de ses nus consacra sa renommée internationale, Frantisek Drtikol a imposé par sa technique magistrale, son originalité et sa profondeur conceptuelle une photographie résolument novatrice.







Frantisek Drtikol
01-12-2005 | Jaroslava Gregorová

Frantisek Drtikol est surtout connu comme un grand photographe. Ses nus et ses portraits sont toujours très admirés. Il a remarquablement bien su maîtriser les jeux d'ombre. L'ombre dans les oeuvres de Drtikol est un moyen d'expression. Très psychologue, il fait vivre ses portraits sur papier. Ils donnent l'impression de pouvoir sortir à tout moment de leurs cadres, de leur milieu. Frantisek Drtikol est le premier Tchèque qui a réussi à faire passer une simple photo au grade d'objet d'art. Mais on oublie souvent qu'il était également un peintre, graphiste et designer de grand talent.

Frantisek Drtikol La première exposition des tableaux et des dessins du célèbre photographe The Other Side of Frantisek Drtikol a eu lieu en 1991 à la Baruch Gallery de Chicago. La propriétaire de la galerie, Anna Baruchova, a axé l'exposition sur les dessins symbolistes de Drtikol créés au cours de la Grande Guerre, mais elle a également exposé huiles, pastels, photographies, figurines taillées en bois et photolitographies des années trente et quarante du XXe siècle. Plusieurs oeuvres ont été prêtées par le musée des Arts décoratifs de Prague. En 1998, suit une autre exposition du même genre à la Galerie Rudolfinum de Prague, organisée en coopération avec le musée des Arts décoratifs de la capitale. Près de 260 oeuvres provenant d'une trentaine de collections du monde entier faisaient une jolie démonstration des différentes périodes créatives du grand photographe et peintre.
Photo: Frantisek Drtikol Frantisek Drtikol est né en 1883 à Pribram en Bohême centrale, dans la famille d'un petit commerçant d'alimentation. Déjà enfant, il avait beaucoup de talent pour la peinture. Mais son père, un homme très réaliste, pensait qu'il fallait à son fils un métier plus sérieux et surtout plus lucratif. Frantisek Drtikol fait alors un apprentissage au studio du photographe Antonin Mattas à Pribram. Il est un peu ennuyé car il ne fait qu'assister son patron qui ne le laisse pas vraiment s'approcher de l'objectif. Un jour, il apprend par l'intermédiaire du magazine allemand l'Atelier des photographes (Das Atelier des Photographen) l'ouverture d'une école de photographie à Munich. Sans hésiter, il envoie sa demande à l'institution. Frantisek Drtikol, âgé de dix-huit ans, est admis et passe deux ans d'études en Allemagne.
Photo: Frantisek Drtikol Au début du XXe siècle, la photo d'art est un phénomène inconnu et F. Drtikol a de la peine à se faire reconnaître en Bohême. Il cherche d'autres débouchés en Allemagne et en Suisse. En 1907, il met sur pied son propre studio à Pribram, sa ville natale. Il réalise des photos de différents paysages, d'exercices des jeunes Sokols, des travailleurs des mines, assez générales en somme. Et ça ne marche pas ! En trois ans, le studio fait faillite. Ne perdant pas espoir, le jeune photographe monte coup sur coup un second studio au centre de Prague. Cette fois-ci, il se concentre sur le portrait. Un an plus tard, il prend le photographe Augustin Skarda comme associé. Le studio porte l'enseigne Drtikol et compagnie. Le succès vient assez rapidement. Frantisek Drtikol est recherché par les personnalités les plus en vue de Prague et de la vie culturelle. Ses clients sont par exemple le président T.G. Masaryk, la cantatrice Ema Destinnova, le compositeur Leos Janacek, l'écrivain Josef Capek. Pendant la Grande Guerre, F. Drtikol part au front. Ainsi, pendant trois ans les photos de son studio sont signées seulement par Augustin Skarda. Au début des années vingt, Drtikol se sépare de Skarda pour des raisons économiques. Il est à mentionner que le célèbre photographe Jaroslav Rössler est l'élève du grand Drtikol. En 1919, ce dernier fait la connaissance de la danseuse du Théâtre national et du Théâtre de Vinohrady, Ervina Kupferova. Plus tard, elle ouvrira à Prague une école de danse. Au début, elle sert au photographe de modèle. Mais finalement les relations professionnelles se transforment en relations intimes et deux ans plus tard Ervina devient sa femme. Après six ans de vie commune, le couple divorce. Mais Ervina Kupferova a fortement influencé la vie créative de Drtikol. Plus tard, il épouse sa secrétaire Jarmila Rambouska. Parallèlement à son activité de photographe, Drtikol se consacre à la création d'objets décoratifs d'intérieur.
Photo: Frantisek Drtikol Pourtant ce sont surtout ses photos de nu qui le rendront célèbre. Le photographe expose souvent à l'étranger. Les photos, trop osées pour l'époque, font souvent l'objet de différends entre l'artiste et les douaniers. Il est courant que les oeuvres de Drtikol soient confisqués et ne passent pas la douane.
En 1935, Frantisek Drtikol vend son atelier au centre de Prague. Sept ans plus tard il donne au musée des Arts décoratifs de Prague des milliers de photos, dessins, catalogues, magazines et se retire définitivement du monde de la photo. Après la guerre il devient membre de l'Association des artistes tchécoslovaques d'arts plastiques, mais en tant que peintre. Jusqu'à son décès en 1961, il se consacre à la philosophie, aussi bien occidentale qu'orientale.

http://www.radio.cz/fr/rubrique/celebres/frantisek-drtikol








Frantisek Drtikol (1883-1961)
Publié par kate le 18/03/2012

Tchèque Frantisek Drtikol photograher est né en 1883 dans la ville minière de Pribram, à l'ouest de Prague. il a étudié la photographie à Munich où il a été fortement influencé par l'art nouveau. En 1910, il ouvre un studio à Prague où il a fait le portrait de quelques-uns des personnages les plus importants de son époque. Dans les années 1920 il s'est concentré sur nus expressifs remodeler le genre du nu classique en synthétisant une nouvelle esthétique influencé par le cinéma muet, l'art d'avant-garde, de la danse expressive et un style Art déco jusqu'à ce qu'il finalement éliminé le modèle vivant entièrement en 1930. finalement modèles vivants n'étaient pas toujours suffisamment malléable pour capturer ses idées - dans la dernière phase de son travail les chiffres qu'il a introduites sont devenus aplati, allongé et étiré, parfois à motifs rythmiques. son studio à Prague a été des plus réussies en Europe dans les années 20 et au début des années 30, mais brusquement, en 1935, il a renoncé à sa carrière photographique pour revenir à la peinture. il a vendu son studio et a dérivé dans l'obscurité se consacrant à la mystique et la solitude de la vie d'un ermite. 
il est mort presque oublié en 1961.

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://lapetitemelancolie.wordpress.com/category/photographes/frantisek-drtikol-photographes/&prev=/search%3Fq%3DFranti%25C5%25A1ek%2BDrtikol%26client%3Dfirefox-a%26hs%3D4EF%26rls%3Dorg.mozilla:fr:official







HOMMAGE À LA BEAUTÉ ORIGINELLE
22 mars 2013

František Drtikol (1883 – 1961), possédé par la vigueur irréelle de l’espace, place le corps comme un simple élément de l’oeuvre, bien trop indiscipliné pour exprimer les fantasmes de la création. Formes allongées, étirées, modestement humaines, méticuleusement confrontées aux motifs rythmiques qui les encadrent, les entourent, les remettent en place.
Mais cette opposition reste un accord. Un pacte entre souplesse vulnérable de l’Homme et solidité des formes géométriques.
On ne sait lequel fait écho à l’autre.
L’artiste tchèque rend hommage de façon audacieuse à tous les courants qui peuvent répondre à ses intuitions. Née du pictorialisme, sa photographie s’inspire autant du cubisme que du mouvement art déco et l’entre-deux-guerres va marquer sa poésie.
D’un érotisme assumé, son nu est fragmenté, son éclairage contrasté, F.D. fait confiance à l’œil et aux dédales de l’esprit. Rien n’est immobile, implicitement en mouvement, un film muet aux secousses feutrées.
La lumière comme une proie, se dérobe, et révèle les teintes avec précaution laissant libre choix aux témoins d’accueillir l’illusion.
«Je laisse la beauté de la ligne elle-même avoir un impact, sans fioriture, par la suppression de tout ce qui est secondaire.« F.D.

http://blended.fr/tag/frantisek-drtikol/







Frantisek Drtikol (1883-1961), les premiers paysages

Le photographe tchèque Frantisek Drtikol, surtout connu pour des photographies de nus de l'entre-deux-guerres, a pratiqué à ses débuts le paysage, dans la mouvance pictorialiste. Pour réaliser ces vues de Bohême et de Bavière, il utilise de multiples techniques, expérimente des jeux raffinés de cadrage et de lumière, accorde un soin particulier à la mise en page et au montage des épreuves - sur des cartons multicolores - et calligraphie les titres dans l'esprit de l'Art nouveau. Cette partie de son œuvre va inspirer durablement la photographie tchèque du XXe siècle, en particulier Josef Sudek (1896-1976).

L'accrochage était réalisé à partir de deux albums des collections du musée d'Orsay.

http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-generale/article/frantisek-drtikol-1883-1961-les-premiers-paysages-3981.html?cHash=c90fab1dba








Petite biographie :


Dès son plus jeune âge, Frantisek montre un goût prononcé pour le dessin et la peinture. Alors qu’il voulait se lancer dans la peinture, son père le fait entrer en apprentissage chez Antonin Mattas, le photographe local, car il estimait que la peinture n’était pas un revenu sûr.
Plus tard, il entre à Lehr-und Versuchanstalt für Photographe dont Il devient le premier de sa promotion. Après ses études, il travaille pour divers studio comme Schumann à Karlsruhe, Albert Böse à Chur, V.E. Gran à Turnov et Josef Faix, en tant qu’assistant. Et grâce au soutien financer de ses parents, il ouvre son propre studio en 1907.
Frantisek s’intéressera à la philosophe orientale, plus précisément le Bhouddisme. Il arrêtera la photographie pour se consacrer à la peinture et à la philosophie. Plus tard, il enseignera la photographie à L’Ecole d’Etat des Arts graphiques. Mais il démissionnera un an plus tard, ses œuvres et cours étant considéré « dépassés ».

http://lesmeilleursphotographes.com/frantisek-drtikol/








František Drtikol (1883 - 1961) est un photographe tchèque né à Příbram le 3 mars 1883 et mort à Prague le 13 janvier 1961.
De renommée internationale, il est surtout connu pour ses photographies de nus et ses portraits influencés par le futurisme et le cubisme tchécoslovaque.

Biographie
Né troisième et dernier enfant de Frantisek Drtikol, épicier, et de son épouse Marie, il passe son enfance dans sa ville natale et montre très tôt une attirance croissante pour le dessin et la peinture. Il passe plus de temps à dessiner et à lire des romans qu'à travailler pour l'école.
En 1898 le jeune Drtikol, élève médiocre, quitte le lycée de Pribram. Il voudrait se destiner à la peinture mais son père le fait entrer en apprentissage chez Antonin Mattas, le photographe local, estimant que la peinture n'offre pas suffisamment de sécurité. Pendant ses trois années comme apprenti, Drtikol acquiert une solide base pratique du métier comme assistant de son maître, mais n'a guère la possibilité de s'exprimer. Il est surtout cantonné dans les travaux pratiques, développement, retouche, impression des tirages pour les clients.
En 1901 il part pour Munich où il s'inscrit à la Lehr-und Versuchanstalt für Photographie ouverte un an plus tôt1. Il s'y distingue rapidement et sera considéré comme le meilleur élève de sa promotion. C'est l'occasion pour lui de découvrir les grands maîtres de la peinture, Léonard de Vinci, Dürer et surtout Rembrandt, et de poursuivre sa formation technique et artistique. Il y suit des cours de physique, chimie, optique et dessin.
En 1903-1904, ses études terminées, il travaille comme assistant dans divers studios photographiques : Schumann à Karlsruhe, Albert Böse à Chur, V.E. Gran à Turnov et Josef Faix à Prague.
De 1904 à 1907, il effectue son service militaire dans l'armée austro-hongroise.
En 1907, avec le soutien financier de ses parents, il ouvre son studio photographique à Pribram. Il fait des portraits, du paysage, des nus, et effectue un reportage (utilisant un flash au magnésium) sur le travail de la mine.
En 1910-1911, Drtikol quitte Pribram pour Prague où il ouvre un studio avec un associé, Augustin Skarda, principalement chargé des questions financières. Il devient le portraitiste le plus en vue de la ville et voit défiler dans son studio toutes les personnalités de la capitale ainsi que d'illustres visiteurs étrangers. Il fera ainsi le portrait de l'écrivain français Paul Valéry et du poète et philosophe indien Rabîndranâth Tagore.
En 1914-1918, il échappe au grand massacre de la Première Guerre mondiale car il est affecté à des régiments arrières, d'abord dans les environs de Prague, ensuite à Hartberg, près de Graz en Autriche.
Après la guerre, il reprend son activité dans son atelier de Prague.
En 1920 il épouse la danseuse Ervina Kupferova. Le 12 juin 1921, naissance de leur fille Ervina.
En 1924, Drtikol commence à s'intéresser aux philosophies orientales, et plus spécialement au bouddhisme.
En 1935 il arrête la photographie, cède son studio et se consacre essentiellement à la peinture, à la méditation, à l'enseignement du bouddhisme et à la traduction de textes religieux indiens et tibétains.
En 1945 il enseigne la photographie à L'Ecole d'Etat des Arts graphiques de Prague. Son œuvre et son enseignements sont toutefois peu appréciés et considérés comme "dépassés" par ses étudiants. Il démissionne après un an.
En 1961 il meurt à Prague le 13 janvier. Il est enterré au cimetière de Pribram, sa ville natale.
Son œuvre

Le musée Drtikol à Pribram.

À ses débuts, Drtikol a une œuvre tout à fait pictorialiste avec des paysages proches de ceux de Léonard Misonne ou de Robert Demachy et des nus, avec ou sans décor peints, le plus souvent par lui-même, très nettement symbolistes. Il est le premier photographe tchèque à produire des nus, dès les années 1907-1910. Rapidement son œuvre va évoluer et au début des années 20, il abandonne les décors peints au profit de décors en bois constitués de motifs géométriques simples, cubes, cylindres, panneaux rectangulaires, ou de formes plus douces, arrondies, comme dans La vague, une de ses photos les plus connues. L'influence du cubisme et du constructivisme est patente dans cette partie de son œuvre. Il continue néanmoins à produire des images symbolistes, notamment de nombreuses variations sur le thème de Salomé. Sa rencontre, puis son mariage, avec la danseuse Ervina Kupferova va renforcer son intérêt pour la danse et l'expression du mouvement dans sa photographie. Il place souvent ses modèles dans des décors soulignant la tension des corps arrêtés entre deux phases de mouvement2.
Il poursuit par ailleurs sa carrière de portraitiste avec un succès croissant.
À partir de 1930, il cesse de photographier des modèles vivants pour se consacrer à la photo de compositions à base d'éléments de décor et de figurines aux formes étirées, parfois purement abstraites, et, en 1935, il liquide son studio et abandonne la photo pour la peinture. Son expression est alors essentiellement symboliste, influencée par le bouddhisme.

SUITE ICI
http://fr.wikipedia.org/wiki/Franti%C5%A1ek_Drtikol

















04/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres