Alain YVER

Alain YVER

GIL ROSE ET LES HYDROPATHES

GIL ROSE ET LES HYDROPATHES




leur site
http://gil.rose.hydropathes.free.fr/

http://gil.rose.hydropathes.free.fr/intro.html

http://fr-fr.facebook.com/pages/Gil-Rose-les-Hydropathes/111752442179116

http://www.youtube.com/watch?v=r9F47tOUEeM

http://www.youtube.com/watch?v=GLrYGA3YouM

Shopping
http://www.google.fr/search?q=gil+rose+et+les+hydropathe+articles&hl=fr&safe=off&client=firefox-a&hs=kGJ&tbo=1&rls=org.mozilla:fr:official&prmd=ivnso&source=lnms&tbm=shop&ei=W21oT8HrFaeb1AWD25mUCQ&sa=X&oi=mode_link&ct=mode&cd=5&ved=0CAoQ_AUoBA



“ Le rock obéit trop souvent à certaines règles dont Gil Rose et ses Hydropathes n'ont que faire.
Des gens de fort tempérament. Franc-tireurs allant ou bon leur semble. ” (Alain Feydri).

Gil Rose et les Hydropathes font du rock depuis toujours. Peu intéressés par la fréquentation des chapelles, ils croient plutôt à un ton, à une façon d'en faire. Cette manière, ils l'ont précisée au cours d'un parcours chaotique… comme il se doit.

Gil Rose n'est devenu tel qu'après des années à jouer de la basse, de la guitare ou de la batterie au sein de groupes cherchant le point de rencontre entre la déglingue et l'élégance. Habitant à Genève depuis une quinzaine d'années, il la joua solo : baladin acoustique aux embardées à la Suicide. Pour autant, il n'a jamais coupé les ponts avec Nîmes où sont basés ses Hydropathes fidèles depuis le temps des groupes communs (Paralytics, Bohemians, etc.).. De son côté Jack O. Leroy a surfé sur la vague grungy avec Drive Blind, poursuivi le rêve d'un rock'n'roll new-yorkais dans les traces de Johnny Thunders en jouant de nombreuses années aux côtés de Kevin K & the Real Kool Kats et côtoyé des "dandys of the underworld" tels Dave Kusworth. Doc Poison a mis son harmonica au service de combos garages et gangs abonnés au blues sauvage.

Depuis 2004, ils ont réuni les fils de ces périples pour faire leur truc sans caution à donner, juste une route à tracer : Gil Rose et les Hydropathes ne sont pas obsédés par les références mais ils ont écouté et aimé d'abondance. Parmi des milliers d'autres possibles, on jettera quelques noms : Alex Chilton, les Kinks ou Johnny Thunders (à qui ils ont rendu un vibrant hommage acoustique il y a deux ans) pour le son ou encore Nino Ferrer et Jacques Dutronc pour le verbe.

Les travaux ont sérieusement débuté avec plusieurs albums réalisés dans l'urgence, des collaborations autour de - ou avec - certains de leurs héros (Cramps, Nikki Sudden, Rowland S. Howard, Jeremy Gluck…), des ouvertures pour des classiques comme Tex Perkins, l'autre icône australienne, ou encore Walter Lure, le guitariste légendaire des Heartbreakers. Ils nouent des relations avec des individualités ou des groupes de la même galaxie rock : Dimi Dero Inc., The Jim Jones Revue, Wreckless Eric… Ce dernier produisant leur prochain album dont la sortie est prévue début 2010.

Aujourd'hui, Miss Fatiha Walker est la nouvelle bassiste qui accompagne la mue vers une musique directe, à l'os dont témoigne ce nouveau CD single cinq titres, La surprise du chef, édité d'abord en tirage limité et quasiment épuisé avant même sa sortie officielle, qui bénéficie enfin d'un nouveau tirage. Le quatuor vous proposera une version épurée de son rock « classieux » teinté de résonances anglo-saxonnes mais chanté "in french" et faisant la part belle au mélange subtil de guitares électriques et acoustiques. Légers et tous terrains, ils prennent les chemins de traverse, lâchent les chiens ou font patte de velours, tour à tour groovy, mélancolique, explosif ou intimiste...


 Gil Rose vous parle !…

3 décembre 2009 : Si vous n'avez pas encore tâté du single 5 titres La Surprise du chef, vous avez droit à une séance de rattrapage avec le nouveau tirage grand luxe : petit, sobre mais sans austérité, de couleur délicatement rosée et résolument tendance, son chic s'accordera parfaitement à votre petit top, votre sac à main ou, même, à votre discothèque. Pour en devenir l'heureux propriétaire, comme des autres albums du groupe, vous pouvez nous le commander directment sur la page VPC ou sur CD Baby.

Et lorsque vous serez lassés (mais est-ce possible ?) de ce petit bijou… vous pourrez écouter au premier trimestre 2010 notre nouvel album dont l'enregistrement vient de se terminer. Produit par l'immarcescible Wreckless Eric et avec les collaborations prestigieuses d'Amy Rigby aux voix et Dimi Dero à la batterie, ce nouvel album bénéficiera d'une sortie en cd et vinyl… avec une pochette réalisée par les bédéistes Laure Del Pino et Olivier Josso pour un objet aussi beau à voir que bon à écouter.

Pour connaître la sortie de cet opus, que nous espérons magnum, visitez donc notre site qui fait lui aussi sa mue avec une nouvelle version, réalisée par Jack O. Leroy himself ! Et si vous voulez tout savoir, ou presque, de la vie et de l'œuvre de « l'homme à la guitare blanche », lisez la longue interview que lui consacre la revue Rock Hardi dans son numéro 38 dont il a carrément dessiné la couverture consacrée à Jeffrey Lee Pierce.

Ah oui, aussi ! J'ai acheté une nouvelle chemise : fond noir ponctué de fleurettes dans différents tons de bleu. J'envoie volontiers une photo sur demande.


 La discographie complète

Albums :
• Le Roi de rien, CD In Cold Blood, 2005
• Born To Be Danny Wilde, Live at The Subsonic, CD In Cold Blood, 2005
• Klondike, CD In Cold Blood, 2006
• Jack & the Zidroes, Just Like Ghosts In A Ghost Town, CD In Cold Blood, 2007

Singles :
• Tout sera Rose, CD single In Cold Blood, 2006
• La surprise du chef, CD single In Cold Blood, 2009

Tributes et sampler :
• Trash Is Neat, Vol. 3 : 'Train mort' (Green Door),
CD Tribute to the Cramps,Manacoa Music, 2006
• A tribute to Rowland S. Howard : 'La folle de la ville' (Black Milk),
CD Stagger Records, 2006
• Suddenly Yours : 'Cette bonne vieille chanson' (Ambulance Station),
CD tribute to Nikki Sudden, Sunthunder Records, 2007
• Abus Dangereux Face 101 : 'Longue route, CD sampler, Vicious Circle, 2007

Collaborations :
• Victim of Dreams, par Jeremy Gluck, CD, 2008








Gil Rose et les Hydropathes

Gil Rose et les Hydropathes est un groupe de rock originaire de Nîmes dans le Sud de la France.

Historique du groupe

C'est sous le nom de The Paralytics que Gil Rose et Doc Poison débutent leur association en 1985, avec trois autres musiciens.

Ils sont alors influencés par le rock américain underground du début des années 1970 (New York Dolls, Stooges, Velvet Underground…) et par le rock garage (The Seeds, Flaming Groovies, The Barracudas…) mais aussi par The Only Ones, The Scientists et leurs idoles Johnny Thunders et Nikki Sudden. À partir de 1987, suite au départ de Doc Poison, ils évoluent vers un style plus personnel entre ballades acoustiques et rocks électriques et changent leur nom pour devenir The Bohemians, rejoints alors par Jack O. Leroy. Le groupe se sépare néanmoins en 1991, après un dernier concert dédie à la mémoire de Johnny Thunders, décédé le 23 avril 1991.

Gil Rose et Jack O. Leroy poursuivront sporadiquement leur collaboration en duo acoustique sous le nom de Kings and Queens, souvent accompagné par Doc Poison à l’harmonica, dans la même veine entre Jacobites et Johnny Thunders. Mais la migration du premier vers la Suisse et le poste de bassiste de Drive Blind pour le second mettent fin à ce projet.

Dix ans plus tard, en 2004, c'est sous le nom de Gil Rose et les Hydropathes que Gil Rose, Doc Poison et Jack O. Leroy se retrouvent pour enregistrer, avec l'aide d'un batteur et d'un bassiste, un premier album Le Roi de rien, décidant cependant de chanter en français dorénavant. Depuis, un second CD, Klondike, a été réalisé ainsi que diverses participations entre autres à des disques hommages aux Cramps, à Rowland S. Howard et à Nikki Sudden et quelques premières parties de TNT (alias Tex Perkins de The Beasts Of Bourbon et Tim Rogers de You Am I) et de Walter Lure, le guitariste de The Heartbreakers le groupe de Johnny Thunders à qui ils rendront un hommage acoustique remarqué à l'occasion de son passage à Nîmes.

Depuis l'arrivée d'une nouvelle bassiste Fatiha Walker, les Hydropathes, désormais réduit à un quatuor ont sortit un CD single 5 titres La Surprise du chef et préparent un nouvel album prévu pour l'automne 2009 alors qu'un nouveau morceau Everybody And Their Excuses en collaboration avec Jeremy S. Gluck l'ancien chanteur de The Barracudas est sorti sur Victim of Dreams, le nouvel album de celui-ci.

Membres du groupe

    * Gil Rose, chant, guitare électrique et acoustique, basse, batterie, percussion.
    * Jack O. Leroy, guitare électrique et acoustique, slide, basse, clavier, chant.
    * Doc Poison, harmonica, sifflement, percussion, chant.
    * Fatiha Walker, basse, chant.

Anciens membres

    * Bruno Barthe, batterie (2007).
    * Mat Mysterious, basse, claviers, sifflement, batterie, chant (2004 à 2007).
    * Vincent Price III, batterie, chant (2005).
    * Kosmo, claviers. (2006).
    * Éric Roset, batterie (2006).
    * Dimi Dero, batterie (2006/présent).









LA BALLADE DES HYDROPATHES

Écrire des chansons et faire un groupe pour ne pas lâcher le vieux rêve rock’n’roll sans lui avoir fait cracher toute la sève possible... une vieille histoire...

Auteur, compositeur et interprète, Gil Rose est né à Nîmes (France) mais vit à Genève (Suisse). Il fait ses classes dans des groupes de rock’n’punk tels que les Paralytics et les Bohemians. Lassé du format « groupe », Rose donne ses premiers concerts solo en 1996. Les bars et squats genevois se suivent et ne se ressemblent pas : l’exercice entamé en anglais joue les prolongations en français dans le texte. Une évidence pour notre homme qui, renouant avec une certaine tradition (Nino Ferrer, Dutronc, Ronnie Bird…) s'affranchit de ses influences anglo-saxonnes (Kinks, T-Rex, Alex Chilton, Suicide, Velvet Underground.…) pour trouver un ton plus personnel. Le passage en V.O. agit à la manière d’un accélérateur : Rose accumule les chansons. Pour les enregistrer, c’est tout naturellement vers les acolytes de ses débuts qu’il va se tourner : Jack O. Leroy (guitare, voix), pistolero de la six (voire de la quatre) cordes dont les talents s’illustrent, notamment, sur trois albums de Drive Blind et six opus signés Kevin K ; Mat Mysterious (basse), le « monsieur pop » de la bande, (Drive Blind, Via Romance) et Doc Poison, l’homme à l’harmonica (Paralytics, Sonic Reducers, Mystery Girls).

Le Roi de Rien sort en 2005, une première galette dont le cœur balance entre rock plus pur que dur et ballades pop acidulées. Rose et ses hommes posent les bases de leur style et la collaboration ponctuelle se transforme en nouvelle aventure collective : Gil Rose est mort, Vive Gil Rose et les Hydropathes ! Le Roi de Rien va bénéficier d’un bon accueil de la critique (Rock&Folk, Abus Dangereux…) et, le bouche-à-oreille aidant, il s’écoulera en quelques mois à peine. La tournée de promotion qui suit soude définitivement le groupe et l’amène à partager l’affiche avec quelques pointures de leur panthéon perso comme les Australiens de TNT (Tim Rogers & Tex Perkins). Dans la foulée, ils participeront à plusieurs tributes : Trash is Neat III : Tribute to the Cramps ; Tribute to Rowland S. Howard (Stagger records) sans oublier le disque hommage à Nikki Sudden à sortir en 2007 chez Sunthunder Records.

Janvier 2007, Gil Rose et les Hydropathes sortent Klondike, leur second disque. Dix-sept titres. Ni plus. Ni moins. Et qu’on se le dise : tout le monde sera servi. Depuis le rock furieux et hanté de Rouge ou de Tristesse jusqu’aux ballades tendues que sont Coquelicots de mai ou Le bruit du vent, L’Hydropathe nouveau enchaîne love songs décomplexées (Complainte, Comme deux gouttes d’eau, duos avec Karine, ex-Drive Blind, aujourd’hui chanteuse de Rose’n’roll) et friandises groovy (La Messe est dite, Le songe merveilleux). L’ensemble, serti d’échos morriconniens (Klondike, Cannibale) et augmenté d’un hymne à double tranchant gaulé façon tube (Tout sera Rose) a été produit par Charly Bogner, l'Hydropathe de l'ombre.

Dans les mois qui viennent, c’est à la scène que Gil Rose et ses Hydropathes entendent défendre les couleurs (noir, rouge et or) de Klondike. A la scène et sur toutes les scènes, ici comme ailleurs. Dès lors, un seul conseil : tenez vous informés…





















20/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres