Alain YVER

Alain YVER

JAMES ENSOR

      JAMES ENSOR




JAMES ENSOR




TOUT SUR JAMES ENSOR
//fr.wikipedia.org/wiki/James_Ensor

3 ŒUVRES DE JAMES ENSOR
//www.almaleh.com/art/salleensor.htm

192 ŒUVRES DE JAMES ENSOR (grand format)
//lettres-histoire.info/lhg/Art/XXe_James_Ensor.htm

PHOTO, BIOGRAPHIE & TOILES
//art-maniac.over-blog.com/article-14751340.html

James Ensor
1860-1949
Aux multiples facettes et facéties
//pagesperso-orange.fr/art-deco.france/ensor.htm


Un expressionnniste joyeux qui aime jouer avec la Mort
//www.megapsy.com/Peinture_moderne/pages/Ensor.htm

du côté de chez james ensor sur la côté belge
//www.seniorplus.fr/voyages/destinations/europe/du-cote-de-chez-james-ensor-sur-la-cote-belge


Les Expressionnistes sont toujours des tristes qui s'efforcent de paraître gais.



«Je suis né à Ostende, un vendredi 13 avril 1860, le jour de Vénus. Eh bien! chers amis, Vénus, dès l'aube de ma naissance, vint à moi souriante et nous nous regardâmes longuement dans les yeux. Ah! les beaux yeux pers et verts, les longs cheveux couleur de sable. Vénus était blonde et belle, toute barbouillée d'écume, elle fleurait bon la mer salée. Bien vite je la peignis, car elle mordait mes pinceaux, bouffait mes couleurs, convoitait mes coquilles peintes, elle courait sur mes nacres, s'oubliait dans mes conques, salivait sur mes brosses...»

Ainsi s'exprimait le vieux maître lors d'une réception organisée en son honneur vers la fin de sa vie.





James ENSOR (Ostende 1860-1949)

Inattendu de retrouver ce peintre illustre, fantaisiste, burlesque, précurseur du surréalisme, parmi les écrivains ?

On connaît malheureusement peu son œuvre écrite. Or, il a publié d'innombrables articles dans diverses revues et a laissé plusieurs volumes d' « Ecrits ».

Pas étonnante, cette tentation de l'écriture de la part d'un ami de Verhaeren et de Maeterlinck !

Il faut se souvenir aussi qu'il mêlait souvent du texte à ses dessins et à ses tableaux peints !

Bien entendu, ces écrits sont des textes pleins d'humour où il laisse libre cours à une verve iconoclaste et joue avec les mots comme il joue avec les couleurs. Textes importants également comme témoignages d'une époque riche en remises en cause intellectuelles.

On lui doit, en prime, un argument de ballet : « La gamme d'amour ».

Son talent et sa renommée lui valurent le titre de baron et l'entrée à l'Académie Royale de Belgique (1925).



on retrouve ici dans ce ciel d' orage, l' esprit de Turner.
 




BIOGRAPHIE

D'un père anglais anticonformiste, ingénieur raté, et d'une mère ostendaise qui n'encourage guère sa vocation artistique, le jeune Ensor vit à Ostende au milieu des coquillages, des chinoiseries, des verroteries, des masques et des animaux empaillés qui peuplent la boutique familiale. Après une première initiation à l'Académie d'Ostende, il suit de 1877 à 1880 les cours de l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles ("une boîte à myopes, des professeurs mal embouchés", dira-t-il).

Dans la capitale, il se lie d'amitié avec certains condisciples comme F. Khnopff, W. Finch, Th. Van Rysselberghe, Th. Hanon, et des intellectuels comme E. Demolder et le professeur E. Rousseau qui nourrit la fibre anarchiste du jeune homme.

Rentré à Ostende, que désormais il ne quittera que rarement, il se réfugie sous les combles de la maison familiale et y réalise ses premiers chefs-d'œuvre d'un réalisme affranchi (autoportraits dont autoportrait au chapeau fleuri, marines, vues d'Ostende, Le lampiste, La mangeuse d'huîtres et la série dite des Intérieurs bourgeois).

Exposées dans les salons des cercles La Chrysalide et L'Essor, ces toiles suscitent déjà sarcasmes et incompréhension en raison des sujets jugés trop prosaïques aussi bien que de l'affranchissement de la technique qui augure en Belgique d'un impressionnisme autochtone; le jeune peintre doit même essuyer des refus inacceptables aux Salons d'Anvers et de Bruxelles.

En 1883, avec quelques amis artistes sur qui se marquera momentanément son influence, il participe à la création du groupe des XX; avec G. Vogels, il en deviendra l'un des membres les plus contestataires
(il sera le "mal-aimé" d'Octave Maus, le secrétaire et l'âme des XX).

Au cours des dix années de vie de ce groupe, Ensor précise son propos plastique, réalisant notamment la série de dessins Les auréoles du Christ ou les sensibilités de la lumière, lançant son cycle exceptionnel de gravures et découvrant ensuite, à travers les thèmes du masque et du squelette, la manière de répondre, dans le cadre du symbolisme ambiant mais de manière toute personnelle, à ses angoisses et à sa vision du monde.

En 1888, l'année de sa rencontre avec Augusta Boogaerts qu'il surnomme la Sirène et à qui il écrira 250 missives platoniques, il peint son Entrée du Christ à Bruxelles (Fondation Getty, Malibu), la toile maîtresse d'un peintre de vingt-huit ans, ainsi que Les masques raillant la mort, des œuvres où la radicalité des couleurs pures et les schématisations pré-expressionnistes imposent une vision tout à fait originale dans le contexte de la peinture de l'époque ("Les masques me plaisaient aussi parce qu'ils froissaient le public qui m'avait si mal accueilli", confesse-t-il). Soutenu toutefois par quelques intellectuels clairvoyants tels Emile Verhaeren et Eugène Demolder, Ensor est exposé à Bruxelles lors des salons annuels de La Libre Esthétique qui succède aux XX.

En 1894, il est invité à exposer à Paris, mais le peu d'intérêt que son œuvre suscite renforce sa misanthropie et son mépris pour le genre humain. Dès avant la fin du siècle, au moment où son génie est reconnu par certains, l'inspiration de l'artiste faiblit; il ralentit sa production et se contente bien des fois de se répéter.

Dans les années 1910, Rotterdam et Anvers organisent une rétrospective de son œuvre; au début des années 20, les musées royaux de Bruxelles et d'Anvers acquièrent des toiles du maître.

En 1929, année au cours de laquelle Ensor prend la nationalité belge et reçoit le titre de baron, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles organise une grande rétrospective de son œuvre.

En 1933, il est proclamé "Prince des peintres"; il mourra couvert d'honneurs, mais ceux-ci semblent lui avoir échu trop tard.





James Ensor

est l'un de ces peintres dont le drame aura été d'être né trop tôt. Il est pourrait-on dire, l'inventeur de l'expressionnisme bien des années avant que les critiques ne conduisent par opposition à l'impressionnisme à donner ce nom à un  nouveau courant de la peinture moderne.
James Ensor avait la particularité de revendiquer pour le laid un place dans la peinture. Il considérait que la vie n'était avant tout qu'une vaste farce, dont il valait mieux rire en toute circonstance. Il cherchait à traquer dans les portraits et derrière les compositions de ses toiles l'épaisseur et le ridicule de l'apparence.
C'est pourquoi il peint souvent des visages dont il nous révèle que ceux-ci dissimulent la vie, et cachent des obsessions troubles; ces visages ne sont pour lui que des masques, dont la réalité est qu'ils ne sont finalement que des squelettes.
James Ensor sa vie durant aura cette obsession de la mort, et par la permanence d'une vision pessimiste du monde, il aimera parodier dans sa peinture, surtout pendant la première partie de sa vie, les parades, les défilés, les fêtes, les carnavals, et les manifestations populaires expression d'une condition humaine à ses yeux grotesque et peut-être méprisable.
Il n'a que vingt huit ans quand il réalise l'un des tableaux qui le rendra célèbre : " L'Entrée du Christ à Bruxelles" dans lequel toute l'originalité provocante et tout l'art d'Ensor se concentre.


La suite de son œuvre jusque ne sera que la confirmation d'un génie qui finira par voir s'apaiser sa révolte, et dont l'envie créatrice se tarira dans les années 1915. Entre temps il aura peint des toiles telles que " Les Squelettes voulant se chauffer" en 1889 ," Les Masques singuliers " en 1892, "Ensor aux masques" en 1899, qui lui vaudront d'être reconnu comme l'un des peintres belges les plus importants après Rubens ".

Le Monde des Arts.
//www.lemondedesarts.com/Dossierensor.htm




   



29/01/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres