Alain YVER

Alain YVER

JESSICA EATON

JESSICA EATON






http://www.jessicaeaton.com/

http://www.facebook.com/jessicaeaton1

http://jessicaeaton.tumblr.com/

http://dirtygrids.com/les-cubes-hauts-en-couleur-de-jessica-eaton/




Jessica Eaton
17 mai 2012

Jessica Eaton est une jeune photographe Canadienne qui explore la synthèse additive de la couleur.
Elle s’est vu attribuer fin Avril, le Grand Prix du jury Photographie du festival de Hyères 2012.










Sexe : Femme
Nationalité : Canadienne
Date de naissance : 1977
Profession : Photographe
Spécialités : Photographie conceptuelle
Petite biographie :

Jessica Eaton est titulaire d’un BFA (Bachelor of Fine Arts) en photographie de l’Institut Emily Carr, à Vancouver. Depuis la fin de ses études en 2006, Jessica Eaton a exposé régulièrement dans des expositions collectives et individuelles au Canada et aux États-Unis.
Ses photographies ont été publiées dans de nombreuses revues, y compris Hunter and Cook; BlackFlash; Color; Pyramid Power et Lay Flat 02: Meta, entre autres. ArtNews a publié Jessica Eaton sur sa couverture de Mars 2011 « cfaal (MB RGB) 18, 2010″ pour accompagner l’article la nouvelle photographie. Grâce à l’utilisation d’un large éventail de techniques photographiques tels que les filtres de séparation des couleurs, des expositions multiples, des diapositives et des masquages Jessica Eaton construit des images sur des feuilles de film de 4×5 pour exprimer les fondamentaux de la photographie tels que la lumière, le hasard, la durée , l’illusion et les relations spatiales.
Jessica Eaton a écrit: «J’ai souvent mis en place des paramètres pour les phénomènes puissent s’exprimer. Dans le meilleur des cas, j’ai poussé les choses de telle sorte que la réponse vient d’une manière que je n’aurais pas imaginé jusqu’à ce que j’ai développé le film. Vous arrivez à voir ou vivre quelque chose que vous pourriez utiliser. Ensuite, vous pouvez l’utiliser pour voir autre chose. »

http://lesmeilleursphotographes.com/jessica-eaton/






Jessica Eaton

La travail photographique de Jessica Eaton est basée sur l’expérimentation de diverses techniques de pointe ou parfois obsolète, qu’elle remet en scène à travers de fascinantes constructions. Déclinées sur des modes d’expérimentation de la couleur et de la lumière qu’elle projette sur des volumes géométriques, ses œuvres captivantes trompent notre perception par les effets qui recomposent les surfaces sur lesquelles des montages optiques sont projetés.

http://fonderiedarling.org/jessica-eaton.html







Jessica Eaton remporte le Grand Prix du Jury Photographie du Festival de Hyères

La photographe canadienne Jessica Eaton a remporté le Grand Prix du Jury Photographie du 27e Festival International de Mode et de Photographie d'Hyères, avec sa série "Cubes for Albers and LeWitt." Organisé dans l'enceinte de la Villa de Noailles, le festival exposera les oeuvres des dix photographes sélectionnés jusqu'au 27 mai.  

La photographe canadienne Jessica Eaton a été désignée comme la lauréate du Festival d'Hyères par un jury composé, entre autres, d'Anne-Céline Jaeger (critique et écrivain, Londres), James Reid (directeur de la photographie, Wallpaper*, Londres), Carla Sozzoni (fondatrice de Corso Como, Milan), et Marceil Feil (directeur adjoint de FOAM, Amsterdam).
La série de la photographe, Cubes for Albers and LeWitt (Cubes pour Albers et LeWitt), explore "le potentiel de la manipulation du temps, de l’espace, de la perception et plus particulièrement de la synthèse additive de la couleur", peut-on lire dans un communiqué de presse. Réalisées sur des plan-films individuels de 4X5'', les images représentent une série de cubes et de sols peints en blanc, en gris et en noir. "La teinte de chaque image est obtenue par des expositions multiples aux couleurs primaires additives : rouge, vert, bleu. Le degré de réflexion des cubes détermine le degré de la teinte ; le noir est employé comme un masque qui conserve des zones vierges pour les expositions suivantes."

Les autres finalistes de la compétition sont : Olga Cafiero (Suisse/Italie), Richard Kolker (Grande-Bretagne), Namsa Leuba (Suisse), Hanna Putz (Autriche), Florian van Roekel (Pays-Bas), Akira Somekawa (Japon), Brea Souders (États-Unis), Yasuyuki Takagi (Japon/États-Unis), Manuel Vazquez (Espagne). Leurs travaux seront exposés à Hyères jusqu'au 27 mai. Pour plus d'informations, rendez-vous sur :

 http://www.villanoailles-hyeres.com/fr/actualites

http://www.photographie.com/news/jessica-eaton-remporte-le-grand-prix-du-jury-photographie-du-festival-de-hyeres







Jessica Eaton

"La série Cubes for Albers and LeWitt (« Cubes pour Albers et LeWitt ») explore le potentiel de la manipulation du temps, de l’espace, de la perception et plus particulièrement de la synthèse additive de la couleur. Les images de cette série sont conçues sur des plan-films individuelles de 4×5”. Les sujets photographiés sont en fait monochromatiques : une série de cubes et des sols peints tantôt en blanc, en deux tons de gris et en noir.

La teinte de chaque image est obtenue par des expositions multiples aux couleurs primaires additives : rouge, vert, bleu. Le degré de réflexion des cubes détermine le degré de la teinte ; le noir est employé comme un masque qui conserve des zones vierges pour les expositions suivantes.

Le titre est constitué de deux clins d’œil : d’abord à Josef Albers pour ses impressionnantes études des systèmes soustractifs de la couleur, puis à Sol LeWitt pour ses propos sur l’art conceptuel, en incarnant notamment ses idées sur les systèmes modulaires qui appauvrissent le sujet représenté tout en enrichissant son sens conceptuel. Ces images sont purement photographiques et ne peuvent donc pas être vues à l’œil nu. Au niveau de la photographie, la référence principale de cette série, qui ne figure pas dans le titre, est Ansel Adams, pour ses réflexions sur la visualisation dans la photographie et l’importance de son « zone system ». "

Jessica Eaton (Canada) est diplômée de l'Institut Emily Carr de Vancouver. En 2011, elle expose sa série Cubes for Albers and LeWitt à la galerie Higher Pictures, à New York. La même année, elle fait partie de la sélection Flash Forward de la Magenta Foundation (Toronto) et ses travaux sont publiés dans FOAM Talent. Jessica Eaton vit et travaille à Montréal.

http://www.villanoailles-hyeres.com/hyeres2012/index.php?cat_id=4&id=59






Jessica Eaton

Lauréate du Grand Prix du Jury Photographie du Festival 2012, Jessica Eaton, photographe canadienne, explore au travers de son oeuvre et notamment du corpus "Cubes for Albers and LeWitt", la perception de la lumière et des couleurs. Au moyen de son appareil photo, elle crée en studio des espaces colorés, par un jeu de filtres colorés et de superpositions, expliquant que « la couleur en soi est mélangé à l’intérieur de l’appareil photo. ». L'objet en résultant est ainsi invisible à l'oeil nu, entièrement créé au sein même de l'image, il est littéralement révélé au regard, y compris celui de l'artiste, au développement de l'image.

Jessica Eaton revient à Hyères cette année pour présenter un travail inédit, résultat d’une commande spéciale du Festival, explorant pour l'occasion l'expérience tridimensionnelle de l'image.

http://www.villanoailles-hyeres.com/hyeres2013/show.php?cat_id=5&id=52







Jessica Eaton - UMBRA PENUMBRA
13 mai 2010


Umbra et penumbra désignent l’ombre projetée par des corps célestes ainsi que les différents degrés d’obscurité résultant d’une éclipse. Ici Umbra Penumbra sert de titre à une exposition d’œuvres photographiques par Jessica Eaton. La référence aux ombres, à l’obscurité et à la lumière reflète les subtiles variations et altérations présentes dans l’œuvre d’Eaton. Les concepts d’Umbra et Penumba plus explicitement cités par la série d’éclipses par Eaton, se retrouvent également sur ses paysages où la couleur est trouve faussée par l’occultation de données intégrales aux images.

L’œuvre photographique de Jessica Eaton découle d’une série d’expériences ; l’artiste compile des données, des fragments d’information ou des codes qui sont ensuite assemblés ou décomposés afin de faire naître le potentiel offert à la représentation par la nature même de la photographie. La lumière ainsi que la mécanique photographique est essentielle à la pratique d’Eaton. Son œuvre évoque un équilibre entre science et minimalisme ; l’artiste est véritablement fascinée par le support photographique dont elle fait partager le magnétisme de ses possibilités à son public et ce par la voie de la délicatesse des images qu’elle produit. L’intérêt qu’Eaton manifeste à l’égard de la lumière, de l’ombre et des variations des couleurs est primordial aux œuvres regroupées dans Umbra Penumbra où l’addition ou la soustraction d’éléments essentiels à la formation de l’image servent de base à la formule photographique d’Eaton.

http://www.facebook.com/media/set/?set=a.159829007394895.30316.159823637395432&type=1




26/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres