Alain YVER

Alain YVER

JULIA STONE

JULIA STONE






http://juliastonemusic.com/

http://exypop.wordpress.com/2012/03/25/angus-julia-stone-separes-toujours-talentueux/

http://www.elleadore.com/on-adore/musique/julia-stone-by-the-horns-230.php



Julia Stone : Let's Forget (en duo avec Bejnamin Biolay), vidéo clip du jour

http://www.welovemusic.fr/news/Julia_Stone/5505-Julia_Stone_-_Let_s_Forget_(en_duo_avec_Bejnamin_Biolay),_vid%C3%A9o_clip_du_jour




Julia Stone mettait en écoute son duo avec Benjamin Biolay Let's Forget à la mi-avril dernier afin d'appâter le public français vers son nouvel album studio. Pari réussi, c'est maintenant l'heure du clip pour ce duo tout en sensualité.

Angus & Julia Stone mettent leur duo fraternel en pause pour développer individuellement leur carrière solo qui peinait à démarrer avant le succès mondial de leur album à deux Down The Way. Pour son nouvel album By The Horns, Julia Stone compose pendant la tournée avec son frère et enregistre ce deuxième opus solo aux quatre coins du monde. Elle rencontre Benjamin Biolay avec qui elle fait un échange de bon procédé, chacun fera un duo sur l'album de l'autre. Il faudra donc s'attendre à une chanson de ce couple de chanteurs sur Vengeance, le prochain album de Benjamin Biolay le 5 novembre prochain.

Julia Stone a sorti la semaine dernière le clip de By The Horns pour la sortie internationale de son album. Le single prévu pour les radios est It's All Okay et pourtant c'est le clip de Let's Forget qui apparait en ligne cette semaine. La vidéo a été réalisée par Jessie Hill et Sylvain Bressolette au café Carmen à Pigalle. Tête à tête sensuel et langoureux poussé à son paroxysme, le duo joue la carte du pygmalion et de la muse dans un clip en noir et blanc très classe.

Vivement le mois de novembre pour retrouver ce beau duo.









Angus & Julia Stone évoluent en solo

Angus et Julia Stone ont connu le succès en duo et souhaiteraient maintenant le rencontrer en solo. Chacun de leur côté, ils publient cette année un EP de même qu'un album. La jeune femme devancera son frère avec le disque "By The Horns", dans les bacs le 29 mai.

Julia Stone poursuit sa route en solo. Pas de nouvel album avec son frère Angus ne semble au programme. Et pourtant, ce n'est pas le succès que leur dernier projet commun qui rebute la chanteuse. Leur deuxième album "Down the Way", publié en 2010 a séduit le public français. Calme et prenant, ce disque mêle deux voix sans fausse note. Angus et Julia ont montré qu'être frère et sœur est sans aucun doute un avantage au sein d'un duo. "And The Boys", "Black Crown" et "Big Jet Plane" : autant de titres qui ont convaincu et permis à l'album "Down the Way" de trouver 100.000 preneurs rien qu'en France.

Julia Stone avait par la suite décidé de s'échapper le temps d'un album en solo. Un projet intitulé "The Memory Machine" : pochette trash et sons acoustiques pour un résultat abouti et plus intime qui ne manque pas de la présence d'Angus. Le morceau "This Love" avait été révélé en premier lieu puisque Julia a participé à la B.O. du film "The Waiting City" avec deux de ses titres : "I'll Be Waiting", qui ne figure pas sur "The Memory Machine", et "This Love". Cette aventure semble avoir convaincu l'artiste puisqu'elle publiera le 29 mai un deuxième album en solo. Intitulé "By The Horns", il a été précédé d'un EP dont le titre éponyme "Let's Forget All The Hings That We Say" est en écoute et dispose même d'un clip. Par ailleurs, la chanson "It All Okay" vient d'être officiellement mise en ligne sur le SoundCloud du label de l'artiste australienne.









AUDIO - Julia Stone et Benjamin Biolay sur Let's Forget

http://musique.premiere.fr/News-Videos/AUDIO-Julia-Stone-et-Benjamin-Biolay-sur-Let-s-Forget-3329630

La chanteuse australienne délaisse son frère Angus le temps d'un nouveau projet solo, sur lequel on retrouve Benjamin Biolay.

Le 30 mai prochain, Julia Stone sera de retour dans les bacs avec un second album solo baptisé By The Horns, introduit par le single Let's Forget, sur lequel elle a invité Benjamin Biolay (ci-dessus).

Composé aux quatre coins du globe, de la Californie à l'Australie en passant par la France et l'Inde, ce nouveau projet a été produit à New York par Thomas Bartlett (Antony & the Johnsons, The National) avec l'aide de Patrick Dilett (qui avait déjà mixé le premier solo de Julia Stone sorti en 2010, The Memory Machine, et qui a notamment collaboré avec Mary J Blige et Mariah Carey).

Après cette nouvelle aventure sans son frère -qui travail également sur son second opus en solo qui devrait sortir cet été-, Angus et Julia Stone se retrouveront pour entamer l'écriture de leur troisième disque, si l'on en croit leur site officiel.

Et pour découvrir davantage de titres du prochain album de Julia Stone, rendez-vous le 24 avril au Café de la Danse, où la chanteuse australienne offrira probablement en live la primeur de certaines nouvelles compositions.







le nouvel album de Julia Stone, By The Horns.

C'est demain, mercredi 30 mai que sort le nouvel album de Julia Stone, By The Horns. Et oui, Julia a encore une fois lâchement abandonné son frère, pour nous livrer un deuxième album solo (après The Memory Machine en 2011), mais doit-on s'en plaindre ?

Alors oui, l'album Down The Way était une petite merveille, et on a tous à un moment donné, fredonné la chanson « Big jet plane », ou encore « And the boys », mais on doit bien avouer que Julia sans Angus, ben c'est aussi pas mal, et assez plaisant même !

Ce qu'on aime avec Julia, c'est que ce n'est pas une de ces artistes « bling-bling » ; elle ne fait pas dans le commercial, et on la remercie pour ça.  Assez de ces nouvelles « stars » qui montrent leurs fesses dans les clips pour nous faire oublier la nullité de leur chanson, et l'inexistence de leur voix. On a de bons/vrais talents en France, mais on n'en parle juste pas assez, et nous, on préfère largement écouter Julia avec ses mélodies spleen, et sa voix de femme-enfant.

Sur cet album on retrouve une chanson en duo avec Benjamin Biolay, moi qui ne suis pas une grande fan, j'avoue avoir été agréablement surprise par cette mélodie à la fois douce et charmeuse, mêlant si bien français et anglais. Julia nous surprend une fois de plus à chanter quelques notes en français, ce qui donne toujours autant de charme à la chanson, et nous procure toujours le même effet.

L'album tout entier est une vraie balade mélancolique avec des pointes de noirceur, qui nous fait nous évader, et nous transporter à travers le monde entier. Il a d'ailleurs été composé entre la Californie, la France, l'Inde et l'Australie, pour finir enregistré à New-York.

Les deux chansons qui ont le plus retenu mon attention, et qui m'ont le plus touché sont le duo avec Biolay, « Let's forget », et « With the light ».

Ce qu'il y a de bien avec Angus & Julia Stone, c'est qu'on apprécie tout autant de les voir/entendre en duo que chacun de leur côté.

Album à consommer sans modération !

Sophie.







Julia Stone

 By the Horns


Doux spleen sur le second album solo de l'Australienne Julia Stone : critique et écoute.

"How does it feel, to be all alone, just like a Julia Stone ?", demanderait-on volontiers à la jeune Australienne. Moitié d'Angus & Julia Stone, le duo qu'elle forme avec son frère, Julia ne craint visiblement pas la solitude : pour la deuxième fois, elle publie un disque en solo.

Solo mais pas toujours seule : sur le titre d'ouverture, un langoureux Let's Forget All the Things That We Say, Julia s'offre la voix sensuelle du crooner Biolay. Avec BB, elle agence un dialogue languide et amoureux et livre, dès l'entrée, ce qui restera le morceau le plus bouleversant de l'album.

De sa voix vaporeuse, elle revisite ensuite joliment Bloodbuzz Ohio de The National et déroule une dizaine de chansons au spleen pop, que vient souvent enjoliver un Fender Rhodes groovy (By the Horns). Le cœur de cette Stone n'est pas de pierre.









JULIA STONE, By The Horns

http://data0.cd.st/jester/mod_article44795533_4f61d5b04516d.jpg?2915Discograph/2012

 
Deuxième album solo de Julia Stone, By The Horns est une douceur auditive. L'occasion aussi pour le duo de se poser un peu, de changer d'air (Angus sortira son album, Broken Brights, en juillet prochain), après la gigantesque tournée de leur précédent disque Down The Way.

Petite rythmique synthétique, voix masculine - celle de Benjamin Biolay - qui l'accompagne, des accords de piano mélancoliques...les ballades acoustiques du duo monté avec Angus paraissent lointaines et Let's Forget All The Things That We Say pourrait être l'un des singles les plus réussis du moment, à la fois doux et charmeur, où Julia fait se rencontrer l'anglais et le français, comme pour montrer son affection au public hexagonal.
Exit les robes informes à fleur, on retrouve dans les dernières vidéos parues une Julia Stone qui parait beaucoup plus sûre d'elle et assez glamour. Mais la jolie Australienne, si elle se dévoile un peu plus, ne bascule pas du côté "bling bling" de la Force et garde ce goût pour les chansons pleines de spleen chantées d'une voix enfantine et caressante, saupoudrées d'une pincée de noirceur. Pour preuve, cette très belle reprise de The National, Bloodbuzz Ohio. Pas étonnant de retrouver derrière les manettes la valeur montante Thomas " Doveman" Bartlett, clavier chez The National, Sharon Van Etten, Antony & The Johnsons et producteur (Hannah Cohen, Glen Hansard de The Swell Season).
Le disque de Julia regorge donc de ce genre de morceaux. Justine, Break Apart ou It's All Okay développent de belles mélodies et des arrangements tout en rondeur. Mais By The Horns trouve aussi ses limites, comme à l'écoute de la chanson-titre ou de The Line That Ties Me, qu'on oubliera peut-être un peu plus vite que les autres.

Malgré ces titres un peu passables, ce deuxième album solo de Julia Stone est l'occasion pour l'auditeur de savourer une voix douce et des ambiances intimistes et parfois sombres.

S.







Interview de Julia Stone pour son 2ème album solo
By the Horns


http://www.menly.fr/buzz/culture/83420-interview-julia-stone-2-eme-album-solo-by-the-horns/

Membre du duo Angus & Julia Stone, la chanteuse australienne nous offre son deuxième album solo – By the Horns. Après avoir connu le succès avec son frère grâce à l'album Down the Way, Julia avait besoin de se retrouver et de composer de la musique par elle-même.

La demoiselle ne reste cependant pas vraiment seule puisqu'elle a su s'entourer pour créer ce disque. On retrouve donc à la production, Thomas Bartlett, l'homme derrière Doveman, Antony & the Johnsons, ou encore The National. Benjamin Biolay s'est lui invité le temps d'un duo sur la chanson qui ouvre l'album, Let's Forget.

By the Horns est un disque dans la tradition folk, saupoudré de quelques notes de pop. Les arrangements apportent une réelle profondeur aux morceaux. Des titres qui traitent des garçons et de l'amour en général.

By the Horns sera disponible le 30 mai

Nous avons rencontré Julia Stone dans le cadre de sa tournée de promo parisienne.


25/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres