Alain YVER

Alain YVER

KISLING

KISLING





//fr.wikipedia.org/wiki/Mo%C3%AFse_Kisling


Moïse Kisling né le 22 janvier 1891 à Cracovie (Pologne) décédé à Sanary-sur-Mer le 29 avril 1953 est un peintre franco-polonais de l'École de Paris.

Biographie

Moïse Kisling étudie à l’École des Beaux-arts de Cracovie. Son professeur Józef Pankiewicz l'encourage à se rendre à Paris.

En 1910, il s'installe à Montmartre, puis à Montparnasse. Pendant la Première Guerre mondiale, il s'engage dans la Légion étrangère. En 1915, il est sérieusement blessé lors de la bataille de la Somme, ce qui lui vaudra la citoyenneté française.

Ami d'Amedeo Modigliani qui fait son portrait en 1916, Moïse Kisling est un acteur de la communauté artistique de Montparnasse.

D'origine juive, il part à New York durant la Seconde Guerre mondiale.

Ses nus féminins et ses portraits lui valent une grande renommée.

On trouve notamment ses œuvres au musée du Petit Palais à Genève, en Suisse.








Moïse Kisling (1891 - 1953)
est né à Cracovie en Pologne. Il suit les cours de Josef Pankiewicz, son professeur aux Beaux Arts, avant de décider sur ses conseils de venir à Paris en 1910.
Il fait partie des artistes qui quittent leur pays avant La Première Guerre Mondiale, pour rejoindre ce qui s'appellera plus tard   "l'Ecole de Paris ", dont il sera l'un des principaux représentants.

Très vite il fait connaissance de Juan Gris, de Picasso, puis de Soutine et de Modigliani, avec lequel il se lie d'amitié. Dans son atelier de la Rue Joseph Bara, près du Luxembourg, viennent lui rendre visite de nombreux artistes, peintres et écrivains dont Max Jacob, Jean Cocteau, Raymond Radiguet.

En 1919, la Galerie Druet lui organise une exposition qui lui engendre très rapidement une véritable notoriété.

Les oeuvres de Kisling, portraits, nus féminins, natures mortes, paysages, nourries d'abord de l'influence de Cézanne, puis de celles des premières approches du cubisme, évoluent selon les périodes vers un certain classicisme, pour en revenir avec l'entre deux guerres vers la figuration.
Ce sont ces multiples influences qui définissent " l'Ecole de Paris ", imprégnée de toutes les tendances, au service d'une volonté expressive résolument propre à chaque artiste.

Cette diversité rapproche Kisling, d'abord de Cézanne, puis de Picasso, de Juan Gris, des Fauves, de Derain, de Modiglinani, mais encore de Matisse ou de Renoir.
Jamais il ne se laisse totalement enfermer dans une catégorie, en voulant rester fidèle à l'émotion. Sa palette reste colorée et diversifiée, son dessin figuratif, sa technique par certains aspects classiques, dans son souhait de vouloir transmettre l'émotion du bonheur de vivre, de la sensualité.

De nombreuses expositions sont organisées à l'étranger et il participe à de nombreux salons jusqu'en 1940, date à laquelle il est contraint, de fuir pour les Etats-Unis en raison de ses origines juives, et de ses activités antinazies.

Après la guerre, en 1946, il revient vivre en France en s'installant par épisodes à Sanary sur Mer sur la côte varoise, mais en travaillant surtout à Paris dans son atelier de la Rue du Val de Grâce.

C'est après 1949, qu'il s'installe définitivement à Sanary pour y peindre sa joie de vivre, avec des portraits des paysages, des natures mortes, des fleurs, avant que d'y mourir en 1953, après une dernière exposition de son vivant au Musée de Cagnes sur mer.

(LMDA)







Expositions en France
Kisling, peintre de l’école de Paris


Lodève, musée Lodève (du 14 juin au 2 novembre 2008)
Publié le mardi 9 septembre 2008

Malgré une notoriété qui ne s’est pas démentie de 1910 à 1945, Kisling, qui fut l’un des plus célèbres parmi les peintres de l’Ecole de Paris, est aujourd’hui injustement méconnu.

Kisling fait partie de ces artistes que notre époque a oubliés, voire écartés. Il n’est plus à la mode. Pourtant, il fut l’un des principaux représentants de l’Ecole de Paris, et l’un des plus célèbres. Son succès ne s’est pas démenti des années 1917 à 1940.

On a pu reprocher à Kisling le choix de sujets faciles et plaisants, -portraits et nus féminins notamment-, de célébrités de l’époque. Mais cela ne doit pas faire oublier le talent dont il a fait preuve, aussi bien de 1910 jusqu’à la fin de la Première Guerre mondiale que dans sa période de maturité, entre les années 1930 et 1950.

Certes, il s’est éloigné de l’avant-garde au moment où elle s’orientait vers les prémisses de l’abstraction mais c’était pour mieux s’adonner à la discipline de la grande tradition, domptant ses dons naturels par « désir de perfectionner toujours et sans cesse son métier » selon Georges Charensol*. Il a ainsi été l’un des tout premiers jeunes artistes français à réhabiliter la grande tradition picturale classique que nombre d’années d’académisme avaient discréditée.

Une tradition classique avec laquelle il prend parfois certaines libertés : en témoignent ces « étrangetés » ou « bizarreries », comme le remarque Gilles Genty, de quelques uns de ses nus, de ses natures mortes qui semblent parfois léviter dans l’espace, ou de l’utilisation de techniques du monde moderne (mises en page extraites de magazines par exemple), parallèlement à son goût pour les références en histoire de l’art.

Les sujets préférés de Kisling sont classiques. Il a en effet réalisé des paysages, des natures mortes (dont de nombreux bouquets) et, surtout, son oeuvre est dominé par un grand nombre de portraits, notamment des nus féminins. L’évolution de leur traitement permet de mettre en évidence son cheminement personnel.

Si les inspirations de Kisling furent diverses et multiples, il ne s’est jamais soumis à quelque dogme que ce soit. Et le chemin qu’il a tracé, ouvert à ces nouvelles et « différentes solutions plastiques », en proposant des synthèses « au service d’une nouvelle volonté expressive » résolument personnelle, mérite d’être réexaminé.

Commissariat général  : Maïthé Vallès-Bled conservateur du Musée



22/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres