Alain YVER

Alain YVER

PHILIP MCKAY

PHILIP MCKAY






http://www.philipmckayphotography.com/




Etendues d'eau en noir et blanc, esthétique épurée, compositions graphiques... Les images du photographe anglais Philip McKay étonnent par leur simplicité et leur recherche dans la matière. Un voyage dans un univers étrange amplifié par le regard de l'artiste.


Grâce à de longues expositions, dépassant les 3 minutes, le photographe arrive à obtenir une eau lisse et un rendu du détail époustouflant, comme le contraste sur le bois.

Bien sûr, le trépied est indispensable pour faire ce type de photo. Lors d'une exposition aussi longue, le moindre mouvement de l'appareil rendrait la photo floue.

Le paysage est grandiose, mais la composition de l'image est un art. Le photographe ne se contente pas de montrer un décor, il ajuste son cadre au millimètre près, pour obtenir une photo parfaitement agencée, où chaque élément trouve sa place.

L'autre difficulté sur les poses très longues, c'est le "surplus" de lumière. Même en optimisant ses réglages, l'appareil a ses limites. Le photographe utilise alors des filtres gris neutres, qui stoppent en partie la lumière entrant dans l'objectif.

Toujours sur la plage de Crosby, Philip McKay nous plonge dans une atmosphère particulière. Le choix d'un temps couvert n'est pas anodin. Les nuages gris permettent d'ajouter de la matière et de travailler plus confortablement en pose longue

Depuis plusieurs années, des statues sur la plage de Crosby, près de Liverpool, sont éparpillées le long de la côte. A marée haute, elles sont immergées jusqu'aux genoux. En isolant l'une des statues, le photographe arrive alors à nous donner l'impression qu'il s'agit d'un homme, le regard à l'horizon.

Située sur la côte Nord du Pays de Galles, la jetée de Llandudno Pier est la plus longue du pays... Un sujet qui colle parfaitement au thème du photographe, qui arrive ainsi à sublimer l'édifice en pose longue.

Jouant sur le flux et le reflux de l'eau, la photographie en pose longue permet de voir la mer autrement, moins agitée

http://www.linternaute.com/actualite/photographes/paysages-epures-de-philip-mckay/







Philip Mckay

Focus sur le travail de Philip McKay : un photographe anglais né et vivant à Liverpool. Spécialisé dans les clichés en noir et blanc, ce dernier s’intéresse à la nature et fait en sorte de donner une atmosphère unique et mystérieuse. Plus d’images dans la suite de l’article.

http://www.fubiz.net/2012/01/04/philip-mckay/






Philip McKay
in : Photography

Philip McKay est un photographe nous venant tout droit de Liverpool au Royaume Uni. Cette série nous montre, en noir et blanc et à travers de longues exposition, le sentiment de rêve & de temps arrêté procuré par l’air de la nature. On y voit des paysages où le temps semble comme figé, isolé, loin de toute civilisation humaine. L’eau, la terre et tout le reste ne semble alors former qu’un tout uni faisant même penser à un tableau au style minimaliste. Ci-dessous une sélection de ses plus belles réalisations & plus à voir sur son propre site web

http://www.whitezine.com/fr/photography/philip-mckay.html






Philip Mckay : la nature du vide
par Déborah Larue le mar 16, 2012

Philip Mckay
Le photographe anglais Philip Mckay donne tout son sens au mot « épuré ». Avec ses photographies en noir & blanc, Philip Mckay travaille sur la sensation de vide, l’isolement qui est parfois l’apanage de la nature. La mer, les arbres, les roches… tout prend une dimension grandiose et mystérieuse devant l’objectif du photographe. La symétrie, le flou et l’important contraste entre le noir et le gris font que vous aurez l’impression de contempler un paysage qu’aucun pied n’aurait foulé.

http://www.spanky-few.com/2012/03/16/philip-mckay-nature-vide/






Le photographe

Né dans le quartier d'Anfield, à Liverpool, Philip McKay y a grandi et y habite toujours. Véritable amoureux de sa région et de son pays, il a réalisé de nombreuses photographies d'art en noir et blanc dans des paysages grandioses, de Liverpool au Pays de Galles.
Depuis 2008, il a ainsi posé son trépied sur les côtes anglaises, profitant des grandes étendues maritimes, des décors majestueux qu'il a su mettre en avant grâce à ses images en longue exposition. Patient, le photographe n'hésite pas à attendre plus de trois minutes pour obtenir des résultats surprenants, sublimés par des images en noir et blanc contrastées.

http://www.linternaute.com/actualite/photographes/paysages-epures-de-philip-mckay/en-savoir-plus.shtml











16/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres