Alain YVER

Alain YVER

TERRY WORLD

TERRY WORLD






http://www.terryrichardson.com/

http://choubipics.blogspot.com/2010/11/terryworld-by-terry-richardson.html

http://www.sogossip.com/2009/05/28/terry-richardson-terryworld/




Résumé

Alliant sexe et mode, charme et humour, ce recueil de photographies dans lesquelles des stars du porno, des mannequins, des transsexuels, des amis, etc. se sont mis à nu devant l'objectif de Terry Richardson oscille entre érotisme et pornographie. Cette version luxe sous boîte en Plexiglas est accompagnée d'un ours en peluche avec le visage du photographe et d'une photographie numérotée et signée.








Terry Richardson est un photographe de mode célèbre. De nombreuses stars ont posé pour lui (y compris Barack Obama, ai-je découvert en visitant son site internet http://www.terryrichardson.com/)

Mais la vie n'a pas toujours été rose pour Terry. Mère handicapée, alcoolique à 13 ans il a, comme beaucoup d'artistes américains, mangé de la vache enragée et multiplié les petits boulots avant de pouvoir vivre de son art.

Culturellement assez trash, il a imposé au milieu sa propre vision, partiellement héritée de son père, lui aussi photographe de mode célèbre, mais plus Upper East Side que Hollywood.

La Richardson's touch consiste à faire de la photo-réalité (assez paradoxale en fashion-photo où tout est retouché). Il oblige les modèles à se mettre en scène, à se plier à des exigences complexes, lubriques, explicites très borderline voire carrément pornographiques. Assumant pleinement ce travers, l'auteur n'hésite pas à se mettre lui-même en scène, s'exhibant sans complexes.Ce beau livre représente des célébrités et des anonymes, pour des photographies chastes ou pas. Assez choquant, certes, pas toujours très esthétique, mais qu'on n'oublie pas.

Par rivax, critique publiée 19 janvier 2011









Nouvelle édition à prix réduit

Qui a transformé l'esthétique pornographique des années 1970 en porno-chic? Terry Richardson. Qui a fait du terrain de camping le dernier lieu à la mode et a rendu très tendance le chapeau orné d'un tracteur? C'est encore Richardson. Qui est tout aussi à sa place dans Vogue, Harper's Bazaar, Purple et Vice? C'est notre Terry. Qui utilise l'argent qu'il gagne dans le monde de la mode pour développer un site classé X? Eh oui, c'est Richardson. Et qui ne peut pas résister à l'envie de se déshabiller pour sauter en face de son propre objectif? Ah, il se pourrait bien que ce soit encore Richardson...

Stars du porno, grands mannequins, transsexuels, péquenots, amis, animaux et célébrités se livrent comme jamais devant son objectif. Et si vous vous demandez pourquoi ils acceptent de le faire, c'est parce vous ne connaissez pas encore Terryworld, le monde où les tabous n'existent pas et où la mode se marie parfaitement avec le sexe.

Cette nouvelle édition contient plus de 70 nouvelles photographies!

À propos des auteurs:
Gavin McInnes a d’abord été co-fondateur de Vice, magazine de Montréal qui est rapidement devenu une marque célèbre dans le monde de la mode, du cinéma, de la télévision, de la musique, de l’édition comme d’internet. Aujourd’hui, le célèbre chroniqueur des « dos and don’ts » du magazine a quitté Vice pour fonder Street Carnage.


Olivier Zahm, fondateur et coéditeur du magazine Purple, est un écrivain, commissaire artistique et théoricien de la mode de renommée internationale. Il vit à Paris.

À propos de l'éditrice:
Dian Hanson est née à Seattle en 1951. Elle dirige la collection Sexy Books de TASCHEN depuis 2001. Avant cela, elle a conçu pendant 25 ans des revues de charme, dont Puritan, OUI, Outlaw Biker, Juggs et Leg Show. Parmi ses nombreux ouvrages pour TASCHEN se trouvent The Complete Kake Comics et The Big Penis Book. Elle vit à Los Angeles.









Terryworld

J'ai rçu ce matin par la Poste ma petite commande de chez Amazon, le fameux livre de Terry Richardson: Terryworld. Pour la modique somme de 15 euros je n'ai pas pu résister! Terry Richardson c'est ce photographe de mode légèrement obsédé sexuel et complètement barré...d'ailleurs lorsque vous connaissez un peu son travail, vous êtes capables de reconnaître ses photos entre milles. Si ce n'est pas le cas, rendez-vous d'urgence sur son blog!
En ce qui concerne le bouquin et bien tout est là, tout ce que l'on peut légitimement attendre de Terry du moins, des portraits en tout genre, des scènes improbables, des mises en scène aussi et bien sur du cul et du trash. Bref tout ce que j'aime sur environ 250 pages. Bref apperçu de ce que l'on trouve à l'intérieur.

par Choub









Présentation de l'éditeur

Qui a repris l'esthétique du porno des années 70 et décidé que c'était du dernier chic ? Terry Richardson. Qui a mis les bidonvilles et la racaille blanche sous les projecteurs ? Toujours Terry Richardson. Qui a sa place dans Vogue, Harper's Bazaar, Purple et Vice ? Notre Terry. Qui dépense l'argent de ses photos de mode pour se payer un site classé X ? Mais oui, Richardson. Et qui ne peut pas se retenir de se déshabiller pour poser nu devant son propre objectif ? Eh bien, on pourrait dire que c'est encore Terry Richardson. Bienvenue dans le monde de Terry, où tout est permis. Richardson est un produit de New York et d'Hollywood, le fils du photographe Bob Richardson, l'anti-conformiste de la mode des années 60. C'est pendant sa période punk, à Hollywood High, qu'il a commencé à photographier le monde qui l'entourait. Quand la réalité lui parut trop insipide, il se découvrit un talent pour mettre en scène des situations plus intéressantes. Il le fait toujours d'ailleurs, usant de son charme et d'un certain culot pour prendre des photos que personne n'avait jamais faites-ou n'avait même jamais pensé à faire. Les stars du porno, super modèles, transsexuels, péquenauds, amis, animaux familiers et célébrités, tous ont fait pour lui ce qu'ils n'auraient jamais fait pour un autre. Et si plus tard l'un d'entre eux se demande pourquoi il l'a fait, dites-lui que ça s'est passé, dans le monde de Terry, là où les tabous sont déclarés nuls et non avenus et où la made et le sexe se sont trouvés.










Terry Richardson
est accusé d'harceler modèles déboutantes
Terry Richardson, le polemique photograohe new yorquais est accusé par Rie Rasmussen e Jamie Peck d'abuser des modèles, surtout quand elles sont au débout de leurs carrières.
Le dernier calendrie Pirelli a été signé par le photographe.
Plus d'infos sur le lien (en anglais):

http://www.huffingtonpost.com/2010/0..._n_496491.html
Réponse avec citation


29/01/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres